Auzou - Roman JeunesseLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESROMANS JEUNESSE

Le labo des sentiments d’Aurélie Gerlach

Nombre de pages : 436 pages
Editeur : Editions Auzou
Date de sortie : 14 mars 2019
Collection : Grand Format
Langue : Français
ISBN-10 : 2733866931
ISBN-13 : 978-2733866931
Prix éditeur : 12,95€
Disponible sur liseuse : Non

De quoi ça parle ?

Dans un futur proche, cinq jeunes gens nous racontent leur première année à SupRobotique, prestigieuse école d’ingénieurs spécialisée en robotique : coups de foudre, rivalités, états d’âme, mais aussi réflexions sur les rapports humains/machines et conception d’un robot. Tout se dénouera au cours d’une compétition de robots acharnée !

Mon avis

Destiné à un public de jeunes lecteurs, voila un roman à plusieurs voix qui casse le cliché visant à dire que les robots « c’est un truc de garçons ». Personnellement, j’ai toujours adoré ça, et j’ai été ravie de voir que les personnages féminins présents dans l’histoire envoyaient sacrément du lourd en matière de robotique !

On commence par faire la connaissance d’Anulika. Alitée suite à un accident, elle utilise un robot pour se déplacer dans SupRobotique et peut ainsi suivre les cours à distance. Quelle idée géniale ! Pourtant, elle n’est pas vraiment là par choix puisque son rêve c’était d’intégrer un Conservatoire de danse. C’est une jeune fille très effacée et peu sûre d’elle, maladroite et fragile, à qui il arrive beaucoup de galères dès la rentrée scolaire. On la voit évoluer et se transformer au fil de l’histoire, au contact des autres personnages.

On découvre également Martin, jeune homme maladroit, pas très perspicace, manquant cruellement de tact, qui voudrait pouvoir briller aux yeux de sa famille et surtout de son père, et les jumelles Pike. Si Coriander est une jeune fille casse cou, bavarde, exubérante, toujours en ébullition, qu’on pourrait qualifier de forte tête qui joue les cartes de l’insolence et du bagou pour cacher son mal être, à l’inverse Parsley est son exact opposé. Calme et posée, elle intervient souvent pour rattraper les bourdes de sa soeur et garde en permanence un oeil sur elle, quitte à oublier de vivre pour elle-même.

Dans le rôle de la pimbêche riche, suffisante et hautaine, il y a Cassiopée. Au départ, c’est le genre de personnage à qui on rêverait de coller des baffes, mais plus l’histoire avance et plus on se rend compte que derrière cette façade se cache une jeune fille sensible, manipulable (et manipulée) et brillante.

Enfin il y a Séverin, le plus énigmatique et flegmatique de tous. C’est le genre de personnage un peu sauvage qui se moque complètement de ce qu’on pense de lui. Il fait sa vie sans trop se mêler aux autres, il observe de loin. En apparence, c’est un garçon qui ne paie pas franchement de mine. Il va se retrouver malgré lui embarqué dans la compétition.

Si en soi le schéma de base est un peu classique : rivalités, amour, compétition, affrontement des classes sociales, jalousies, l’incursion dans l’univers de la robotique et de l’intelligence artificielle que nous propose Aurélie Gerlach est intéressante, et c’est surtout cela qui m’a plu. C’est un sujet d’actualité qui fait sortir ce roman un peu du lot. Les personnages détonants et attachants se complètent par ailleurs à merveille. Si on additionne à cela une bonne touche d’humour, c’est un récit rafraîchissant et agréable à lire !

Le labo des sentiments d'Aurélie Gerlach

12,95€
7.8

Plume de l'auteure

8.5/10

Personnages

8.5/10

Intrigue

7.0/10

Intérêt du lecteur

7.3/10

Les points positifs

  • Des robots !!
  • Des personnages colorés et attachants
Tags
Voir Plus

Zellena

Sur Songe depuis plus d'un an. Ex chroniqueuse litté, ciné et série de feu Artzone Chronicles. Tombée dans le chaudron de la lecture quand elle était petite. Nage au beau milieu des polars, de l'heroic fantasy, du fantastique et de la science-fiction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils