Bayard JeunesseLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESYOUNG ADULT

Les âmes perdues T01: Les Terres du bas de Jeff Giles

Broché : 480 pages
Editeur : Bayard Jeunesse
Date de sortie : 29 août 2018
Collection : Les âmes perdues
Langue : Français
ISBN-10: 2747086038
ISBN-13: 978-2747086035
Prix éditeur : 15,90€
Disponible sur liseuse : Oui – 11,99€ //
 De quoi ça parle ?

Zoé, 17 ans, vient de vivre la pire année de sa vie : son père est mort dans un accident de spéléologie et ses voisins, qu’elle aimait énormément, ont été enlevés. Un soir, alors qu’une terrible tempête de neige fait rage, Zoé et son petit frère sont attaqués par un homme dans les bois à côté de chez eux. Ils sont sauvés de justesse par un mystérieux chasseur de primes.

X n’est pas un chasseur de primes ordinaire. Il vient tout droit des enfers. Il est chargé de ramener dans les Terres du bas les âmes des criminels ayant échappé à la justice des hommes. Tandis qu’il s’apprête à ravir l’âme de l’agresseur de Zoé, son regard croise celui de la jeune fille…

Par amour pour Zoé, X enfreint toutes les règles de son monde : il révèle son existence à un mortel et il épargne sa proie. Il sait que la vengeance des Seigneurs du bas promet d’être terrible.

Mon avis

Le résumé, avouons-le, est des plus alléchants ! Je me suis jetée dans le récit avec beaucoup de plaisir. Si le début, avec ses airs de thrillers m’ont beaucoup plu, la suite m’a quelque peu fait déchanter. Zoé, l’héroïne, et son petit, frère, vont être sauvés par un mystérieux jeune homme sans nom. Zoé finira par l’appeler « X ». Jusque-là, tout va bien, puis, Zoé et X tombent follement amoureux, je ne pense même pas qu’à ce stade ce soit un spoiler. Sachez juste que leur romance m’a profondément ennuyée. Rassurez-vous, ce n’est pas le seul élément central du livre. J’ai trouvé ça tellement mal amené que j’ai failli décrocher. De plus, je dois aussi avouer que cette fille m’a pas mal insupportée. Elle donne l’impression de savoir tout mieux que tout le monde. Cela ne va pas faire trois jours qu’elle connait le héros que ça y est, elle lui pose des ultimatums. Je me suis dit que si toute l’histoire était sur ce ton, j’allais vite m’ennuyer où le laisser tomber.

Zoé est un personnage féminin avec qui je n’ai eu aucune empathie !

Au moment où je pensais lire en diagonale pour aller plus vite, le miracle est arrivé ! La seconde partie du livre aussi d’ailleurs et cela se passe dans les Terres du Bas, le monde d’où vient X. Et il n’y a pas Zoé ! Autant vous le dire, la trame du récit entourant X m’a bien mieux plu, voir enthousiasmée que le début insipide et plein de clichés ! J’ai tout de suite voulu en savoir plus sur les Seigneurs du bas, et sur le comment du pourquoi X s’était retrouvé à les servir. C’était vraiment passionnant. Tout comme le mentor de X, Ripper, une femme un peu folle, et l’un de ses compères, Banger.

Un jour – comme de coutume, il était incapable de dire si c’était le matin ou le soir –, X s’éveilla en entendant une clé rouillée griffer la serrure. Une escouade de gardes se tenaient dehors, serrés les uns contre les autres. C’étaient ceux-là mêmes qui l’avaient abandonné sur la plaine. Le chef, en pull à col roulé et cravate rouge, s’avança en tendant la main pour aider X à se lever. ©Jeff Giles – Les Terres du Bas – Bayard – 2018

D’ailleurs, c’est incroyable comme le ton change dans cette partie bien plus sombre, bien plus addictive. J’avoue que là, j’ai vraiment eu du mal à lâcher le livre. Puis la troisième partie nous renvoie dans le monde de Zoé qui recherche son père. Zoé que je trouve quand même assez égoïste et tête à claques. Bien sûr, c’est mon ressenti personnel qui n’engage que moi. Quoi qu’il en soit, j’ai apprécié que la trame se focalise sur autre chose. Zoé espère revoir X, mais en attendant, elle est prête à tout pour éclaircir le mystère entourant la disparition de son père. La dernière partie, quant à elle était très agréable à lire avec une fin qui donne envie de lire la suite.

 Dans l’ensemble, je ne peux pas dire que je n’ai pas aimé ce livre, ce serait entièrement faux. J’ai vraiment aimé X, Ripper et toute la partie avec les Terres du Bas. Non, ce qui pêche ici, en plus de la romance mal amenée et très clichée, c’est le personnage de Zoé. Alors c’est sans doute moi qui n’aime pas ce genre de personnage, mais je l’ai trouvé profondément égoïste et pas très futée. Elle assène des vérités qui n’en sont pas, elle exige des choses sans prendre tous les tenants et aboutissants et dans tout ça, ce pauvre X doit assumer, quoi qu’il arrive ce qu’elle réclame de lui.

Bref, je n’ai pas aimé Zoé.

Malgré tout, j’attends la suite avec impatience, car mes questions concernant X n’ont pas encore trouvé toutes leurs réponses !

Un sentiment en demi-teinte donc, mais pas entièrement négatif non plus.

 

Les âmes perdues T01: Les Terres du bas de Jeff Giles

15.90€
6.7

La plume de l'auteur

7.9/10

Trame de l'histoire

7.5/10

Romance

3.5/10

Personnages

7.0/10

Intérêt du lecteur

7.5/10

On aime :

  • Toute les parties dans les Terres du Bas
  • Le passé de X
  • Les mystères entourant les Terres du Bas

On aime moins :

  • Le personnage de Zoé. Je ne l'ai pas du tout apprécié
  • La romance entre X et Zoé.
Publicités
Tags
Voir Plus

Artemissia Gold

Administratrice et rédactrice du webzine depuis 11 ans. Songe d’une nuit d’été est un webzine culturel consacré à la littérature (Romans, BDs, Manga, Albums jeunesses etc.) mais aussi au cinéma, aux séries TV, à la musique et tout ce qui touche de près ou de loin au domaine du loisir et de la culture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils