École des loisirsLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESROMANS JEUNESSE

Dix battements de coeur de N. M. Zimmermann

Nombre de pages : 347 pages
Editeur : L’Ecole des Loisirs
Date de sortie : 13 février 2019
Collection : Médium
Langue : Français
ISBN-10 : 2211239986
ISBN-13 : 978-2211239981
Prix éditeur : 17,00€
Disponible sur liseuse : Oui – 11,99€

De quoi ça parle ?

D’aussi loin que les souvenirs d’Isabella remontent, Andrew a été là. La présence d’Andrew à ses côtés est aussi naturelle que l’air qui entre dans ses poumons lorsqu’elle respire. Elle n’y a jamais vraiment réfléchi. Pourquoi le ferait-elle ? Andrew, héritier de la famille Chapel, lui appartient puisqu’elle est l’héritière de la famille White. C’est ainsi que les choses se passent dans son minuscule univers, limité à ce qui se trouve entre les quatre murs de l’appartement de Ludgate Hill, dans le Londres de 1939. Mais le monde extérieur finit toujours par pénétrer chez vous. Parfois il se glisse discrètement sous la porte, passant presque inaperçu. Dans le pire des cas, il engloutit votre maison dans un nuage de bombes incendiaires, d’obus, et de hurlements de sirènes.

Mon avis

L’histoire que je vous présente aujourd’hui commence en 1932, quelques années avant que le Royaume-Uni n’entre en guerre contre l’Allemagne. Nous faisons la connaissance d‘Isabella White, qui a alors 6 ans, et d’Andrew Chapel qui en a 8. Dès les premières pages, on apprend qu’un contrat unit leurs deux familles, mais il faudra attendre plusieurs chapitres pour en connaître davantage sur tout ce qu’il implique. Voila qui est bien mystérieux… Tout ce que l’on sait, c’est qu’Isabella a le pouvoir de donner des ordres à Andrew, que celui-ci est forcé d’y obéir et qu’ils ne peuvent pas rester éloignés loin de l’autre bien longtemps, sous peine de conséquences désastreuses. Il en va de même pour leurs pères respectifs. Par ailleurs, la famille White n’est jamais blessée ni malade et ne semble pas vieillir à un rythme « normal ». Forcément, on a envie de savoir de quoi il retourne.

Sur ce point-là, je dois bien avouer que je suis un peu restée sur ma faim. Je m’attendais à ce que cet élément clé de l’histoire soit davantage développé. J’ai notamment trouvé que la partie racontant l’origine du contrat était vraiment traitée en surface, et qu’elle aurait mérité d’être un peu plus approfondie. Toutefois, celui-ci semble apporter à l’histoire une dimension vaguement fantastique à laquelle je ne m’attendais pas, rappelant de loin Le portrait de Dorian Gray d’Oscar Wilde.

Isabella et Andrew sont deux personnages attachants, même si on ne sait pas grand chose d’eux, tant l’histoire est focalisée sur cette relation particulière qui les unit. C’est à la fois beau et douloureux, et on ne peut s’empêcher de souffrir avec eux et pour eux. Aucun d’eux ne peut réellement et pleinement vivre sa vie tant que ce fameux contrat les rattache à l’autre.

En parallèle de cette intrigue, au fur et à mesure des pages on progresse dans l’Histoire et la Seconde Guerre Mondiale. Après des mois à vivre dans l’insécurité et l’attente d’une guerre qui ne vient pas, les bombardiers allemands commencent à faire pleuvoir leurs obus sur Londres. Dix battements de coeur, c’est un compte à rebours entre chaque bombe qui explose, mais c’est aussi le récit du quotidien des Londoniens qui s’articule désormais tant bien que mal entre bombardements/alertes, et « métro, boulot, dodo ». C’est le récit d’une population qui lutte pour sa survie, quel qu’en soit le moyen.

Bien qu’il s’adresse à de jeunes lecteurs dès l’âge de 9 ans, voila un roman que j’ai trouvé quand même très adulte. La fin de l’histoire est à la fois terrible et magnifique et on suppose que tout se terminera pour le mieux entre nos deux protagonistes.

Dix battements de coeur de N. M. Zimmermann

17,00
7.2

La plume de l'auteure

7.0/10

Les personnages

8.2/10

L'intérêt du lecteur

6.8/10

L'intrigue

6.8/10

Les points positifs

  • Des personnages attachants
  • Un aperçu du quotidien des Londoniens en temps de guerre

Les points négatifs

  • Cette histoire de contrat, qui aurait mérité d'être plus approfondie
Tags
Voir Plus

Zellena

Sur Songe depuis plus d'un an. Ex chroniqueuse litté, ciné et série de feu Artzone Chronicles. Tombée dans le chaudron de la lecture quand elle était petite. Nage au beau milieu des polars, de l'heroic fantasy, du fantastique et de la science-fiction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils