LES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESROMANCE HISTORIQUE

Le diamant de Saint-Pétersbourg de Kate Furnivall

Nombre de pages : 496 pages
Éditeur : Éditions Charleston
Collection : Grands Romans
Date de sortie : 19 Février 2019
Langue : Français
ISBN-10: 2368123431
ISBN-13: 978-2368123430
Prix éditeur : 22.50€
Disponible sur liseuse : Oui à 16.99€

De quoi ça parle ?

Russie, 1910.

La jeune Valentina Ivanova est la coqueluche de tout St-Pétersbourg. Mais le scandale éclate quand la jeune femme se lance dans une folle histoire d’amour avec Jens Friis, un simple ingénieur danois, au détriment du très respectable comte choisi par ses parents. Dans une Russie au bord de la rébellion, Valentina se battra pour son indépendance. Mais alors que le Tsar, la Duma et les bolcheviques se livrent une lutte sans merci, elle devra faire un choix qui changera sa vie à jamais…

Mon avis :

J’avoue qu’au début de ma lecture, j’ignorais qu’il s’agissait du préquel de La concubine russe (que j’ai lu, il y a des années et dont je gardais de bons souvenirs en mémoire, à défaut d’avoir oublié les noms des principaux protagonistes), une histoire aussi émouvante que poignante qui nous plongeait dans un contexte historique et politique passionnant et dans la vie de Valentina et de ses proches, qu’on retrouve ici beaucoup plus jeune, des années avant les événements de La concubine russe. Ce livre est aussi magnifique qu’émouvant, dans la continuité des romans écrits par Kate Furnivall.

Valentina Ivanova, est une jeune femme déterminée et en quête de liberté, qui rêve de devenir infirmière, mais ce métier ne convient pas à sa condition de vie. En effet, de l’avis de ses parents, c’est un métier disgracieux et trop difficile pour une jeune fille aussi talentueuse qu’elle au piano. Comme beaucoup de jeunes filles de cette époque et de bonne famille, Valentina a été élevée dans l’unique but de trouver un bon parti, faire un grand mariage et surtout faire honneur à sa famille. Mais ce que ceux-ci ignorent, c’est qu’elle est tombée amoureuse d’un ingénieur danois, Jens Friis, un homme bien au-dessous de sa condition.

Jens Friis est un brillant ingénieur embauché pour rénover le réseau hydraulique de Saint-Pétersbourg. Surnommé le viking par Valentina, c’est un homme intelligent et vif d’esprit qui ne veut rien d’autre qu’aider les travailleurs de Saint-Pétersbourg à obtenir plus d’argent et de meilleures conditions de vie. Mais, ce qu’il veut aussi c’est le cœur de Valentina.

Quand ils se rencontrent, c’est le coup de foudre et ils entament une histoire d’amour aussi passionnelle que clandestine qu’on pourrait croire vouée à l’échec. En effet, beaucoup de choses les séparent, c’était du moins mon point de vue quand j’ai commencé ma lecture, j’appréhendais donc la suite des événements. Ils m’ont démontré l’un comme l’autre qu’ils étaient prêts à se battre pour leur valeur et pour eux. Jens va faire découvrir à Valentina un monde bien différent de celui dans lequel elle vit. J’ai adoré les moments entre eux, ils sont si touchants et adorables qu’on ne peut qu’être touché par ce couple improbable et espérer qu’ils aient une fin heureuse. Mais comme on le sent déjà dès le début du roman, tout n’est pas rose et leur vie va être semée d’embûches.

Entre amour et devoir, Valentina saura-t-elle faire le bon choix ?

On sent un gros travail de documentation de la part de Kate Furnivall, j’adore tout ce qui est du contexte historique, alors voir à travers une fiction la vie bien réelle de personnes ayant existé est un concept que j’adore dans ce genre de roman. Observer la chute du tsar et le soulèvement des habitants du point de vue de Valentina était une approche aussi passionnante que troublante. Elle n’a pas eu une vie facile au vu de certains événements et on ne peut que la respecter pour la bravoure et le courage dont elle fera preuve pour rester elle-même et ne pas céder pour conserver sa liberté.

La plume fluide de Kate Furnivall m’a entraînée dans une histoire captivante, mêlée d’intrigues et de rebondissements dans laquelle je ne me suis pas ennuyée une seule seconde avec tout ce qu’il y a à découvrir en commençant par les monuments de Saint-Pétersbourg, en passant par les paysages et les bals, jusqu’à l’héroïne qui fait face à tout, de la douleur, à la perte, en passant par la brutalité et les bouleversements politiques. En bref, j’ai été totalement transportée dans l’époque de cette Russie divisée, l’auteure nous montre que l’amour n’a pas de limite et ne fait pas de distinction qu’importe le rang social.

Le diamant de Saint-Pétersbourg de Kate Furnivall

19.99€ - 22.50€
9

La plume de l'auteure

9.0/10

L'histoire

9.0/10

Les personnages

9.0/10

Les personnages secondaires

9.0/10

La romance

9.0/10

On aime :

  • La plume de l'auteure
  • La relation entre Valentina et Jen
  • L'intrigue
  • Le contexte historique et politique
Publicités
Tags
Voir Plus

Angie

Nouvelle arrivée sur Songe et dotée d'un humour un peu décalé, je suis une accro aux romances où ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants. Fan inconditionnelle de romance historique, bit-lit, fantastique, fantasy et manga, je ne suis pas contre lire un tout autre genre que ceux dont je suis adepte de temps en temps, voire souvent...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :