Aventures & PassionsLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESROMANCE HISTORIQUE

L’insolente de Stannage Park de Julia Quinn

Nombre de page : 384 pages
Editeur : J’ai lu
Date de sortie : 5 septembre 2018
Collection : Aventures & Passions
Langue : Français
ISBN-10 : 2290155586
ISBN-13978-2290155585
Prix éditeur : 7,40€
Disponible sur liseuse : oui à 5,99€

De quoi ça parle

Henriette Barrett se moque des diktats de la bonne société. Elle administre les terres de son vieux tuteur, porte des pantalons et adore son diminutif : Henry. À la mort de son père adoptif, son domaine bien-aimé devient la propriété d’un lointain cousin, William Dunford, et elle est prête à tout pour s’en débarrasser. Le jeune homme est quant à lui fermement décidé à transformer cette sauvageonne en jeune fille comme il faut. Au risque qu’elle devienne la coqueluche du Tout-Londres et une redoutable séductrice…

Mon Avis

Julia Quinn est une des premières auteurs que j’ai lu en romance historique. J’aime beaucoup le ton qu’elle donne à ses histoires d’amour. Souvent les personnages féminins sont rebelles et les homes amoureux fous. Avec l’Insolente de Stannage Park, on retrouve tous ces ingrédients et j’ai donc pris beaucoup de plaisir à lire ce récit.

Henriette Barrett vit au domaine de Stannage Park depuis plusieurs années. Orpheline recueillie par une cousine lointaine, Henriette que tout le monde surnomme Henry, a pris l’habitude de gérer le domaine d’une main de fer. N’ayant pas peur de se salir, elle s’occupe de beaucoup de tâches et tout le monde n’y trouve pas grand chose à redire.

Pourtant lors de la mort de son père adoptif, le domaine de Stannage Park revient au plus proche parent homme en la personne de William Dunford, un cousin lointain. Henry est bien décidé à dégouter le jeune aristocrate de la campagne et l’inciter à vite retourner à Londres après lui avoir soutiré la permission de rester gérer Stannage Park.

Seulement Henry n’avait pas prévu que son cœur s’emballe en rencontrant le séduisant Dunford. Et Dunford ne s’attendait pas à devenir le tuteur d’une jolie sauvageonne qui d’habille et se comporte comme un homme. Dunford décide donc de présenter sa pupille à la bonne société anglaise même si pour cela il va devoir mettre de côté ses sentiments envers la jeune femme.

J’ai beaucoup apprécié les échanges entre nos deux personnages ! Ils n’arrêtent pas de se chamailler, de se chercher des noises mais aussi de se repousser tout le long du récit. Henry est une personne très directe dans ses propos et ses discours n’ont souvent ni queue, ni tête. Le pauvre Dunford se retrouve complètement ensorcelé par cette jolie jeune femme à l’esprit vif et à l’attitude si rebelle.

Malgré quelques longueurs, j’ai retrouvé tout le charme de la plume de Julia Quinn. Elle nous entraine de la campagne jusqu’au cœur de l’aristocratie anglaise en malmenant les sentiments de nos deux amoureux et on a peu de répit. Tout y passe et jusqu’à la fin on se questionne sur l’issue de cette romance.

L’Insolente de Stannage Park n’est pas un coup de cœur, mais  j’ai beaucoup apprécié l’ambiance de ce récit. Une romance historique rafraichissante, à découvrir pour les fans de Julia Quinn.

L'insolente de Stannage Park de Julia Quinn

7.40€
8.1

L'histoire

7.0/10

Les Personnages

8.5/10

Interêt du lecteur

8.0/10

La plume de l'auteure

9.0/10

Les points positifs

  • Henry qui est très drôle
  • Dunford qui est très amoureux
  • Les dialogues
Tags
Voir Plus

Mady

Accro à la BitLit et à tous les univers fantastiques Je suis aussi une grande romantique et une grande enfant qui croit encore aux licornes et aux fées !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils