Accueil LES LIVRES → LES CHRONIQUES DE ROMANS Hazel Wood de Mélissa Albert

Hazel Wood de Mélissa Albert

17 Temps de lecture
0
0

Nombre de pages :  384 pages
Editeur :  Editions Milan
Date de sortie :  25 avril 2018
Collection :  Littérature ado
Langue :  Français
ISBN-10:  274599171X
ISBN-13:  978-2745991713
Prix Editeur :  17,90€
Disponible sur Liseuse : Oui, à 12,99€

De quoi ça parle ?

« Ne t’approche sous aucun prétexte d’Hazel Wood. »

Ces quelques mots laissés par la mère d’Alice juste avant son enlèvement scellent à tout jamais le destin de la jeune fille.
Hazel Wood, la résidence légendaire d’Althéa Proserpine, auteur des célèbres « Contes de l’Hinterland ».
Hazel Wood, dont vient d’hériter Alice.
Hazel Wood, où Alice doit s’aventurer pour espérer sauver sa mère.
Hazel Wood, cette demeure d’où semblent s’échapper des personnages inventés par Althéa.
Hazel Wood, dont personne ne revient jamais.
Et si Hazel Wood était bien plus qu’un simple manoir ? Un leurre ? Une porte d’entrée sur l’Hinterland ?
Et si Alice était bien plus qu’une simple New-Yorkaise ? Une princesse ? Une tueuse ?
Il était une fois… Hazel Wood.

Mon avis :

Alice est la petite-fille de Althéa Proserpine, une écrivaine célèbre pour ses contes « Les contes de Hinterland« , mais aussi pour sa vie mystérieuse. Alice ne l’a jamais connu et ne vit qu’avec sa mère Ella, et elles ont un train de vie plutôt nomade, ne restant jamais longtemps dans une maison ou dans une école, comme si elles fuyaient en permanence on ne sait quoi. Les choses s’accélèrent pour Alice lorsque sa mère se fait enlever et qu’elle va devoir affronter les légendes de sa grand-mère ainsi que Hazel Wood, le manoir de sa grand-mère.

Ce livre était plein de promesses pour moi mais j’en ressors assez mitigée finalement. J’ai eu beaucoup de mal avec l’évolution d’Alice dans l’univers. Déjà, elle-même, je ne l’ai pas vraiment appréciée. Elle m’a laissée franchement de marbre et j’avais de plus en plus de mal à la comprendre. Au niveau de l’intrigue et de la narration, j’ai eu beaucoup de mal à suivre ce qu’il se passait, à visualiser les décors et les actions. J’étais vraiment dans le flou par moments et complètement larguée…

Heureusement, l’univers a vraiment sauvé le roman, l’auteur a crée un univers très original et très nébuleux. Malheureusement, au bout d’un peu plus de la moitié du roman, ce le fut trop pour moi. Pourtant, au début du roman, c’est cela qui m’a captivée. J’ai adoré découvrir l’univers ainsi que la famille Proserpine. Avec le fantastique qui s’introduit lentement dans la vie de Alice et de sa mère, mais aussi tout ce qu’on apprend au fur et à mesure sur les contes d’Hinterland, c’est vraiment passionnant ! L’auteur a également une sacrée imagination pour créer un univers aussi ésotérique et basé sur des contes tous plus intéressants les uns que les autres.

Ce fut pour moi une lecture trop longue et difficile à partir de la moitié du roman, pourtant cela partait si bien, mais l’auteur m’a perdue. Il a malgré tout de très bonnes qualités et je suis sûre que d’autres personnes seront plus réceptives à cette lecture.

Hazel Wood de Mélissa Albert

17.90€
7.1

Personnages

7.0/10

Intrigue

8.0/10

Plume de l'auteur

6.5/10

Intérêt du lecteur

7.0/10

Les points positifs

  • Un univers ultra original !

Les points négatifs

  • Trop de sensation de flou durant ma lecture
Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Littlepadfoot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article qui pourrait vous plaire

Intégrale Trois frères, Trois destins de Alice Sharpe

Nombre de pages : 560 pages Editeur : Harlequin Date de sortie : 1er août 2018 Collection …