BD & MANGALES CHRONIQUES DE MANGASEINEN

Eveil de Taiyô Matsumoto


Album: 88 pages
Editeur : Kana
Date de sortie : 18 janvier 2019
Collection : Eveil
Langue : Français
ISBN-10: 2505075425
ISBN-13: 978-2505075424
Prix éditeur : 18€

De quoi ça parle ?

Dans un futur où notre civilisation a disparu, au cœur des montagnes, vit un peuple profondément lié à la nature. Au sein de ce peuple, deux familles jouent un rôle important.La famille des « danseurs », chargée d’exécuter des danses sacrées afin d’obtenir la bénédiction des esprits de la nature. Étroitement liée à eux, une famille de « sculpteurs », chargée de sculpter les masques portés par les danseurs, servant à accueillir les esprits de la nature parmi les hommes durant les cérémonies.

Mon avis

Éveil qui en japonais s’intitulait Hana (Fleur) est plus qu’un manga… En fait non, on ne peut pas désigner cette oeuvre comme un manga au sens où nous l’entendons. Éveil est une oeuvre (d’art) ou chaque planche nous emmène vers des contrées oniriques faites de poésie et qui nous « éveille » à un monde fait de croyance. Dans un village, deux familles cohabitent : les sculpteurs et les danseurs.
Le lecteur est entraîné dans un univers où la nature est maîtresse de tous droits, et où les hommes doivent contenter les esprits de cette dernière lors de fabuleuses cérémonies.

J’ai presque envie de vous dire que l’histoire importe presque peu au final. Les dialogues n’y ont pas une place importante contrairement à la narration. Non, tout se passe dans le visuel et l’incroyable don de Taiyô Matsumoto à faire vibrer notre âme artistique au fur et à mesure où l’on tourne les pages. C’est beau et apaisant. Il y a une force démentielle qui se dégage de certaines cases, notamment quand il met en avant les danses de Mozu. Celle de fin, lors de son mariage avec la belle Sumire, est sublime et tellement puissante !

Dans ce récit, rien n’est laissé au hasard et chaque planche a été soignée, apportant une touche plus riche et profonde.

Si de prime abord le lecteur peut-être déboussolé par la patte artistique de Taiyô Matsumoto, il se retrouvera vite plongé dans un livre au découpage atypique, mais qui sert à jouer sur l’intensité visuelle. Alors certes, soyons francs, ceux qui sont moins sensibles à l’effort artistique de l’auteur et à la partie poétique qui ressort de l’oeuvre passeront certainement à côté. Toutefois, j’ose vous le conseiller, il vaut vraiment le coup.

Eveil de Taiyô Matsumoto

18€
9.5

Dessins et Mise en Pages

9.5/10

L'histoire

9.5/10

Les personnages

9.5/10

L'intérêt des lecteurs

9.5/10

On aime :

  • La richesse des planches
  • L'histoire poétique qui peut se lire sur plusieurs niveaux
Publicités
Tags
Voir Plus

Artemissia Gold

Administratrice et rédactrice du webzine depuis 11 ans. Songe d’une nuit d’été est un webzine culturel consacré à la littérature (Romans, BDs, Manga, Albums jeunesses etc.) mais aussi au cinéma, aux séries TV, à la musique et tout ce qui touche de près ou de loin au domaine du loisir et de la culture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :