BD & MANGALES CHRONIQUES DE MANGASEINEN

Genocidal Organ T01 de Project Itoh & Gâto Asô


Tankobon broché: 176 pages
Editeur : Pika
Date de sortie : 13 mars 2019
Collection : Pika Seinen
Langue : Français
ISBN-10: 2811638172
ISBN-13: 978-2811638177
Prix éditeur : 7,50€
Disponible sur liseuse : Oui – 4,49€

De quoi ça parle ?

Les États-Unis parachutent le capitaine Clavis Shepherd et ses hommes dans les Balkans. Appartenant au Détachement I, un groupe d’intervention placé sous la direction des forces de renseignement, ils ont pour mission de retrouver et d’éliminer un de leurs compatriotes qui se serait rendu coupable de crimes de guerre…

Mon avis

C’est rare que je passe comme ça à côté d’un titre, mais celui-là, je dois dire qu’il a été assez laborieux à lire. Je n’ai rien compris. Hormis qu’il s’agissait d’un contexte de guerre dans lequel le héros poursuit une mission. Alors certes, les dessins sont superbes et la mise en pages soignée, mais ici, ça ne fait pas tout ! De ce que j’ai compris, Genocidal Organ, le manga, est une adaptation de l’oeuvre de Project Itoh du même nom. J’ai le roman, mais je crois que j’ai fait la bêtise de lire le manga avant. Du coup, je suis passée totalement à côté !

Dans ce premier tome, on découvre Clavis, le héros qui est en mission avec ses partenaires. Ils doivent éliminer une cible. Le contexte est sombre, Clavis rêve des morts : ceux tués durant la guerre. Les dessins sont très détaillés, mais beaux. Le lecteur est plongé dans un récit glaçant. Malheureusement, je pense vraiment qu’il vaut mieux être familier du roman avant de commencer le manga.

Ma chronique est courte, car l’histoire ne se focalise que sur cette mission et les introspections et rêves du héros. Je pense revenir ici, une fois que j’aurais lu le roman, histoire de réajuster la note du manga.

Genocidal Organ T01 de Project Itoh & Gâto Asô

7.50€
6.1

Dessins et mise en pages

9.5/10

L'histoire

5.0/10

Les personnages

5.0/10

L'intérêt des lecteurs

5.0/10

Les plus :

  • Les dessins magnifiques

Les moins :

  • Le lecteur est parachuté dans une histoire sanglante sans en connaitre vraiment les enjeux

Julie F. / Artemissia Gold

Lectrice compulsive et blogueuse depuis 2005. 🖤🕯 Je suis également une maman en deuil depuis le 16 octobre 2019 🕯🖤 Je reprends goût progressivement à la lecture (et à l'envie de bloguer) et j'essaie d’avancer comme je le peux dans la vie, sans mon enfant 🙏💖

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :