Le livre de poche - Thrillers & PolarsLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESTHRILLERS & POLARS

Bird Box de Josh Malerman

N'ouvrez jamais les yeux

 

Poche : 384 pages
Editeur : Le livre de poche
Date de sortie : 18 novembre 2015
Collection : Imaginaire
Langue : Français
ISBN-10: 2253183830
ISBN-13: 978-2253183839
Prix éditeur : 7,30 €
Disponible liseuse : Oui – à 7,49 € //De quoi ça parle ?

La plupart des gens n’ont pas voulu y croire, les incidents se passaient loin, sans témoins…
Depuis qu’ils sont nés, les enfants de Malorie n’ont jamais vu le ciel. Elle les a élevés seule, à l’abri du danger, sans nom, qui s’est abattu sur le monde. On dit qu’un coup d’œil suffit pour perdre la raison, être pris d’une pulsion meurtrière et retourner sa violence contre soi. Elle sait que bientôt les murs de la maison ne pourront plus protéger ses petits. Alors, les yeux bandés, tous trois vont affronter l’extérieur, et entamer un voyage terrifiant sur le fleuve, tentative désespérée pour rejoindre une colonie de rescapés. Arriveront-ils à bon port, guidés seulement par l’ouïe et l’instinct ?
Un climat de tension habilement instauré, qui vous fera sursauter au moindre bruit.

Mon avis :

C’est un livre que j’avais entrepris par hasard ! Mon édition était beaucoup plus jolie que la version poche et semblait mélancolique ! En réalité, je ne m’attendais clairement pas à ce que ce livre allait me faire vivre ! 

Il faut savoir que c’est un livre qui parle de survie ! Le rythme est lent et très pesant. Nous sommes, tout comme Malorie, dans l’attente que quelque chose arrive.

Mais, commençons par le début ! L’héroïne, jeune et enceinte, se trouve à devoir chercher très rapidement un abri car elle vient de perdre sa sœur et sait qu’elle ne peut vivre seule. Autour d’elle, les gens deviennent fous et se suicident et si possible, entraînent quelqu’un avec eux. On ne sait pas exactement comment mais cela vient de quelque chose que les victimes voient.

Pour survivre, après avoir vu une annonce dans le journal, Malorie prend la voiture et se rend  à l’adresse indiquée, en essayant d’ouvrir les yeux le moins possible. Autant vous dire que la voiture arrive dans un état lamentable et notre héroïne, épuisée. Dans la maison, un groupe de survivants qui s’organisent comme ils le peuvent. 

Le rythme de lecture, qui mélange présent et passé, est très prenant. Car nous avons une Malorie enceinte, avec plusieurs survivants et ensuite, une Malorie, dans à priori la même maison, avec deux jeunes enfants. Que s’est-il passé ? 

Chaque personnages a sa fonction dans ce livre. Chaque action entraîne une conséquence. Le rythme, très lent, fait ressentir que vivre sans notre vue, est extrêmement handicapant ! Chaque geste est méthodiquement calculé et chaque bruit inconnu, effrayant. L’ambiance, à l’intérieur de la maison, est pesante mais quelquefois allégée par nos protagonistes. Les quelques sorties sont angoissantes. Chaque bruissement de feuilles, odeurs ou même les gens que l’on croisent sont sources de peur. 

Le rythme finit par s’intensifier à un moment charnier, à tel point que l’on en vient à se dire « quoi !? Il s’est passé quoi ? »

L’héroïne, quant à elle, prend une évolution, une ampleur bouleversante. Nous commençons avec une jeune fille embarrassée et peureuse à une mère prête à tous pour survivre, elle et ses enfants, quitte à sembler froide et sans cœur. Et pour faire face à toutes les possibilités, et leur perte, ses enfants se nomment Garçon et Fille. Pour ainsi dire, afin de les protéger, on envisage avec elle les bienfait de leur brûler les yeux pour leur permettre de survivre sans craindre quoi que ce soit… On comprend chaque décision, chaque hésitation qu’elle vit même si cela nous semble effroyable. 

Attention. Encore une fois, c’est un livre post apocalyptique très lent. Il n’y a que peu d’action. Nous sommes uniquement dans de la survie brute, sans fioritures et c’est, à mon sens, la force de ce livre.

C’est une lecture très spécifique, peut-être pas du goût de tout le monde, mais qui m’a chamboulée… Et il fait vraiment partie des meilleurs livres que j’ai lu dans ce genre. 

Bird Box de Josh Malerman

7.30€
8.1

Plume de l'auteur

9.0/10

Personnage

9.0/10

Histoire

9.0/10

Intérêt du lecteur

7.5/10

Originalité

6.0/10

On aime :

  • Le personnage de Malorie
  • Le réalisme
  • L'ambiance pesante

On aime moins :

  • Fait trop penser au film Phénomène
  • Le rythme qui peut être décourangeant
Publicités
Tags
Voir Plus

Coleen Hill

Jeune Songeuse, je dévore avec enthousiasme tout livre qui tombe malencontreusement dans mes mains ! Une grande préférence pour la fantasy, le fantastique et le post-apo, je peux facilement élargir mes lectures avec des thrillers, du young, bit-lit... Bref, pas très fidèle ! Sinon, je vais très souvent au cinéma mais également donne du temps à des séries chronophages ! Je joue aussi pas mal à des jeux vidéo mais également à des jeux tout court (jeux de rôle, jeux de société...) Je suis ravie de vous faire partager mes découvertes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :