Hugo Roman - New romanceLES CHRONIQUES DE ROMANSLES COUPS DE CŒUR DE SONGELES LIVRES

Alaska Wild de K.A Tucker

Nombre de pages : 478 pages
Éditeur : Hugo Roman
Collection : New Romance
Date de sortie : 07 Février 2019
Langue : Français
ISBN-10: 2755640774
ISBN-13: 978-2755640779
Prix éditeur : 17.00€
Disponible sur liseuse : Oui à 9.99€

De quoi ça parle ?

À vingt-six ans, Calla Fletcher est une parfaite citadine. Elle aime sortir avec ses amies, faire du shopping et se mettre en scène pour son blog  » Calla & Dee « .

Lorsqu’elle apprend que son père, qu’elle ne connaît presque pas, est malade, elle décide de se rendre auprès de lui en Alaska. Alors que Calla n’était encore qu’un bébé, sa mère a fui cette contrée loin de tout.

Elle va alors découvrir la rudesse de la vie quotidienne locale, les allées et venues constantes des petits avions… et Jonah, ce pilote détestable.

Ce pur produit du cru a clairement hâte de renvoyer cette fille d’où elle vient, mais Calla est bien décidée à lui montrer qu’elle aussi peut s’adapter à cette vie… Du moins pour un temps, car elle ne se voit vivre qu’à Toronto.
Et Jonah ne quittera jamais l’Alaska.

Le passé resurgit et pose à nouveau le même dilemme : va-t-elle, comme sa mère bien des années plus tôt, envisager une histoire d’amour avec un pilote ?

Mon avis :

Que se passe-t-il quand une citadine tombe sur un yéti mal léché ?

K.A Tucker est une auteure que je connais déjà grâce à sa série Ten Tiny Breaths dont je garde un excellent souvenir, je n’ai eu donc aucun mal à me plonger dans ce roman car hormis le résumé alléchant c’est surtout le fait que l’histoire se déroule entre le Canada et l’Alaska (deux pays que j’affectionne particulièrement) qui m’a tout de suite plu. J’en ressors émue, chamboulée et totalement conquise par cette romance bouleversante. 

En effet, dès les premières pages, on fait la connaissance de Calla, une jeune citadine un peu snob vivant à Toronto. Elle est pleine de vie, espiègle, attachante, ne mâche pas ses mots, mais elle est surtout au chômage. Alors dès qu’elle apprend la maladie de son père et malgré des réticences que l’on peut comprendre, elle s’embarque pour l’Alaska, pays où Wren a toujours vécu. Mais si son voyage se passe presque normalement, elle ne s’attendait certainement pas à se confronter au meilleur pilote de son père, Jonah, un homme rustre, mal rasé et surtout doté d’un humour très douteux qui n’aura aucune hésitation à la remettre à sa place et surtout hors d’elle.

Jonah est un pilote de l’Alaska Wild, la compagnie de Wren, le père de Calla. Au premier abord et au vu de ses agissements, on se dit qu’il est loin d’être ravi de l’arrivée de celle qui pour lui représente tout qu’il déteste chez une femme. Il se comporte avec elle comme un vrai goujat, puis on s’aperçoit que certains de ses gestes par moment laissent à penser que son comportement franchement détestable cache une tout autre raison que celle de la faire sortir de ses gonds. Ne dit-on pas que les hommes pour se faire remarquer sont prêts à tout… J’ai totalement adhéré à son personnage, d’accord il est parfois insupportable, mal luné, véhément et impétueux, mais il est aussi attachant, jovial, plein d’esprit et attentionné. J’aimerais beaucoup avoir un Jonah chez moi…

Leur première rencontre est tendue, les prochaines le seront aussi, mais par-delà les piques incessantes qu’ils ne cessent de se jeter l’un l’autre, il y a surtout cette tension qui apparaît, électrique, sensuelle et incontrôlable. L’auteure prend son temps pour instaurer leur relation et loin d’en être déçue ou exaspérée, j’ai au contraire beaucoup apprécié. En effet, si l’histoire d’amour entre Jonah et Calla met du temps à se mettre en place, c’est surtout la relation entre Wren et Calla que l’on ressent aussi dans ce livre, il y a deux types d’amour ici, celui entre un père et sa fille et celui entre un homme et une femme. J’ai  complètement accroché et adhéré à l’idée, chaque personnage est attachant, je ne me suis absolument pas ennuyée, Jonah et Calla mettent du temps à comprendre et admettre qu’ils pourraient y avoir un « nous ». Et qu’est-ce que c’est rafraîchissent de voir que pour une fois, les deux principaux protagonistes ne se tutoient pas dès les deux premières lignes, cela vient avec le temps, une fois que leur relation a pris une tournure plus concrète, passionnelle et intime.

K.A Tucker a une plume en or, ses romans sont toujours aussi agréables à lire et découvrir, grâce à elle et à travers son livre, on découvre l’Alaska (même si le lieu où se déroule l’intrigue est fictif), on en apprend plus sur les traditions, le mode de vie en général, les difficultés face au froid et aux imprévus. La vie là-bas est loin d’être simple et c’est ce que Jonah fera comprendre à Calla à travers divers voyages en avion. Les choses ont parfois pris des tournures inattendues, j’ai trépigné, couiné et surtout été émue par moment, en particulier lors de la lecture du prologue et des dernières lignes du livre. La boucle est bouclée. J’ai beaucoup aimé le clin d’œil du prologue repris dans le dernier chapitre et que dire de l’épilogue, il m’a fait refermer le livre avec un pincement au cœur à l’idée de devoir quitter Calla, Jonah, Wren, Susan et l’ensemble des personnages secondaires. Si je retiens une chose essentielle, c’est que dans ce livre, il est question de pardon, il faut savoir pardonner et laisser le passé derrière soi mais surtout appréhender la maladie, la mort et le manque d’une personne que l’on aime et vivre au jour le jour sans avoir de regret. C’est donc un vrai coup de cœur pour moi.

En bref, si vous cherchez un livre émouvant, attractif et que vous souhaitez passer un bon moment avec un homme aux airs de viking mal rasé et brut de décoffrage, ce livre est pour vous.

Alaska Wild de K.A Tucker

17.00
10

La plume de l'auteure

10.0/10

L'histoire

10.0/10

Les personnages

10.0/10

Les personnages secondaires

10.0/10

La romance

10.0/10

On aime :

  • La plume de l'auteure
  • La relation entre Jonah et Calla
  • La relation entre Calla et son père
  • Le contexte et l'originalité de l'histoire
Publicités
Tags
Voir Plus

Angie

Nouvelle arrivée sur Songe et dotée d'un humour un peu décalé, je suis une accro aux romances où ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants. Fan inconditionnelle de romance historique, bit-lit, fantastique, fantasy et manga, je ne suis pas contre lire un tout autre genre que ceux dont je suis adepte de temps en temps, voire souvent...

Un Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :