Harlequin - VictoriaLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESROMANCE HISTORIQUE

Le chant des bruyères de Penny Watson-Webb

Série : Héritiers des larmes T04

Nombre de pages : 320 pages
Editeur : Editions Harlequin
Date de sortie : 1er mars 2019
Collection : Victoria
Langue : Français 
ISBN-10: 2280418118
ISBN-13: 978-2280418119
Prix : 7,90 €
Disponible sur liseuse : Oui – 5,99 €

De quoi ça parle ?

À l’automne fleurissent les bruyères et l’amour…

Pour préserver sa fille, Katel était prête à se sacrifier en acceptant un mariage de convenance avec le baron Darren Seton, le séduisant frère du laird. Mais, pour consentir à cette union, Katel avait imposé une seule règle : ne jamais partager la couche de cet homme. Pourtant, ce soir, en voyant Darren pousser la porte de sa chambre, sans doute inspiré par le fol espoir de lui dérober un baiser, elle se surprend à plonger dans l’océan de ses yeux clairs. Et à désirer ce geste tendre plus que tout, alors qu’il briserait la seule résolution qui guide désormais sa vie.

Mon avis :

C’est toujours avec plaisir que je retrouve les récits de Penny Watson-Webb ! Le tome précédent nous avait déjà aiguillonné sur les protagonistes de cette histoire. Et je dois dire que j’ai été contente de suivre la romance d’une femme mûre, pour une fois ! Lecture agréable, mais qui marque la fin d’une série. (Une petite larme).

Les alliances entre l’Écosse et la France étant contrariées par le mariage de Wandrille Montgomery et Aelig de Bourbon, il faut trouver une solution. C’est Darren Seton qui propose alors de prendre en 4e noce Katel de Ker Glen. Il est tombé effectivement sous le charme de cette femme. Si Katel est prête à tout pour que sa fille, Aelig, puisse vivre au grand jour sa romance avec Wandrille; elle n’est pas prête à partager la couche d’un homme, vingt ans après avoir perdu son mari. De plus, sa fille est le fruit d’un secret qu’elle considère comme honteux. Pour le bien de sa famille et de la France, elle accepte de quitter sa Bretagne natale et rejoindre sa nouvelle patrie, l’Écosse. Elle y trouvera une nouvelle famille: les enfants de Darren et la cour d’Écosse. Rien d’insurmontable, sauf la couche de son mari !

Les femmes dans l’Histoire ne sont jamais qu’une monnaie d’échange pour des alliances profitables. Katel de Ker Glen ne fait pas exception. Heureuse en amour jusqu’à ce que son mari soit tué à la guerre, elle avait payé de sa personne un lourd tribut à la défaite de sa famille dans la guerre opposant les Français aux Bretons. Une bâtarde était née de l’agression dont elle avait été l’objet. Si cet événement restait une plaie ouverte, elle n’hésite pas une seconde à s’unir à Darren Seton pour sauvegarder l’union de sa fille et de son mari. Mais les plaisirs de la chair font partie intégrante du mariage envisagé par l’écossais. Or c’est inenvisageable pour Katel, elle ne peut pas se donner à son mari. À force d’attention et de persévérance, Darren arrive à fendiller la carapace de sa femme. Malgré ses blocages, Katel ressent des sentiments pour cet homme charmant. C’est l’histoire d’une rédemption, accepter les choses qu’on ne peut changer et surmonter ses traumatismes. Et oui, les femmes qui ont plus de quarante ans peuvent encore séduire et être séduites ! Le charme n’est pas l’apanage de la jeunesse. Cette histoire m’a touchée certainement parce que vous l’aurez deviné, j’ai un peu plus de quarante ans ! Mais elle signe la fin de cette série que j’ai beaucoup aimée. Dans ce dernier tome, la part a été belle à la romance de Darren et Katel au détriment de l’Histoire. Ce que j’ai trouvé dommage parce que c’était également ce qui faisait le sel de cette série. C’est avec chagrin que j’ai laissé les familles de Ker Glen, Montpensier et Seton ! 

Le chant des bruyères de Penny Watson-Webb

7,90€
8

La plume de l'auteure

8.0/10

Intérêt du lecteur

8.0/10

Personnages

8.0/10

Romance

8.0/10

On aime :

  • Une écriture fluide
  • Une histoire de seconde chance
  • Des personnages récurrents
Publicités
Tags
Voir Plus

Ninondiscrete

Je suis amoureuse des livres depuis toujours. Mais ce qui m'attire le plus, c'est une belle histoire avec des personnages forts. Nouvelle chroniqueuse sur le blog de Songe d'une nuit d'été, je souhaite vous faire partager mes lectures, mes coups de cœur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :