CINÉ & SÉRIE TVLes Chroniques de Séries TVLes Séries Télé

Amandine Malabul sorcière maladroite – Série Netflix

"La grande sœur de Harry Potter"

Amandine Malabul sorcière maladroite

Titre original : The Worst Witch
Créée par : Neil Jones, Emma Reeves
Date de sortie : 2017 / 2018 sur Netflix Fr
Pays : Allemagne, Grande-Bretagne
Durée d’un épisode : 25 minutes
En cours
Nombre de saison : 2
Nombre d’épisode dans la saison 1 :13

Genre : Aventure / Fantastique

Synopsis :

Après avoir atterri dans une école de sorcières, une jeune fille réalise qu’elle y est peut-être à sa place. D’après la série de livres à succès de Jill Murphy.

Mon avis

Je suis tombée un peu par hasard sur cette série à mon retour de vacances. J’étais curieuse de voir ce que Netflix proposait et le résumé et les quelques images m’ont tout de suite intriguée. Au départ, je me suis dit qu’il s’agissait d’une grosse « repompe » de mon si cher et adoré Harry Potter et en fait, pas du tout. Les aventures d’Amandine existent depuis les années 1970 ! Autant dire des plombes ! Bien plus qu’Harry Potter pour vous dire.

J’ai donc regardé le pilote puis les épisodes de la saison 1 vraiment par curiosité. De plus, la tête de l’héroïne me disait quelque chose… Et pour cause ! Bella Ramsey interprète Lyanna Mormont dans Game Of Thrones. Bref, il fallait que je regarde.

L’histoire en elle-même est ultra simpliste et il ne faut pas chercher très loin quant à une intrigue complexe. Amandine Malabul peut être vue par des enfants sans souci, la série leur est même destinée. On retrouve tous les ingrédients qui les passionneront. Amandine, une sorcière très maladroite, s’entoure d’une meilleure amie rondouillarde et plus intelligente qu’elle, d’une ennemie aussi belle que méchante, d’une professeure principale acariâtre avec des faux airs de Severus Rogue (Snape) et d’une directrice d’école qui ressemble à s’y méprendre à notre cher Dumbledore avec ses bonbons au citron !

Hormis des épisodes au scénario très enfantins, dans leur déroulement, j’ai retrouvé pas mal de similitudes avec Harry Potter. Je me suis donc demandé si les romans étaient du même acabit. J’ai lu le premier tome (paru chez Gallimard et traduit par Jean François Ménard, tiens donc…) et en fait non, les réalisateurs ont beaucoup brodé autour et je pense que les influences Harry Potteriennes sont bel et bien là. Toutefois, l’humour bien présent est un plus indéniable à cette première saison. J’ai beaucoup aimé l’épreuve du balais avec les chats.

Dans l’ensemble, c’est mignon, mais ça ne casse pas trois pattes à un pauvre canard, si vous voulez mon avis. Je ne pense pas poursuivre la série ni les romans. C’est vraiment très enfantin, trop pour moi. Toutefois, je dois lui reconnaitre un certain charme.

Des personnages trop stéréotypés, une intrigue qui tient sur un fil et des effets spéciaux où il y aurait à redire, mais ce n’est pas non plus désagréable à regarder.

Ma curiosité étant assouvie, je vais pouvoir regarder autre chose.


Galerie d’image

Amandine Malabul sorcière maladroite - Série Netflix

6.8

Réalisation

7.5/10

Trame de l'histoire

7.0/10

Personnages

6.0/10

Effets spéciaux

6.5/10

Intérêt du spectateur

6.9/10

Les points positifs

  • L'ambiance et le château, enfin l'académie
  • L'humour

Les points négatifs

  • Scénario trop simple
  • Personnages trop stéréotypés
  • Intrigue inexistante
Tags
Voir Plus

Artemissia Gold

Administratrice du webzine depuis 10 ans. Songe d’une nuit d’été est un webzine culturel consacré à la littérature (Romans, BDs, Manga, Albums jeunesses etc.) mais aussi au cinéma, aux séries TV, à la musique et tout ce qui touche de près ou de loin au domaine du loisir et de la culture.

Un Commentaire

  1. Réalisation

    8.70

    Trame de l'histoire

    9.30

    Personnages

    8.20

    Effets spéciaux

    8.40

    Intérêt du spectateur

    10.00

    J’ai adoré il faut continuer et mettre d’autre saisons j’ai fait les deux saison en trois jours J’ADORE !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils