→ ROMAN HISTORIQUELES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRES

La vengeance de la déesse de Christophe De Grenier

Une enquête policière avec une malédiction égyptienne et un commissaire atypique !

Nombre de pages : 108 pages
Editeur : Les éditions Baudelaire
Collection : BAU BAUDELAIRE
Date de sortie : 1 juillet 2018
Langue : Français
ASIN : B07F52TZPK
ISBN-13 : 979-1020312723
Prix éditeur : 13,00 €
Disponible sur liseuse : Oui à 6,99 €

De quoi ça parle ?

« S’approchant pour mieux observer la déesse, le policier se figea à quelques centimètres et se lança dans un monologue inattendu qui inquiéta l’inspecteur Duval.

― Elle est magnifique et fascinante, elle émet un magnétisme auquel on ne peut échapper.
Elle est inquiétante et maléfique, ses yeux sont si verts qu’ils sont hypnotiques, ils semblent pénétrer mon esprit. Elle cherche à me dominer, je ne dois plus la regarder.

Semblant lutter contre une force invisible, le Commissaire au prix de terribles efforts finit par reprendre ses esprits et fit deux pas en arrière afin de mettre une distance respectable entre l’idole et lui.

― Tout va bien commissaire ?
― Que s’est-il passé ? Pourquoi me posez-vous cette question ? »

Mon avis:

C’est grâce à une dédicace que j’ai découvert cet auteur et je n’ai aucun regret ! L’auteur a une plume et un héros très particuliers ! 

L’action se passe au 1912… Les protagonistes ont donc ce vocabulaire et cette façon de faire si « typique » que cela nous amuse, et nous étonne aussi ! De nos jours, impossible de se comporter de cette façon !

L’auteur est clairement un dialoguiste ! Il y a peu de descriptions dans ce livre, et elles sont très fines, mais les dialogues sont très vivants ! C’est du tac-au-tac au niveau réparti et, même si j’ai une affinité avec les longues descriptions, dans ce rythme et dans cette aventure, cela m’a à peine manqué ! Cela fait du bien de sortir de sa zone de confort !

L’histoire va très vite, avec ce rythme de dialogue avec peu de descriptions ! Mais cela suffit ! Le livre est un peu court mais la fin nous laisse présager d’autres aventures ! 

Le héros, le Commissaire Caponi, est haut en couleur ! J’ai eu l’impression d’avoir un Hercule Poirot ou un Sherlock Holmes français ! C’était très surprenant mais assez jouissif à la lecture !

L’enquête joue légèrement avec du mystique : un tombeau égyptien violé, des meurtres réalisés au « Khépesh », des secrets et des vols d’antiquités égyptiennes… Et n’oublions pas le chat ! Très importantes, les séances de réconfort avec un chat égyptien si rare à l’époque !

Bref, le ton est posé ! Beaucoup de dialogues, de réparties et de déductions ! Une enquête qui nous présente un personnage haut en couleur qui me tarde de découvrir dans d’autres aventures. 

Le seul petit bémol, j’aime quand même énormément quand il y a un peu plus de descriptions que cela ! Cela explique un livre aussi court !

La vengeance de la déesse de Christophe De Grenier

13€
8.6

La plume de l'auteur

9.0/10

L'histoire

9.0/10

Les dialogue

9.5/10

L'intérêt des lecteurs

7.5/10

L'enquête

8.0/10

Les points positifs

  • Les dialogues
  • Le Commissaire Caponi

Les points négatifs

  • Le manque de descriptions
Tags
Voir Plus

Coleen Hill

Nouvelle arrivée sur Songe, je dévore avec enthousiasme tout livre qui tombe malencontreusement dans mes mains ! Une grande préférence pour la fantasy, le fantastique et le post-apo, je peux facilement élargir mes lectures avec des thrillers, du young, bit-lit... Bref, pas très fidèle ! Sinon, je vais très souvent au cinéma mais également donne du temps à des séries chronophages ! Je joue aussi pas mal à des jeux vidéo mais également à des jeux tout court (jeux de rôle, jeux de société...) Je suis ravie de vous faire partager mes découvertes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils