J'ai Lu Romance ContemporaineLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESROMANCE CONTEMPORAINE

Et puis quoi encore ! de Mariana Zapata

Nombre de pages : 544 pages
Éditeur : J’ai Lu
Collection : Lj
Date de sortie : 20 Mars 2019
Langue : Français
ISBN-10: 2290163384
ISBN-13: 978-2290163382
Prix éditeur : 15.90€
Disponible sur liseuse : Oui à 11.99€


De quoi ça parle ?

Et si votre contrat de travail se transformait en… (mais on ne vous dira pas en quoi !)
« Une chose est sûre : un jour, je vais étrangler Aiden Graves. Mon mobile ? Pendant deux ans, j’ai été l’assistante multitâche de ce grossier personnage pour lequel je me pliais en quatre, sans jamais un bonjour ni un merci en retour ! Exigeant, entêté, vegan, et aussi aimable qu’une porte fermée — n’importe quelle fille l’aurait plaqué et c’est ce que j’ai fait (avec un pincement au cœur, j’avoue). Et cet ingrat n’a pas eu un mot pour me retenir… Alors, vous n’imaginerez pas une seconde ce qu’il est venu faire chez moi aujourd’hui. Et encore moins ce qu’il a en tête !… »
Une comédie en forme de joli coup de gueule qui rapproche avec sensibilité et humour une extravertie généreuse et un taciturne carrément craquant.

Mon avis : 

La première fois que j’ai entendue parler de ce roman, c’était à cause de sa couverture, qui loin d’être ressemblante à celle qu’on peut voir sur le livre VO, n’a pas fait l’unanimité auprès de nombreuses lectrices. Pour ma part, elle ne me déplaît pas, mais ne m’a pas non plus fait de l’œil. Je fais partie de ces personnes qui regardent la couverture avant de voir ce qu’il y a derrière et encore heureux, la curiosité l’a emportée sur le reste, sinon je serais passé à côté de cette romance que j’ai beaucoup apprécié découvrir.

 

Vanessa est l’assistante personnelle d’Aiden depuis deux ans quand elle décide de démissionner. En effet, la jeune femme ne supporte plus le manque de considération de son employeur, une star de la NFO. Elle a l’habitude d’être ignorée et malmenée, mais a tout de même ses propres limites. Derrière cette jeune femme enjouée et passionnée, se cache un cœur qui souffre du manque d’attention qu’elle a subie plus jeune de la part de sa mère, ainsi que de toute une série d’événements qui ont leur importance et on fait d’elle la femme qu’elle est aujourd’hui. J’ai adoré son personnage, car elle aussi espiègle que butée, sans oublier son répondant dont Aiden fera les frais par moments, car si la jeune femme pense le détester, des sentiments qu’elle pensait ne pas pouvoir éprouver pour lui vont voir le jour et déstabiliser le quotidien bien rempli de cette amoureuse du dessin.

 

Aiden est un joueur de football américain, surnommé le mur de Winnipeg, il est bâti comme une armoire à glace, a de quoi plaire aux femmes, même s’il les tient éloignés de lui, est plutôt taciturne et a surtout un gros problème de communication. En effet, le jeune homme qu’on pourrait qualifier d’asocial est centré sur lui et sa carrière et ne laisse rien au hasard. Il ne s’attache pas aux gens et les garde éloignés de lui, jusqu’à Vanessa. À son contact, sa carapace va se briser petit à petit et c’est un nouvel Aiden que j’ai découvert au fil des pages, plus ouvert, bavard et touchant. Comme Vanessa, il a un passé houleux rempli de mauvais souvenirs.

 

Entre eux, c’est un peu comme si le feu rencontrait la glace, ça fait des étincelles. Ils sont un peu aux antipodes l’un de l’autre, Vanessa est aussi pétillante qu’il est calme, elle s’exprime autant qu’il est muet, n’ouvrant la bouche que quand cela se révèle nécessaire. Mais comme on s’en doute, les choses vont changer et après plusieurs semaines passer sans nouvelles de son ancien patron, Vanessa à la surprise de le retrouver, un soir sur le pas de sa porte, prêt à lui faire une proposition aussi étonnante que folle. Une proposition qui pourrait l’un et l’autre les conduire derrière les barreaux et malgré ça, elle accepte, qui refuserait d’ailleurs… La relation entre eux se met en place lentement, elle va mettre du temps à se construire (donc il faut être un tantinet patiente) et c’est ce que j’ai apprécié, car les choses ne vont pas trop vite, même si je regrette que leur relation n’ait pris un tournant définitif qu’à partir des cent dernières pages restantes. C’est une romance douce, sans vraiment d’action ou de rebondissement, rien de vraiment torride aussi.

 

La plume de Mariana Zapata est fluide et agréable à lire. Elle a bien monté son scénario, car elle fait grimper la tension sans utiliser le baiser et plus si affinités, cela peut être par le biais d’un regard échangé, d’une parole attentionnée ou d’un geste, de quoi nous faire espérer et trépigner en attendant le prochain moment. Les personnages sont attachants, j’ai craqué pour Aiden, qui derrière son apparence cache un homme doux et attentionné qui n’a cessé de m’étonner de par les intentions qu’il aura envers Vanessa. En bref, si vous voulez passer un bon moment devant une romance toute douce et sans piquant avec un défenseur sexy et dévoué, ce livre est pour vous.

Et puis quoi encore ! de Mariana Zapata

11.99€ - 15.90€
8.3

La plume de l'auteure

8.5/10

L'histoire

8.5/10

Les personnages

8.0/10

La romance

8.5/10

L'intérêt du lecteur

8.0/10

On aime :

  • La plume de l'auteure
  • La relation entre Vanessa et Aiden
  • La romance

On aime moins :

  • Dialogue un peu long par moments
  • La relation débute vraiment après les 3/4 du livre
Publicités
Tags
Voir Plus

Angie

Nouvelle arrivée sur Songe et dotée d'un humour un peu décalé, je suis une accro aux romances où ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants. Fan inconditionnelle de romance historique, bit-lit, fantastique, fantasy et manga, je ne suis pas contre lire un tout autre genre que ceux dont je suis adepte de temps en temps, voire souvent...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils