LES CHRONIQUES DE ROMANSLES COUPS DE CŒUR DE SONGELES LIVRESROMANCE CONTEMPORAINEROMANCE PARANORMALE

Betty Angel T1 : La mort me va si bien de Louisa Méonis

Attention ! Jamais La Mort n'a été aussi CANON 😍 !

Broché : environ 200 pages
Editeur : Milady
Date de sortie : 12 septembre 2018
Collection : Milady Emma
Langue : Français
ISBN-10: 2811230904
ISBN-13: 978-2811230906
Prix éditeur : 18,90€
Disponible sur liseuse : Oui – 5,99€ //
De quoi ça parle ?

« Bon sang, je vais rester petite et boulotte pour l’éternité ! J’ai vraiment un karma de merde ! »

Moi, c’est Betty. J’ai passé ma vie à jouer la bonne poire dont tout le monde profitait, pour finir noyée dans mes toilettes… Ma mort est aussi naze que l’était mon existence.

Et comme si ça ne suffisait pas, je me retrouve catapultée dans une série d’épreuves terrifiantes pour devenir l’apprentie du bien trop sexy pour être honnête Ange de la Mort !

Il y a erreur sur la personne, ce n’est pas possible ! Il est où mon repos éternel ?

Le moins que l’on puisse dire c’est que j’imaginais la vie après la mort plus paisible que ça. Sans compter que des anges disparaissent de manière inexpliquée… C’est quoi encore cette histoire ?! Est-ce qu’un ange peut « mourir » ? Et pourquoi ai-je l’horrible pressentiment que ces disparitions ont un lien avec moi ?

Mon avis

Attention, en lisant ce livre, vous appellerez La Mort de toutes vos forces ! Je vous jure que si !

Vous êtes prévenues les filles !

Betty, l’héroïne, ne souhaitait pas spécialement mourir de cette manière, c’est vrai, noyée dans ses toilettes, il y a mieux pour tirer sa révérence au monde. Quoique, ça ne sera jamais pire que l’héroïne de cette magnifique série Dead like me dans laquelle elle mourrait en se prenant la lunette des toilettes de la station mire en pleine tête. La pauvre. Enfin les pauvres… Alors oui, au début j’ai pas mal plaint Betty. C’est vrai, elle est jeune, n’a jamais connu l’amour, et… elle va devoir traverser l’enfer, littéralement pour devenir apprentie… de LA MORT ! Bouuuuh, tremblez pauvres gens !

En fait, non.

 Vous n’allez pas trembler, parce que La Mort, voyez-vous, est canon. Mais quand je dis canon, c’est du style vraiment très CANON.

Donc Betty est morte, et doit apprendre à récupérer les âmes des morts avec son nouveau maître. Mais rien ne se passe comme ça devrait l’être et bientôt Betty comprend qu’elle n’aurait sans doute jamais dû se retrouver dans ce rôle d’apprentis ange gardien. Avec ses formes voluptueuses et sa taille de hobbit (soit dit en passant, elle est aussi grande que moi, donc bon), elle détonne auprès des autres futurs anges. Sans parler de son libre arbitre qu’elle n’hésite pas à faire valoir dès qu’elle en a l’occasion. Ce qui ne plait pas à Dieu, disons-le franchement, qui aimerait bien être réélu aux prochaines élections.

Entre humour, aventure et mystère (et au cœur du mystère, il y a ?…) ce roman oscille entre la chick-lit et la romance paranormale et que c’est bon ! Betty est une bouffée d’air frais et La Mort (Azraël de son petit nom), le petit plus sexy qui ne gâche rien. Les références à la culture pop qu’utilise Betty sont bien dosées. La trame de l’histoire se focalise donc sur notre apprentie en herbe qui s’en sort aussi mal qu’elle pouvait l’espérer. Sa vie terrienne n’avait pas été très heureuse, celle dans le ciel est, comme qui dirait, pleine de surprise et de saveur.

Quand, j’ai lu le résumé, je savais que j’allais passer un excellent moment. Ce dont je ne me doutais pas, c’était que j’allais y passer la nuit et… Tout à fait entre nous, je n’ai plus l’âge pour ces bêtises ! Le réveil fut extrêmement douloureux. Et il n’y avait pas La Mort pour me servir un succulent petit déjeuner. Je vous ai déjà dit à quel point il est sexy ?

J’ai dormi avec lui… Bordel ! Pourquoi j’ai le sommeil aussi lourd ? Il était habillé comment ? A quoi ressemblait-il endormi ? Ma vie est tellement injuste ! J’ai partagé mon lit avec un apollon (voire un homme tout court) pour la première fois de ma misérable existence et je… Rien ! Est-ce que j’avais vraiment la tête sur son épaule ? Est-ce que… ? La mort me va si bien ©Louisa Méonis – Collection Emma

 

Et donc, Betty apprend sa nouvelle condition et, plus nous avançons avec elle et plus nous découvrons que son arrivée n’est pas si fortuite que cela et qu’un mystère plane au-dessus de sa tête. Sa relation avec son maître va petit à petit prendre un tournant un peu plus intime et on devine que ce dernier à d’autres choses en tête quand il est en compagnie de sa jolie petite protégée. Entre eux, les répliques sont succulentes, drôle et parfois elles pincent aussi le cœur car il y a beaucoup de malentendus.

En bref et pour faire court, je me suis régalée du début à la fin. Betty est une belle âme pleine de saveur aussi surprenante que vive et pétillante ; on ne peut que l’aimer. L’univers dépeint par Louisa Méonis m’a fait penser par certains aspects, au Paradis de la série US Supernatural, on y rencontre des anges guerriers, une hiérarchie bien huilée et même Métatron. Je cherche encore Castiel, on ne se sait jamais.

Je n’ai qu’un seul point négatif à donner : où est la suite ? J’en veux encore !

Ce livre est donc un très grand coup de ❤️ que je vous conseille si vous voulez passer un très bon moment de détente. Banane et sourire aux lèvres assuré ! Bon, tout dépend de l’heure à laquelle vous le finirez😉.

Betty Angel T1 : La mort me va si bien de Louisa Méonis

18.90€ / 5,99€
10

La plume de l'autrice

10.0/10

L'histoire

10.0/10

Les Personnages

10.0/10

L'intérêt du lecteur

10.0/10

Les points positifs

  • La plume de Louisa Méonis
  • Betty, elle est trop craquante ! Comme un petit muffin bien fondant !
  • La Mort. Non, vraiment, jamais la Mort n'a été aussi canon
  • L'humour
Tags
Voir Plus

Artemissia Gold

Administratrice du webzine depuis 10 ans. Songe d’une nuit d’été est un webzine culturel consacré à la littérature (Romans, BDs, Manga, Albums jeunesses etc.) mais aussi au cinéma, aux séries TV, à la musique et tout ce qui touche de près ou de loin au domaine du loisir et de la culture.

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils