BMRLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESROMANCE CONTEMPORAINE

Speedway de Pascale Stephens

 

Nombre de pages : 358 pages
Éditeur : BMR
Date de sortie : 31 Août 2017
Langue : Français
ASIN: B0748F5Z6P
Disponible sur liseuse : Oui à 9.99€


De quoi ça parle ?

Recommencer une autre histoire. Apprendre à connaître un nouvel homme, sortir avec lui, décider de s’abandonner, de se confier. Envisager l’avenir… Autant dire « mission impossible » pour Clémence. Depuis la mort de son fiancé, sa vie amoureuse est au point mort et semble destinée à y rester. Du moins, c’est ce qu’elle pensait avant son retour dans l’univers des courses de moto, jusqu’à ce qu’elle croise à nouveau la route de Nate. Pilote audacieux, plusieurs fois champion du monde, il a lancé le pari de la réconcilier avec la vie. Mais la guérison est un parcours ardu et semé d’embuches… Alors que leur relation gagne de la vitesse, et que Clémence prend de la distance avec son passé, c’est celui de Nate qui resurgit.

Mon avis :

Pascale Stephens est sans conteste l’une de mes auteures françaises favorites, j’aime son style et l’originalité de ses romans et celui-ci ne manque pas à la règle, j’ai complètement accroché.

 

Après l’accident de moto qui a coûté la vie de son fiancé, Clémence touche le fond, elle a du mal à remonter la pente, sans parler d’un autre événement tragique qui ne fera que la déstabiliser encore plus. Clémence est une jeune femme enjouée, pleine de vie avant que cette étincelle ne quitte son regard au profit d’une froideur et d’un vide qui ne la quitte plus. Du moins, c’est l’impression qu’en a Nate quand il revoit un an après la mort de Josh, un pilote qu’il respectait sur la piste, mais détestait en tant qu’homme et à forte raison.

 

Nathaniel, dit Nate est pilote de moto, c’est un homme à femmes, play-boy, arrogant et macho, du moins c’est la première impression que j’ai eue de lui, mais ne dit-on pas que les apparences sont trompeuses ? Au fil de ma lecture, j’ai découvert un homme attentionné et touchant. Il va montrer à Clémence que les apparences sont justement parfois voire souvent trompeuses et qu’il ne faut pas toujours se fier à ce qu’on entend ou voit.

 

Leur relation est partie des années plus tôt sur de mauvaises bases, Nate le macho a discrédité Clémence, pour lui, elle ne peut être pilote. Autant dire qu’elle a gardé une certaine rancune envers lui suite à cette histoire, alors quand il commence à s’incruster dans sa vie, il y a de quoi se poser des questions, pourquoi lui-propose-t-il ce pari ? Pourquoi cherche-t-il à être aussi proche d’elle ? Et surtout, quelles sont ses véritables intentions/sentiments envers elle ? Beaucoup de questions qui trouveront des réponses au fil du livre. Leur couple se construit lentement et loin d’être ennuyeux, j’ai adoré cet aspect-là, car la tension monte entre eux, Clémence n’est pas décidée à passer à l’étape supérieure, elle a peur, Nate saura trouver les bons mots et surtout les bons gestes pour la faire changer d’avis. Entre eux, c’est chaud, intense et explosif, ils sont faits pour être ensemble et pour la première fois depuis plus d’un an, Clémence recommence à vivre et laisser le vide derrière elle, même si elle se sentira coupable dans les débuts d’être heureuse alors que Josh n’est plus là.

 

J’avoue que je ne m’attendais pas à certaines révélations, du passé de Nate, en passant par le cercle familial de Clémence. Beaucoup de non-dits et de malentendus séparent nos deux protagonistes, ils vont donc devoir se battre, faire face aux révélations et surtout se faire confiance, s’ils espèrent pouvoir avoir un avenir ensemble.

 

J’ai complètement adhéré à l’histoire et surtout aux deux principaux protagonistes, Clémence malgré les événements va savoir se relever et faire face, avec l’aide de Nate ou bien seule. Nate, lui, m’a conquise de par son comportement et son intégrité, il veut la rendre heureuse, même si cela signifie garder un secret de polichinelle qui remettra en doute leur relation. Pascale Stephens nous donne une bonne leçon de vie, après la perte d’un être cher, il faut se relever et continuer à avancer, malgré le manque, on n’oublie pas ceux qu’on perd, ils gardent une place en nous et on vit avec. Elle nous montre surtout qu’on peut aimer à nouveau.

 

La plume de Pascale Stephens est entraînante, captivante et nous transporte dans l’univers passionnant des courses de motos, un lieu où l’adrénaline côtoie le danger. On sent la passion qu’elle a pour cet univers, on est donc facilement happé dans les courses et compétitions. Le rythme est intense pour ma part, on va de l’avancement de leurs relations, aux révélations fracassantes, en passant par des scènes plus que torrides entre Nate et Clémence.

 

En bref, j’ai complètement accroché et je recommande ce livre qui nous donne un premier aperçu de Franz, l’un des principaux personnages de Speedgame (chronique déjà disponible sur le site).

Speedway de Pascale Stephens

9.99€
9

La plume de l'auteure

9.0/10

L'histoire

9.0/10

Les personnages

9.0/10

Les personnages secondaires

9.0/10

La romance

9.0/10

Les points positifs

  • La plume de l'auteure
  • La relation entre Nate et Clémence
  • Les thèmes abordés
  • L'univers choisi par l'auteure
Tags
Voir Plus

Angie

Nouvelle arrivée sur Songe et dotée d'un humour un peu décalé, je suis une accro aux romances où ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants. Fan inconditionnelle de romance historique, bit-lit, fantastique, fantasy et manga, je ne suis pas contre lire un tout autre genre que ceux dont je suis adepte de temps en temps, voire souvent...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils