Harlequin - VictoriaLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESROMANCE HISTORIQUE

Sous protection royale de Margaret Moore

Nombre de pages : 350 pages
Editeur : Editions Harlequin
Date de sortie : 1er juillet 2018
Collection : Victoria
Langue : Français
ISBN-10 : 2280385465
ISBN-13 : 978-2280385466
Prix éditeur : 7,90€
Disponible sur liseuse : oui à 5,99€

De quoi ça parle ?

Depuis la disparition de son père, Lady Gillian d’Averette a dû renoncer à ses rêves de jeune fille pour prendre la tête du domaine familial, qu’elle dirige d’une main de fer. Aussi se méfie-t-elle lorsqu’un certain Bayard de Boisbaton se présente au château pour la mettre en garde contre une invasion ennemie. Le superbe guerrier a beau prétendre qu’il est envoyé par sa sœur bien-aimée, Gillian ne lui fait pas confiance. D’autant que, très vite, il prend possession du domaine comme s’il en était le seigneur, réduisant à néant l’autorité que Gillian a si durement conquise. Furieuse de se voir dicter sa conduite par un étranger, et déterminée à préserver son indépendance, elle décide de tout faire pour déstabiliser le chevalier…

Mon Avis

J’avais flashé sur le synopsis en me disant que j’allais passer un moment de lecture sympathique et assez drôle car j’aime beaucoup les « je t’aime moi non plus » et les chamailleries en romance historique. Pas de chance, je n’ai rien trouvé de tout cela dans ce livre…

Tout se déroule en 1204 donc on oublie le thé et la bonne société. On laisse place aux chevaliers, châteaux forts et royauté. L’époque ne m’a pas dérangée plus que ça, ni même le style de l’auteur. C’est juste l’histoire en elle-même qui se déroule lentement… Peut être un peu trop.

On rencontre Dame Gillian qui est en charge du château d’Averette. Elle a l’habitude de contrôler tout son domaine et elle se débrouille pas mal du tout. Mais voici qu’arrive Messire Bayard de Boisbaston et avec lui des nouvelles surprenantes. Contre toute attente et donc avec une grande surprise, la sœur de Gillian, Adelaide, s’est mariée avec le demi-frère de Bayard ! Par cette alliance Bayard devient du coup un membre de leur famille. Pour couronner le tout, une nouvelle beaucoup plus inquiétante pèse sur le moral de Gillian. Averette est menacé par un sombre complot et tous ses occupants sont en danger.

Adelaide a donc missionné le chevalier Bayard de Boisbaston et ses hommes pour venir prêter main forte à sa sœur en cas d’attaque de ses nouveaux ennemis.

Dans le synopsis il est écrit que Bayard prend un peu trop ses aises dans le domaine d’Averette… Je n’ai rien lu d’approchant. Bayard est plutôt effacé et dame Gillian continue de mener ses affaires tranquillement… Du coup, ça m’a un peu gâché ma lecture car j’attendais le moment où le chevalier allait dépasser les bornes ! J’attends encore…

Mis à part cela, le récit reste un peu mou même s’il y a quelques rebondissements qui arrivent à relancer l’histoire. J’ai quand même bien apprécié l’époque malgré de petites choses qui m’ont étonnée. La plume de l’auteure reste tout de même agréable à lire ! Gillian a un bon tempérament et mène sa petite vie de châtelaine facilement. Elle a l’habitude de tout gérer et être une femme n’est pas ce qui la gène le plus. Bayard, lui, reste un chevalier. Avec une réputation de bourreau des cœurs ! Il apparaît quand même plus profond que cette réputation et bien plus noble. Son titre de chevalier lui va à ravir !

Sous protection royale est donc un petit récit sympathique à lire mais sans plus. Le synopsis induit un peu en erreur et on s’attend complétement à autre chose. Je suis donc un peu déçue. La romance n’est pas non plus omniprésente et reste assez prévisible. Elle est quand même agréable à découvrir.

Sous protection royale de Margaret Moore

7.90€
6.8

Intérêt du lecteur

6.0/10

Histoire

6.0/10

Personnages

7.5/10

Plume de l'auteur

7.5/10

Les points positifs

  • L'époque
  • La plume de l'auteur

Les points négatifs

  • Un rythme assez lent
  • Un synopsis trompeur
Tags
Voir Plus

Mady

Accro à la BitLit et à tous les univers fantastiques Je suis aussi une grande romantique et une grande enfant qui croit encore aux licornes et aux fées !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils