La chanson du VendrediLes artistes à découvrirLes Chansons "Coup de Coeur"MUSIQUE

Vendredi Musique 2019 #13

The Sound of Silence de Disturbed

Aujourd’hui, pour ne pas changer, il y a encore du metal au menu. Je vous en touchais d’ailleurs deux mots il y a quelques semaines lorsque je vous parlais de Five Finger Death Punch. Sans plus attendre, je vous présente un  nouveau groupe qui va secouer un tantinet les chaumières et peut-être vous tirer quelques larmes, j’ai nommé…. Disturbed !

Le groupe 

Disturbed est un groupe de heavy metal américain, originaire de Chicago, dans l’Illinois. Il est formé en 1994 par Dan Donegan à la guitare, Steve « Fuzz » Kmak (remplacé depuis par John Moyer) à la basse, Mike Wengren à la batterie et David Draiman au chant. À l’origine, Disturbed s’oriente vers le metal alternatif et le nu metal, dans la veine de Korn, Faith No More, et Deftones, avant de se consacrer uniquement au metal alternatif.
En 2000, le groupe sort son premier album studio, The Sickness, certifié, en 2008, quadruple-disque de platine aux États-Unis. Le deuxième album, Believe, voit le jour en 2002. Le troisième Ten Thousand Fists arrive trois ans plus tard et est certifié lui aussi disque de platine. Un nouvel opus, Indestructible, débarque sur les ondes en 2008, suivi par Asylum en 2010. Le groupe prend, en juillet 2011, une pause d’une durée indéfinie, avant de se reformer pour sortir un nouvel album en 2015, intitulé Immortalized. Evolution, sorti en octobre 2018 est le dernier album en date. 

Pourquoi on vous en parle ?

Quelle version magnifiquement bouleversante, ne trouvez-vous pas ? La première fois que je l’ai entendue, elle m’a mis une claque et donné des frissons. Depuis ce jour, je ne m’en lasse pas. Même des années après, elle me bouleverse toujours autant. Je trouve que la voix de David Draiman lui apporte de la profondeur, du tragique et un peu noirceur (et un peu de sexy), alors que la version originale tire plus vers la légèreté, mélodiquement parlant.

Pour info, David Draiman est né dans une famille juive de rescapés du génocide de la Seconde Guerre mondiale, ses deux grands-parents maternels étant notamment des survivants des camps. L’antisémitisme et le racisme sont donc des sujets qui le touchent beaucoup et dont il s’inspire pour ses chansons, en plus de thématiques telles que l’addiction et le suicide. Joyeux, n’est-ce pas ?

Pour aller plus loin

Pour prolonger le plaisir, je vous invite à écouter des titres comme Game et ses sonorités électro, l’incontournable Down with the Sickness, Inside the Fire (avec un message d’avertissement pour les âmes sensibles) et la sublime A reason to fight

Je vous préviens, ça décrasse un peu !

Publicités
Tags
Voir Plus

Zellena

Sur Songe depuis plus d'un an. Ex chroniqueuse litté, ciné et série de feu Artzone Chronicles. Tombée dans le chaudron de la lecture quand elle était petite. Nage au beau milieu des polars, de l'heroic fantasy, du fantastique et de la science-fiction.

Un Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils