JC LattèsLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESROMAN CONTEMPORAIN

Boys de Pierre Théobald

Nombre de page : 224 pages
Éditeur : JC Lattès
Date de sortie : 3 avril 2019
Collection : Littérature française
ISBN-102709663244
ISBN-13 : 978-2709663243
Prix éditeur : 18,90€
Disponible sur liseuse : oui à 13,99€

De quoi ça parle

«  Heureux… 
Moi aussi je l’étais. Tellement heureux, même. Comme Chloé, je l’étais. 
A un détail près : si Chloé était enceinte, cela ne pouvait pas être de moi.  »

Il y a dans ce recueil de nouvelles des perdants magnifiques et des maladroits chroniques. Ceux qu’une rencontre détraque ou que leur corps trahit. Des romantiques déraisonnables comme des durs au mal héroïque. Des aventuriers intrépides. Des pères sans enfant, de grands enfants devenus pères. Un criminel épris d’absolu, un sportif au fond du trou, un entrepreneur qui enquête sur la vie secrète de sa femme… Et, au milieu de tous ces hommes saisis chacun à un instant de bascule, il en est un que l’on retrouve, d’un bout à l’autre du recueil, à différentes étapes décisives de sa vie.
À travers ces histoires tour à tour souriantes et graves, pudiques et sensuelles, tendres et déchirantes, Pierre Theobald décrit des hommes d’aujourd’hui – aimants, blessés, traîtres aussi parfois. Un portrait sensible de la condition masculine à une époque où tous ses repères volent en éclats.

Mon avis

Boys c’est de brèves histoires d’hommes à certains moments de leur vie. On rencontre beaucoup de situations différentes toutes du point de vue masculin et j’ai trouvé ça très agréable et sympa à découvrir.

Il n’y a pas vraiment de récit, c’est juste des petits bouts d’une vie. Celui qu’on suit un peu plus longuement est Samuel. On le rencontre petit, subjugué par un nouveau-né et on le quitte plus âgé. Il m’a beaucoup touché, car on le voit devenir adulte et l’accès à son vœu le plus cher, la paternité, lui est presque impossible à atteindre.

Il y a aussi Gilles qui va assister à l’enterrement de son père alors que leur relation s’est rompue lors du décès de son jeune frère, Vincent, dans un accident de voiture. Gilles était au volant, cette tragédie a brisé sa famille.

Puis Fred dont la femme est enceinte alors qu’il est stérile. Il se lance dans des recherches pour comprendre comment son couple en est arrivé là. Ainsi que Théo qui se livre à une introspection en plein acte charnel.

Beaucoup d’hommes, beaucoup de situations et je dois dire que j’ai bien aimé ce passage du côté masculin dans la tête de ces mâles. Je lisais une ou deux courtes histoires dans la journée et c’était toujours un moment particulier, car je ne savais pas ce que j’allais découvrir cette fois. Pierre Théobald s’est livré à un exercice difficile, car son style change avec chaque protagoniste et le tout est très réussi, car j’étais transportée à chaque fois ! Du coup, c’est un peu frustrant, mais on comprend vite ce que l’auteur a voulu faire ressentir à son lecteur et j’apprécie ce genre de récit qui sort des sentiers battus en bousculant nos habitudes.

Un condensé d’instants et bien sûr d’émotions qui m’a beaucoup plu et qui ouvre aussi les portes sur les sentiments des hommes de tous âges qui vivent eux aussi des situations où ils perdent pied et où ils ne se sentent pas à la hauteur.

Boys de Pierre Théobald

18.90€
8.5

La plume de l'auteur

8.5/10

Les histoires

8.5/10

Les personnages

8.5/10

L'intérêt des lecteurs

8.5/10

On aime :

  • Beaucoup de situations différentes
  • Histoires courtes
  • Une jolie plume
  • Beaucoup de sentiments
  • Une autre approche de nos hommes

On aime moins :

  • Difficile de dire adieu à certains personnages
Publicités
Tags
Voir Plus

Mady

Accro à la BitLit et à tous les univers fantastiques Je suis aussi une grande romantique et une grande enfant qui croit encore aux licornes et aux fées !

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :