JC LattèsLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESROMAN CONTEMPORAIN

Les papillons noirs de Caroline Gutmann

Nombre de pages : 288 pages
Editeur : JC Lattès
Date de sortie : 2 mai 2018
Collection : Romans contemporains
Langue : Français
ISBN-10 : 2709661853
ISBN-13 : 978-2709661850
Prix éditeur : 19€ 
Disponible sur liseuse : Oui, à 13,99€

De quoi ça parle ?

« Ils sont apparus une nuit. Difficile de trouver la date, c’est encore confus dans ma tête. A demi endormie, j’ai soudain vu voler devant moi d’étranges papillons noirs. Ils agitaient doucement leurs ailes, de longues ailes qui semblaient effilochées. Puis ils se sont figés, se transformant en branchages d’une armée d’arbres morts.  »

Quand la narratrice apprend qu’elle a un méningiome dans la tête, probablement dû aux rayons qu’elle a reçus trente ans plus tôt pour la soigner d’une maladie du sang, tout s’effondre. Cette femme divorcée, mère de deux enfants, éprise d’un amant fantasque, et que ne quitte jamais son vieux chien, avait enfoui au plus profond d’elle-même les souvenirs de ses maladies passées, dangereux comme des déchets radioactifs…
Pour elle, il y a deux mondes, celui des malades et des bien-portants  : elle fera tout pour regagner le bon camp. En marge des soins qui lui sont prodigués, elle se plonge dans les carnets de son père, Jean Gutmann, disparu quand elle avait 22 ans, et avec qui ses rapports ont toujours été houleux. En remontant la généalogie, elle se découvrira d’illustres aïeux au destin écorché, proches de Lautréamont ou encore de Kessel… De l’hôpital Saint-Anne aux souterrains du cimetière Montparnasse, des liens noués avec d’autres malades hauts en couleur à la découverte de l’étrange tribu paternelle, des échos vont se créer, des passerelles se construire.
Avec, au bout de cette quête, une certitude  : pour survivre, il est des dettes dont il faut s’acquitter.

Mon avis :

Pour être tout à fait honnête avec vous, les romans contemporains ne font pas vraiment partie de mes habitudes de lecture. Mais, pour une fois, j’ai eu envie de sortir de ma zone de confort.

Je dois avouer que j’ai eu un peu de mal à me lancer dans cette lecture, peut-être parce que justement ce genre littéraire ne m’est pas familier. Avec quelques difficultés, j’ai finalement été embarquée dans cette quête des origines, dans laquelle se lance Caroline Gutmann, dans ce récit autobiographique.

Après un passé peuplé de traitements lourds dès le début de sa vie d’adulte, et alors qu’elle doit faire face à une nouvelle apparition de la maladie, notre personnage décide de partir à la rencontre de ce père et de ces ancêtres dont elle ne sait rien, avec pour seuls indices des cahiers laissés par son défunt géniteur. Avec application et moult détails, ce dernier a retracé l’histoire de cette famille hors du commun.

Au fil des pages, on suit Caroline Gutmann à la fois dans le présent, dans sa vie de tous les jours, ses rencontres, ses peurs et ses angoisses, au fur et à mesure qu’elle se reconstruit après une nouvelle opération, et dans le passé, à la recherche de ses racines, aux côtés de ces illustres ancêtres, dont on nous retrace la biographie avec une infinie précision.

Outre l’histoire de Caroline, j’ai été réellement touchée par le personnage d’Alexandre/Samuel au moment où il se  dévoile à cœur ouvert, où il délivre de façon très poignante un terrible exposé de ce qu’a été sa vie. Cette rencontre devient très vite un véritable pilier dans la vie de notre protagoniste.

L’ensemble forme un récit sensible, émouvant et réellement passionnant, même si j’admets m’être quelques fois perdue au beau milieu de cette ascendance riche en noms et en dates compulsée au fil des pages. Fort heureusement, l’arbre généalogique figurant en annexe m’a été d’un grand secours !

Les papillons noirs de Caroline Gutmann

19,00€
7.6

Histoire

7.6/10

Personnages

7.3/10

Interêt du lecteur

6.8/10

Plume de l'auteure

8.5/10

Les points positifs

  • Une histoire touchante et sensible
  • Une quête historique prenante
Tags
Voir Plus

Zellena

Sur Songe depuis plus d'un an. Ex chroniqueuse litté, ciné et série de feu Artzone Chronicles. Tombée dans le chaudron de la lecture quand elle était petite. Nage au beau milieu des polars, de l'heroic fantasy, du fantastique et de la science-fiction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils