LES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESSCIENCE FICTION

Cartographie du désastre de Cyril Amourette

Nombre de pages : 168 pages
Éditeur : Les éditions L’Alchimiste
Date de sortie : 28 novembre 2018
Collection : Science-fiction
Langue : Français
ISBN-10 : 2379660034
ISBN-13 : 978-2379660030
Prix éditeur : 13€
Disponible sur liseuse : Oui, 4,99€
De quoi ça parle

Dans ce recueil de nouvelles, Cyril Amourette explore les faces cachées de notre civilisation, nos errances, nos erreurs et nos improbables réponses à ce monde au bord du gouffre. On y découvre un naufragé sur Terre, des nuits sans sommeil, des arbres victorieux, une enfant androïde kidnappée, un centre commercial émeutier, l’Ève mitochondriale, des animaux mutants, Margaret Thatcher sous LSD et le jour où Ballard est mort. Tout du long, l’auteur nous parle de nous-même et d’une ombre qu’on ne veut pas forcément voir. Une anticipation aux confins de Ballard et Black Mirror.

Mon avis :

Anthologie travaillée, textes originaux et style maîtrisé, Cartographie du désastre, c’est l’alliance parfaite d’histoires palpitantes portées par une plume inoubliable. On parle souvent de « coup de cœur » pour parler d’un livre qu’on a adoré. Ici, c’est plus que ça. C’est plus qu’un livre qu’on adore. C’est une redécouverte. Une plongée dans la folie et l’incroyable. Une ouverture vers d’autres univers. Un nouveau chemin tracé sur une route très pratiquée. On vogue dans une mer déchaînée, où le capitaine, droit sur la proue du bateau, rit à gorge déployée. C’est entre aliénation et réalité perturbante qu’on évolue au fil des pages avec cette éternelle question : Et si ? Et si tout pouvait arriver ?

Neuf nouvelles composent ce recueil, toutes si différentes mais à la finalité identique : provoquer, irriter par leur démence, mais surtout interroger. Interroger sur les sociétés, sur ce que l’avenir peut réserver… Interroger sur l’humanité. Cyril Amourette nous propulse dans ses histoires travaillées, avec son phrasé stylisé, où poésie et conte se mêlent avec talent. Chaque texte nous emmène dans un univers différent et complet. Le format nouvelle se prête volontiers au jeu de l’auteur, qui s’amuse à nous conter des récits aussi rocambolesques qu’absurdes, tout en proposant un contexte presque réaliste. De quoi nous faire tourner la tête !

Deux nouvelles ont particulièrement retenu mon attention, évoquant toujours une humanité dépassée, mais surtout perturbante. Dérangeante. Une humanité qui existe mais qu’on ne voit pas. Une humanité qui pourrait, un jour, sortir à la lumière. « Bienvenu au centre commercial » et « sans-patte » révèlent avec dérision des tares cachées, nous faisant presque frissonner d’horreur.

Ce côté grotesque des nouvelles, leur univers de science-fiction assez étrange, et le style très travaillé des textes, m’a fait penser à la série TV anthologique Philip K Dicks. On retrouve le même univers, la même ambiance et on imagine parfaitement une adaptation télévisuelle de ces textes. Les éditions L’Alchimiste sont une nouvelle maison d’édition, qui nous propose des ouvrages de qualité, à suivre !

Cartographie du désastre

13€
9.8

Le style

9.5/10

L'originalité

10.0/10

Les intrigues

9.7/10

L'intérêt des lecteurs

10.0/10

Le format nouvelle

9.8/10

Les points positifs

  • Des textes originaux
  • Un style travaillé et sans fausses notes
  • Des histoires captivantes et qui suscitent l'intérêt du lecteur
  • Un format nouvelle parfaitement adapté au type de récit

Les points négatifs

  • Une anthologie composée de seulement 9 textes
Tags
Voir Plus

Amélia Varin

Lectrice addicte en tout genre, j'aime jouer aux jeux vidéos à mes heures perdues, m'oublier dans un manga immersif, m’enjailler sur une musique de pop asiatique, ou encore pousser des cris de fan hystérique devant mon drama préféré. N’oublions pas aussi mon amour pour les super-héros, les films à gros budgets, les drames anglais et les séries bien pensées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils