Juno Publishing - Romances érotiqueLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRES

Maux d’amour de Mandi Beck

Série : L'amour en cage #1

Nombre de pages : 242 pages
Éditeur : Juno Publishing
Date de sortie : 21 Mars 2019
Langue : Français
ISBN-10: 2376764890
ISBN-13: 978-2376764892
Prix éditeur : 16.51€
Disponible sur liseuse : Oui à 5.49€


De quoi ça parle ?

Même si elle ne se battra pas pour nous, j’irai au combat pour elle…

À l’intérieur de la Cage, je n’ai peur de rien. Je suis chez moi, dans mon élément, infligeant de la douleur aux hommes entraînés pour m’en infliger. Je les fais se soumettre, je les mets KO, je les mutile, car c’est eux ou moi. En dehors de la Cage, ma seule faiblesse est une femme d’un mètre soixante, avec une putain de classe, que j’ai aimée pendant presque toute ma vie. Elle est celle qui me met à genoux, qui emplit mes bras, mon cœur et bientôt mon lit. Elle me rend imprudent. Versatile. Je bois trop, et j’essaie plus que tout de ne rien ressentir – tout cela à cause d’elle. Frankie De Rosa est à moi, ma meilleure amie. Je ne la mérite pas encore, mais je ne laisserai personne me la prendre. Elle sera le plus grand combat de ma vie, mais elle en vaut la peine. L’amour fait mal, mais c’est le cas de tout ce qui se mérite, n’est-ce pas ? Je suis Deacon « The Hitman » Love – Bienvenue dans la cage.

Mon avis :

Il a besoin d’elle, elle a besoin de lui…

Premier livre de l’auteure que je lie, cette histoire mêlant amour et combat avec une touche d’intrigue à de quoi intéresser et plaire, sans parler du résumé plus que révélateur et de cette couverture qui attire le regard.

Deacon, est un combattant de la MMA et du plus loin qu’il se souvienne, il a toujours été amoureux de sa meilleure amie Frankie, qui a grandi avec lui et ses frères. Surnommé Hitman, c’est un ancien militaire, autoritaire, sûr de lui, il est aussi très franc et cru (vulgaire) dans ses paroles. Mais il est surtout adorable, doux et vulnérable face à Frankie.

Francesca, surnommée Frankie ou la princesse, est une danseuse professionnelle et l’enseigne dans un studio qui jouxte la salle d’entraînement des frères Love. C’est une jeune femme passionnée et joyeuse mais un peu perdue dans les sentiments qu’elle voue à certaines personnes. Sa relation avec Deacon a toujours été fusionnelle, ils s’aiment, mais pour elle, il n’est pas question d’amour juste d’une profonde amitié, elle se ment à elle-même et elle le sait, en effet, elle ne fait pas confiance à Deacon en ce qui concerne les relations sur le long terme et a donc toujours opté pour des petits amis différents de lui.

Le prologue annonce d’entrée de jeu la couleur, on rencontre un Deacon, triste et en colère qui ne supporte plus d’être éloigné de sa princesse et n’attends que le moment où ils pourront se retrouver, mais les choses ne se passeront pas comme il l’espérait et il va devoir ramer et se battre pour eux, pour espérer avoir une place autre que celle de meilleur ami dans le cœur de Frankie.

L’histoire est racontée en partie du point de vue de Deacon, avec quelques chapitres par-ci par-là de Frankie. La relation entre eux est intense, explosive, hors de contrôle, ils s’aiment trop et c’est ce qui effraie Frankie, elle ne veut pas souffrir et refuse de le faire souffrir, mais l’alchimie entre eux est puissante, ils s’attirent comme des aimants, alors autant dire qu’il leur est donc difficile de se tenir loin l’un de l’autre. Le langage ici est très cru par moments avec des scènes de violence ou de sexe très explicites, donc ce livre n’est pas à mettre entre toutes les mains. Le récit est composé de quelques clichés, mais rien qui ne soit dérangeant.

J’ai beaucoup aimé la romance entre eux et les personnages secondaires, en particulier Indie, la meilleure amie de nos deux protagonistes. L’intrigue est bien menée et laisse une grosse part de mystère pour le second tome, car oui, la série est composée de deux tomes, il faudra attendre la suite pour savoir quel avenir attend Frankie et Deacon et surtout connaître le dénouement final après ce dernier chapitre qui se finit sur un cliffhanger.

La plume de Mandi Beck est fluide, agréable, on se laisse entraîner dans l’histoire de Deacon, ses sentiments, ses incertitudes et ses coups de tête. Même si l’histoire reste principalement centrée sur Frankie, c’est de Deacon dont je me suis le plus rapproché. Dans l’ensemble, c’est un bon début qui promet une suite prometteuse. Une histoire d’amour aussi torride que chaotique pour Deacon et Frankie qui sont encore loin de vivre leur nous…

Maux d'amour de Mandi Beck

5.49€ - 16.51€
8.1

La plume de l'auteure

8.5/10

L'histoire

8.0/10

Les personnages

8.0/10

Les personnages secondaires

8.0/10

La romance

8.0/10

On aime :

  • La plume de l'auteure
  • La relation entre Frankie et Deacon
  • L'intrigue
  • Les amis et familles autour des protagonistes

On aime moins :

  • Livre court
Publicités
Tags
Voir Plus

Angie

Nouvelle arrivée sur Songe et dotée d'un humour un peu décalé, je suis une accro aux romances où ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants. Fan inconditionnelle de romance historique, bit-lit, fantastique, fantasy et manga, je ne suis pas contre lire un tout autre genre que ceux dont je suis adepte de temps en temps, voire souvent...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils