FANTASY & IMAGINAIRELES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRES

Amalia, Chasseuse d’âmes de Gala de Spax

 

 

Nombre de pages : 336 pages
Editeur : Milady
Date de sortie : 13 juin 2018
Collection : Emma
Langue : Français
ISBN-10 :  2811238883
ISBN-13 : 978-2811238889
Prix éditeur : 5,99€
Disponible sur liseuse : Oui à 5,99€

 

De quoi ça parle ?

Auteure le jour et chasseuse d’âmes la nuit ? Si seulement cela pouvait être aussi simple…
Je m’appelle Amalia Brandine et je suis « une auteure à succès ». Vivre de sa passion, que demander de plus ? Un peu de tranquillité, peut-être ?
Pas facile quand on commence à voir des esprits.
Parce qu’un second boulot vient de me tomber dessus : il paraît que je suis une chasseuse d’âmes et que je dois éliminer des mauvais esprits retenus sur terre par le poids de leurs péchés. Et parler à des gens qu’on est la seule à voir ou être persuadée de porter une tenue qui n’existe pas, ça écorne vite une image…
Comme si ça ne suffisait pas, Casanova, revenu d’entre les morts, m’en veut personnellement !
Enfin, si je veux mettre toutes les chances de mon côté pour l’affronter et survivre, il va d’abord falloir que je parvienne à convaincre mon entourage de ne pas m’interner… et c’est pas gagné.

Mon Avis :

Comme je suis accro à tout les thèmes qui sortent de l’ordinaire, je ne pouvais pas passer à côté d’Amalia ! Une couverture magnifique, un titre accrocheur et un synopsie intriguant, il ne m’en fallait pas plus craquer… Je peux dire que j’ai passé un bon moment mais je suis assez mitigée sur certains points.

Amalia est une jeune femme assez marrante, qui écrit des livres (sanguinolents) et ça marche plutôt pas mal pour elle. Comme tout les auteurs, se mêler aux autres pour des événements pompeux lui est assez pénible mais sous l’insistance de Sofia, son amie et agent, Amalia accepte de se rendre à Venise, d’assister à une soirée costumée et de faire en sorte de se faire connaître pour pouvoir envisager de traduire ses romans.

Seulement voilà, tout ne se déroule pas comme prévu pour Amalia qui se retrouve rapidement dans une situation délicate. On comprend un peu plus tard qu’Amalia voit les âmes qui peuplent la Terre mais qu’elle n’arrive pas à les distinguer des humains « vivants ». Elle se retrouve donc assez souvent à parler dans le vide ou à faire des choses étranges qui poussent son entourage à s’inquiéter de sa santé mentale…

Même si les idées sont bien trouvées et que la plume de l’auteure est agréable à lire, des petits détails m’ont un peu dérangée pour que j’adhère totalement au récit. Les âmes que voit Amalia sont mauvaises mais la pauvre se retrouve totalement démunie face à elles. Tout le job revient à son protecteur, Arnold (que j’ai beaucoup aimé) et j’ai trouvé ça un peu dommage. Et la façon d’exterminer une âme est assez… Spéciale. Ensuite Amalia est quand même assez isolée et elle n’a pas grand monde à qui confier ses inquiétudes. Là aussi, j’ai eu un peu de peine pour elle car avec tout ce qui lui tombe dessus, une épaule humaine où elle pourrait s’épancher sans jugement aurait été assez sympa pour elle !

Mis à part ces détails qui m’ont laissée perplexe, Amalia, Chasseuse d’âmes est quand même une histoire assez sympathique. L’écriture est fluide, le récit rempli d’imagination et d’idées peu communes. Amalia arrivera à séduire les fans du genre autant que Casanova !

Amalia, Chasseuse d'âmes de Gala de Spax

5.99€
7.6

Personnages

7.5/10

Histoire

7.5/10

Intérêt du lecteur

7.5/10

Style de l'auteur

8.0/10

Les points positifs

  • Un récit original
  • L'adorable Arnold

Les points négatifs

  • Une héroïne un peu solitaire
Tags
Voir Plus

Mady

Débutante dans l'équipe de Songe Accro à la BitLit et à tous les univers fantastiques Je suis aussi une grande romantique et une grande gamine qui croit encore aux licornes et aux fées !

Un Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close
Close
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils