JC LattèsLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESROMAN CONTEMPORAIN

La Sonate de Franck de Pascal Silvestre

Nombre de pages : 250 pages
Editeur : JC Lattès
Date de sortie : 6 mars 2019
Collection : Littérature française
Langue : Français 
ISBN-10: 270966061X
ISBN-13: 978-2709660617
Prix : 18,90 €
Disponible sur liseuse : Oui – 13,99 €

De quoi ça parle ?

Il s’est juré de la retrouver ; il réécrira leur destinée…

Esther est la star du conservatoire de Grenoble, l’élève la plus douée. Vincent n’a pas son aisance et son rayonnement mais c’est déjà un musicien brillant. Lorsqu’elle lui propose de déchiffrer la Sonate de Franck, il ignore tout de la littérature pour piano et violon. Au fil des répétitions naît entre eux ce qui ressemble à un premier amour. Ils n’ont que 17 ans. Dans la grande salle du conservatoire, Vincent joue mal, Esther est déçue. Ce concert les marquera à vie. Il affectera toujours la personnalité de Vincent qui ne se sentira plus jamais à la hauteur ni du piano ni d’Esther.

Vingt ans après, Esther et Vincent se retrouvent pour interpréter la même Sonate. Il n’a pas quitté Grenoble où il a trouvé un poste d’accompagnateur de la classe de chant. Elle est une soliste renommée qui parcourt le monde. Vont-ils réparer ce qui s’est joué il y a vingt ans  ?

Le roman épouse la forme de la Sonate et on se laisse porter par la musique de Franck, par la vie de ces deux musiciens qui l’interprètent, leur vocation, leur solitude, leur amour et leur besoin de consolation.

Mon avis:

C’est une histoire où la musique a la place d’un personnage principal. Esther et Vincent n’ont pas la même façon de l’appréhender, de la gérer. C’est une histoire où certains événements tracent une vie. Un texte plaisant qui aurait mérité d’être plus introspectif.

Esther et Vincent sont aux antipodes dans leur façon de gérer leurs études de musique au conservatoire de Grenoble. Elle, la violoniste surdouée, est prête à tous les sacrifices pour arriver au sommet. C’est elle qui propose à Vincent, le pianiste, de l’accompagner dans une sonate de Franck pour une audition de fin d’année. Se noue entre eux, une relation amoureuse d’adolescent : des baisers volés, des moments d’intimité rapides. Esther a vu chez Vincent, ce que ses professeurs n’ont jamais soupçonné, le talent, le sens inné de la musique. Malheureusement, l’audition est un échec pour Vincent, son interprétation est bien en dessous de ses capacités. S’en suivront d’autres échecs, des accidents de la vie qui permettront à Vincent de vivoter, toujours accompagnés de son piano. Vincent est désenchanté, nostalgique d’un temps qui n’a pourtant guère été plus heureux. Esther occupe toujours ses pensées, des années après leur séparation. C’est un dépressif chronique qui retrouve un peu de bonheur à accompagner les élèves du conservatoire de Grenoble, là même où il a étudié.

Esther, elle, a suivi, sa destinée. Partie se perfectionner en Russie, elle a ensuite connu une grande carrière de soliste. Mais elle n’est pas pour autant heureuse, mère d’une enfant qui a préféré partir vivre avec son père, loin d’elle. Elle est seule, elle a l’impression que quelque chose manque à sa vie, ou quelqu’un. Elle a l’occasion de renouer avec sa jeunesse quand on lui propose un concert près de Grenoble. Le répertoire s’impose à elle : elle jouera la sonate de Franck, accompagné par Vincent, s’il accepte. Ce sera leur revanche sur la vie, les choix, la destinée.

La musique a dans leur vie ce rôle de catalyseur, de destructeur et de rédempteur. J’ai eu mal pour Vincent, mais j’ai également eu envie de lui botter les fesses. Certes, l’artiste a cette image d’hypersensibilité, mais bon sang ! Il avait le talent pour agir sur sa vie et non la subir. A contrario, Esther l’a tellement verrouillée, qu’elle se retrouve vide ! C’est un texte assez mélancolique et très narratif. J’aurais aimé en apprendre plus sur les sentiments de ces deux personnages. Certes, Esther et Vincent ont en commun d’avoir une vie qui ne les rend pas heureux, mais quels sont leurs regrets, leurs espoirs ? C’est un premier roman plutôt bien maîtrisé, avec une écriture fluide, alternant les points de vue des deux protagonistes. Pourtant, à mon goût, il lui manque ce petit supplément d’âme.

La Sonate de Franck de Pascal Silvestre

18,90€
6.7

La plume de l'auteur

7.5/10

L'histoire

6.0/10

Les personnages

6.5/10

Les points positifs

  • Un texte maîtrisé
  • Des personnages complexes
  • La place de la musique

Les points négatifs

  • Manque d'introspection des personnages
Tags
Voir Plus

Ninondiscrete

Je suis amoureuse des livres depuis toujours. Mais ce qui m'attire le plus, c'est une belle histoire avec des personnages forts. Nouvelle chroniqueuse sur le blog de Songe d'une nuit d'été, je souhaite vous faire partager mes lectures, mes coups de cœur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils