CINÉ & SÉRIE TVLes Séries Télé

You de Greg Berlanti et Sera Gamble

Série Originale Netflix

Création de : Greg Berlanti et Sera Gamble
Date de sortie :  26 décembre 2018
Avec : Penn Badgley, Elizabeth Lail, Zach Cherry, Luca Padovan et Shay Mitchell
Nationalité : Américaine

Genre : Drame, Thriller
Format : 42-49 minutes
Nombre d’épisodes : 10

Synopsis :

Joe Goldberg est le gérant d’une modeste librairie à New York. Un jour, il fait la rencontre d’une cliente, Guinevere Beck. La jeune femme est un véritable coup de foudre pour Joe qui décide de la retrouver sur Internet.
 
Joe devient vite obsédé par Beck. Il l’observe et cherche à connaitre chaque détail de sa vie sur les réseaux sociaux, notamment ses habitudes ou ses amis. Persuadé qu’ils sont faits l’un pour l’autre, il va tenter de renverser tous les obstacles qui pourraient se dresser en travers de son chemin et élaborer un stratagème machiavélique pour la séduire.

Notre avis

Pour ma première chronique de l’année, je suis de nouveau avec ma binôme Mady ! Je ne lui ai pas laissé le choix… 

Mady : Au secours, à l’aide !! Non je t’embête ! Toujours un plaisir et un honneur de venir en Guest, je me sens VIP !

J’ai mis du temps avant de voir cette série, je voulais finir Bates Motel avant de commencer You. Et je suis passée d’un psychopathe à un autre.

TOU DOUM !

 

Joseph Goldberg, le nouveau personnage qu’interprète Penn Badgley, est loin de Dan Humphrey, ce rôle qui l’a rendu célèbre dans Gossip Girl. Sous ses traits de gentil, Joe est un pervers qui, persuadé d’avoir trouvé son âme sœur, est prêt à tout, jusqu’à tuer, pour que personne ne se dresse sur leur « chemin du bonheur ». C’est parce que Joe est un psychopathe que l’acteur a même eu du mal à accepter ce rôle, mais après avoir discuté avec les réalisateurs Penn accepte. Comme il le dit à Entertainment,  « […] c’est une expérience sociologique. ». C’est toute la complexité du personnage de Joe Goldberg qui joue beaucoup sur l’intérêt que l’on porte à la série. Mais je dois bien avouer que sur les derniers épisodes, la voix off a commencé à me saouler… surtout qu’elle est un peu évidente et donc n’est pas aussi intéressante et importante que celle de Frank Underwood de House of Cards.

Mady : Pour moi la voix Off est essentielle ! Elle amène le côté léger à l’histoire qui est quand même assez lourde… Bonjour l’ambiance… En prime Joe est libraire, LE métier qui me fait rêver, merci pour les cauchemars… Comme toujours dans ce genre de série, on finit par apprécier le fou et à détester les autres personnages qui sont pourtant « normaux ». Enfin presque tous…

Si le héros est très intéressant, l’héroïne l’est tout autant, même si elle n’est pas plus attachante que ça. Elizabeth Lail incarne Guinevere Beck, une étudiante en littérature qui aspire à être écrivaine. La jeune femme a beau aimer écrire, elle passe plus de temps à procrastiner (c’est pas joli comme mot, hein ?) qu’à créer, rédiger, taper sur son clavier. Si ce personnage est si intéressant selon moi, c’est parce que nous avons, elle et moi ce point en commun de ne pas écrire alors que c’est ce qu’on veut. La différence entre nous, c’est qu’elle est à New York et dans un groupe d’écriture, moi, dans ma petite ville et écrivant dans la même pièce que celle où je travaille toute la journée et où je regarde Netflix…

Mady : Cette jeune femme m’a gonflée… Elle tourne et vire, brasse du vent, critique tout le monde, n’est jamais contente… Même Joe, outre le fait qu’il soit obsédé par elle, incarne « l’homme parfait » et bien non elle n’est pas contente… A croire que Beck n’aime que les drames… Donc j’ai pas trop accroché avec elle… Ni ses copines… J’aime bien son appartement par contre mais j’y aurai mis des rideaux… Triples épaisseurs…

La première saison est l’adaptation du roman Parfaite de Caroline Kepnes, la saison deux commandée avant la sortie de la première sera une adaptation de Hidden Bodies. Si je ne me trompe pas, Mady tu vas tenter de les lire…

Mady : Oui si j’arrive à trouver un exemplaire de Parfaite… Rupture de stock…

L’histoire est intéressante et divertissante, j’aime le fait qu’on puisse s’attacher à un psychopathe, et même avoir de l’empathie pour lui, si on prend en compte sa vie passée.

Mady : C’est tout le fond de la série. On s’attache à Joe, ce mec qui ressemble à Monsieur-tout-le-monde mais qui est complètement obsédé par une jeune femme rencontrée par hasard… On se réjouit même de le voir commettre des actes atroces pour faire place nette dans la vie de Beck… On sait qu’il tourne pas rond et pour autant il est très touchant avec sa façon de s’occuper du fils de sa voisine… Paradoxe… Et sa librairie est magnifique… Même son sous-sol…

Dis Mady… Tu vas t’imaginer que je suis avec un psychopathe, si je te dis que je suis dans une maison d’écriture ?

Mady : Tant que tu ne perds pas ton portable « par hasard » ça devrait bien se passer ! XD

De toute façon je ne sais même pas s’il y en a dans ma région… Moi non plus…

Mady : Je ne connaissais même pas le concept…

Moi non plus…

You de Greg Berlanti et Sera Gamble

8.5

Scénario

8.0/10

Casting

9.0/10

Personnages

9.0/10

Ambiance

8.0/10

On aime :

  • Joe qui est très crédible
  • Une ambiance pesante

On aime moins :

  • Voix off de Joe trop utilisée et devient saoulante
Publicités
Tags
Voir Plus

Orme Étoile

Je suis chroniqueuse sur Songe d'une nuit d'été, depuis septembre 2017, et aussi la plus jeune de l'équipe. Je suis une grande fan de Policier, de Fantastique, Surnaturel et d'Histoire. J'adore écouter de la musique en écrivant.

Un Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :