→ ROMAN HISTORIQUEHarlequin - Les HistoriquesLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESROMANCE HISTORIQUE

L’honneur du clan Volume 2 de Terri Brisbin

La tentation du Highlander - La favorite insaisissable

Nombre de pages : 583 pages
Éditeur : Harlequin
Collection : Hors Collection
Date de sortie : 01 Mars 2019
Langue : Français
ISBN-10 : 2280418363
ISBN-13 : 978-2280418362
Prix éditeur : 8.90€
Disponible sur liseuse : Oui à 6.99€

De quoi ça parle ?

Partagés entre devoir et passion, les héritiers MacLerie devront faire leur choix : préserver l’honneur du clan, ou sauver l’amour de leur vie.

La tentation du Highlander
Isobel, chez lui ? Athdar n’en revient pas. Car la séduisante jeune femme n’est autre que la fille de Rurik, ce guerrier qui lui témoigne tant d’hostilité à cause d’un accident qu’Athdar a provoqué étant enfant, et qui a causé la mort de trois de ses camarades. Depuis ce jour, Athdar en est persuadé, une malédiction pèse sur lui. Aussi refuse-t-il de lier Isobel à son malheureux destin… Bien qu’il brûle de savoir pourquoi elle a décidé de lui rendre visite…

Une favorite insaisissable
Riche, séduisant, et promis à prendre la tête de son clan, Aidan n’échangerait sa place pour rien au monde. Mais il sait que son titre lui imposera bientôt une conduite irréprochable, car son père est en train d’arranger un mariage. Alors, en attendant, il jouit sans frein de son succès auprès de toutes les jolies filles… Jusqu’au jour où il pose les yeux sur Catriona. La seule qui ait jamais suscité chez lui un désir si puissant. La seule aussi qui l’évite… Car Catriona est mariée…

Mon avis :

Dans cette première partie, la tentation du Highlander, on retrouve Isobel Ruriksdotter, la fille de Rurik Erengislsson et de Margriet (les MacLerie tome 2 La rose interdite) qu’on peut déjà apercevoir dans le premier volume de L’honneur du clan. C’est une jeune femme pleine de vie et intelligente qui sait ce qu’elle veut. Or, il n’y a qu’une seule chose qu’elle désire vraiment, c’est Athdar.

Athdar MacCallum a juré de ne jamais se remarier après la perte de ses deux épouses et de sa fiancée. Sa vie est une succession de mésaventures, il se pense maudit et ne garde aucun souvenir de la tragédie survenue dans son enfance. Mais quelqu’un n’a pas oublié et se chargera de le lui rappeler. Il est le laird de son clan, doté d’un fort caractère, il sait aussi se montrer aimable et charmant. Quand il réalise qu’Isobel n’est plus une petite fille, mais bien une jeune femme en âge de se marier et que c’est lui qu’elle veut, il prend peur, pas pour lui, mais pour elle, il craint un autre malheur s’il devient trop proche d’elle, il a déjà perdu ses deux précédentes épouses, alors rien qu’imaginer perdre Isobel le rend fou.

Dès le départ, on sent l’attirance qui existe entre Isobel et Athdar, si l’un fait son possible pour y résister, l’autre se laisse au contraire emporter par ses sentiments quitte à se mettre en danger. Il y a une grande différence d’âge entre eux, mais cela ne gêne en rien la lecture, Isobel n’a rien d’une jeune fille naïve, elle est au contraire pleine d’esprit. Elle sait qu’entre son père et Athdar persiste un certain malaise dont elle ignore la cause, un différend qui date du passé et qui a creusé un fossé entre eux avant même qu’ils ne puissent se connaître plus, voire devenir amis.

De fil en aiguille, la jeune femme parviendra à se rapprocher d’Athdar, jusqu’à être confrontée à ses cauchemars et son passé, ce même passé dont il a tout oublié et qui aujourd’hui resurgit sous forme de vengeance personnelle, quelqu’un lui en veut et en a après lui et son entourage.

J’ai été intriguée par cette première histoire, car j’étais curieuse de voir comment Terri Brisbin allait créer sa romance entre le frère de Jocelyn que j’ai connu dans la série des MacLerie et Isobel. En effet, je me souvenais d’un jeune homme égoïste, impulsif et trop sûr de lui, et je suis donc ravie de ce qu’en a fait l’auteure ici. C’est un roman bien mené et agréable à lire, une histoire dont on ne se lasse pas à petites doses, avec un double dénouement, entre le secret du passé d’Athdar qui n’est pas levé si facilement même si on en connaît les grandes lignes depuis le début du récit, et le choc éprouvé qui lui fera reprendre ses esprits.

La seconde partie, Une favorite insaisissable, se déroule à peu près au même moment que La tentation du Highlander. Aidan MacLerie, fils de Jocelyn et Connor MacLerie (les MacLerie tome 1 Le seigneur des hautes-terres) croise pour la première fois au village, Catriona. Il est irrémédiablement attiré par cette jeune femme dont il ne parvient pas à détourner le regard, il la veut et fera son possible pour l’obtenir et qu’importe qu’elle soit mariée, il ne reculera devant rien, quitte à éloigner son mari, même s’il sait que c’est la femme d’un soldat respecté et la belle-mère de l’un de ses amis.

Catriona doit beaucoup à son mari, Gowan, qui l’a sauvée de la prostitution à laquelle son père allait la soumettre, elle lui est donc redevable et ne le trahirait pour rien au monde, pas même pour Aidan qui ne lui est pas indifférent. J’ai beaucoup aimé son personnage, car elle est droite, intègre et sait où est sa place.

Aidan est le futur laird de son clan, doté d’un fort caractère et bon soldat, il se repose un peu trop sur ses acquis. Sa rencontre avec Catriona va changer beaucoup de choses, à commencer par son comportement, car ses frasques, connues de tous, vont prendre des proportions auxquelles il ne s’attendait pas, quand après un refus de Catriona et un baiser qui s’est fini sous une gifle, la rumeur qu’elle trompe son mari se répand au village. Et comme Gowan est un homme respecté et bon, les villageois seront tout sauf sympathiques avec Catriona dont la réputation est détruite.

Alors quand un accident arrive, Aidan en profite et saisit l’occasion qui se présente à lui et quand les sentiments viennent s’en mêler ainsi que l’annonce prochaine de fiançailles, l’un et l’autre vont se retrouver devant des choix à faire. J’ai beaucoup apprécié cette romance sous fond d’un amour impossible, en partie à cause de leur différence sociale, il est le futur laird, elle n’est qu’une simple villageoise au passé douteux. Ils devront se battre pour peut-être espérer un avenir à deux. De plus, le courage dont fait preuve Catriona qui place le bonheur d’Aidan et son devoir avant elle, en fait une femme attachante.

Des deux volumes et quatre histoires, c’est sans nul doute ce volume et surtout cette histoire-là (La favorite insaisissable) que j’ai le plus appréciée. C’est une jolie romance dont on devine quoique rapidement certaines péripéties. La plume de Terri Brisbin ne change pas à mes yeux, toujours aussi agréable à lire, elle a le don de nous transporter dans les Highlands du XIVème siècle. Elle fait en sorte de ne pas tomber dans la facilité et sait garder une certaine originalité dans ses romances. En bref, je recommande ce livre à toutes celles, qui souhaitent s’évader dans l’Écosse médiévale.

 

L'honneur du clan volume 2 de Terri Brisbin

8.90€
8.9

La plume de l'auteure

9.0/10

L'histoire

9.0/10

Les personnages

9.0/10

Les personnages secondaires

8.5/10

La romance

9.0/10

On aime :

  • La plume de l'auteure
  • La romance entre les deux couples
  • Les intrigues

On aime moins :

  • Un peu long par moment
  • Manque d'approfondissement sur le passé de Catriona
Publicités
Tags
Voir Plus

Angie

Nouvelle arrivée sur Songe et dotée d'un humour un peu décalé, je suis une accro aux romances où ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants. Fan inconditionnelle de romance historique, bit-lit, fantastique, fantasy et manga, je ne suis pas contre lire un tout autre genre que ceux dont je suis adepte de temps en temps, voire souvent...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils