City EditionLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRES

Petits meurtres en héritage d’Hannah Dennison

Les mystères de Honeychurch

Nombre de pages : 336 pages
Editeur : City Editions
Date de sortie : 31 octobre 2018
Collection : City Editions
Langue : Français
ISBN-10: 282461336X
ISBN-13: 978-2824613369
Prix éditeur : 14,95€
Disponible sur liseuse : Oui, à 9,99€

De quoi ça parle ?

Ridiculisée par la presse people, Kat Stanford abandonne son émission de télévision à succès pour se réfugier au fin fond dans la campagne anglaise. Sa mère vient d’acheter une vieille bicoque à Honeychurch, un domaine appartenant à une prestigieuse famille d’aristocrates aussi désargentés qu’excentriques.

Ah, les joies de la campagne  ! Enfin, les joies, c’est vite dit… La maison de sa mère est une véritable ruine et son voisin est bien décidé à la faire déguerpir. Et puis, à peine arrivée, Kat est plongée dans un imbroglio mystérieux  : une nurse disparaît et une domestique est retrouvée assassinée au fond du parc.

Quand elle apprend en plus que sa mère écrit des romans érotiques et que ce n’est pas du tout le hasard qui l’a conduite au domaine,  Kate se demande ce qu’elle va encore découvrir en arpentant les sombres couloirs du manoir de Honeychurch…

Mon avis 

Petit changement de registre pour moi avec ce premier volume d’une saga qui se déroule dans le domaine de Honeychurch, quelque part dans la campagne anglaise.

Aujourd’hui, je vous présente une histoire qui n’a rien d’extraordinaire mais qui se lit très bien. Pleine d’humour et de suspense, elle mêle enquête policière et caractère historique, ce qui est assez plaisant et me change de mes lectures habituelles.

Comme dans toutes familles, il y a des secrets, des complots, des questions d’argent et d’héritage jusque-là plutôt bien gardés… jusqu’à l’arrivée de la mère de Kat, puis de Kat elle-même. Deux étrangères à ce petit cercle fermé qui, sans le vouloir, mettent un peu les pieds dans le plat en bousculant les cachotteries et manigances de certain-es. Entre elles deux aussi, il y a des secrets, et pas des moindres… Iris Stanford n’est autre que la célèbre Krystall Storm, autrice de romans érotiques à succès qui concordent étrangement avec la généalogie des Honeychurch… Pourquoi donc un tel intérêt pour cette famille ? Kat, qui dénigre un peu ce genre de littérature, va aller de surprise en surprise avec une mère qu’elle croyait bien connaitre.

Nos deux protagonistes sont sincèrement attachantes, pourtant j’ai trouvé qu’elles restaient plutôt des personnages traités de façon assez plate, l’accent étant porté surtout sur l’intrigue et le côté historique. Il semblerait toutefois qu’elles apparaissent dans les tomes suivants. Affaire à suivre, donc. Quoiqu’il en soit, ce sont deux femmes au caractère bien trempé, pas du genre à se laisser marcher sur les pieds. Elles sont fortes et indépendantes, débrouillardes, tout à fait le genre de personnage que j’apprécie. Comme (presque) toutes les mamans, Iris essaie de caser sa fille avec un policier parce que quand même « l’horloge biologique tourne » blablabla. Cela génère des prises de tête et des bouderies vraiment très drôles.

Pour conclure, une petite question qui s’adresse à vous. Si vous découvriez que votre mère écrit en douce des romans érotiques à succès, comment réagiriez-vous ?

Petits meurtres en héritage d'Hannah Dennison

14,95€
7

Plume de l'auteure

7.4/10

Intrigue

7.8/10

Personnages

6.3/10

Intérêt du lecteur

6.5/10

Les points positifs

  • Beaucoup d'humour
  • Des protagonistes attachantes

Les points négatifs

  • Des personnages qui manquent un peu de profondeur
Tags
Voir Plus

Zellena

Sur Songe depuis plus d'un an. Ex chroniqueuse litté, ciné et série de feu Artzone Chronicles. Tombée dans le chaudron de la lecture quand elle était petite. Nage au beau milieu des polars, de l'heroic fantasy, du fantastique et de la science-fiction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils