AddictivesLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESROMANCE TRÈS EPICÉE

Evil ride d’Ana Scott

Format : Format Kindle
Nombre de pages: 423 pages
Editeur : Addictives – Luv 
Date de publication : 4 mars 2019
Langue : Français
ASIN: B07NXTSC22
Prix de l’éditeur : 4,99 €

De quoi ça parle ?

Un biker a-t-il droit à la rédemption ?

Fille de bikers, June a grandi dans un univers de violence, d’alcool et de sexe facile. Elle y a perdu son cœur et son innocence, avant que sa mère ne l’arrache à ce milieu à la mort de son père. Dix ans plus tard, elle est de retour au Texas pour gérer la succession de la maison familiale, avec deux objectifs : mener sa mission à bien rapidement, et ne pas croiser les BlackAngels. Encore moins Charlie… En un seul regard, la passion renaît. Ado, il était sûr de lui, tombeur et égoïste. Pourtant, elle le voulait, plus que tout, jusqu’à s’y perdre. 

Adulte, il est dur, loyal, sexy à se damner et déterminé à l’avoir dans ses bras et dans son lit. Et surtout, il semble avoir une autre version de ce qui les a séparés si brutalement dix ans plus tôt… Lui succombera-t-elle ?

Auront-ils une nouvelle chance ? En auront-ils le temps, alors qu’un nouveau danger se profile et que leurs secrets pourraient tout détruire ?

Mon avis :

C’est en parfaite néophyte que j’ai commencé ma lecture. Je m’explique : je n’ai jamais lu d’ouvrage d’Ana Scott et par conséquent, je débarque complètement dans cette série en commençant par le tome 4. Ce n’était absolument pas gênant pour la compréhension de l’histoire, l’auteur faisant des rappels pour les lecteurs qui débarquent, comme moi. En revanche, je suis mitigée sur ma lecture : les actions sont traitées trop rapidement et les scènes érotiques trop nombreuses et à des moments qui ne me semblent pas toujours opportuns.

Les BlackAngels est un gang de bikers dont lequel June a baigné toute son enfance. Son père et son frère en faisaient partie, mais ils sont morts tous les deux prématurément. Folle de chagrin, la mère de June a voulu les éloigner de ce gang qui avait pris la vie de ses hommes. Dix ans plus tard, à la mort de sa mère, June revient à Corpus Christi pour vendre la maison familiale. Ce retour est synonyme de souvenirs et tous ne sont pas heureux: outre la mort de son père et de son frère, c’est Charlie, son amour d’enfance, qu’elle souhaite ne pas croiser. Depuis sa tendre enfance, elle est amoureuse de ce garçon. Ils ont passé une seule nuit inoubliable ensemble, mais le lendemain chacun d’eux avait le coeur brisé. Le déroulement de la scène diverge pour chacun, l’autre étant considéré comme le responsable. Dix ans après, l’attirance est toujours là ainsi que les blessures. 

Un gang de bikers a ses codes et ses lois. C’est ce que June a fui avec sa mère; pourtant en revenant à Corpus Christi, elle se rend compte qu’il lui a manqué et que c’est la seule famille qui lui reste. En revenant, elle est bien décidée à régler ses affaires et repartir où sa vie est établie, Philadelphie. Mais c’est sans compter, sur les membres du gang qui l’accueillent à bras ouverts et Kate, sa meilleure et accessoirement soeur de Charlie. Les événements vont lui montrer qu’elle peut compter sur eux. Quant à Charlie, elle a beau se sermonner, elle sait que c’est l’amour de sa vie. June est forte, indépendante et passionnée avec un caractère bien trempé. Charlie, lui aussi, a fui le gang pendant plusieurs années. Il est également revenu définitivement, convaincu que c’est sa vie. Il a noyé son chagrin pendant dix ans dans l’alcool et les filles faciles. À la minute où il croise le regard de June, il sait qu’il est foutu et qu’il n’aimera plus jamais aucune autre fille. Leur couple est attachant, mais beaucoup trop passionné. L’auteur multiplie les scènes érotiques au détriment, je trouve, des sentiments. Ils ont perdu dix ans de leur vie à s’attendre, certes, mais ils ne sont pas obligés de les rattraper en couchant à tout va! Surtout que certaines des scènes sont à des moments où l’émotion me paraîtrait plus appropriée. Le récit ne comprend pas uniquement l’histoire d’amour entre June et Charlie et heureusement. La vie d’un gang est mouvementée et dangereuse, celle des BlackAngels ne faisant pas exception. Les péripéties ne sont pas assez développées et la tension aurait pu être plus palpable. Je trouve dommage que le côté dramatique n’ait pas été plus important. L’histoire est bonne, les personnages intéressants, mais j’aurais aimé que cela soit plus fouillé. 

Evil ride d'Ana Scott

4,99 €
5.4

Les personnages

5.5/10

L'histoire

5.5/10

La plume de l'auteur

5.5/10

L'intrigue

5.0/10

Les points positifs

  • Un héros très sexy
  • Une histoire de bikers
  • Une belle histoire d'amour

Les points négatifs

  • Un scénario dramatique pas assez développé
Tags
Voir Plus

Ninondiscrete

Je suis amoureuse des livres depuis toujours. Mais ce qui m'attire le plus, c'est une belle histoire avec des personnages forts. Nouvelle chroniqueuse sur le blog de Songe d'une nuit d'été, je souhaite vous faire partager mes lectures, mes coups de cœur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils