JC LattèsLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESROMAN CONTEMPORAIN

La vie sauvage des femmes de Bénédicte Brézillon

Nombre de pages :  256 pages
Editeur :  JC Lattès
Date de sortie :  2 mai 2018
Collection :  Romans contemporains
Langue :  Français
ISBN-10:  2709662523
ISBN-13:  978-2709662529
Prix Editeur :  18€
Disponible sur Liseuse : Oui, à 12,99€

 

De quoi ça parle ?

Agathe, mariée, deux enfants, working-girl aux quatre-cinquièmes, pourrait passer pour l’archétype de la bourgeoise de l’ouest parisien que rien n’émeut. Pourtant, il suffira d’une vitre de voiture fracturée, d’une épiphanie devant un épisode de Grey’s anatomy, de quelques Xanax et d’une rencontre à un vernissage pour que son savant équilibre vacille…
Et si elle avait manqué son destin  ? Et s’il n’était pas trop tard pour s’improviser femme fatale, chanteuse de karaoké ou mère Teresa  ? Rattrapée par ses rêves et ses névroses ordinaires, elle raconte l’histoire d’un fiasco qu’elle espère salvateur et qui la conduira, à coups de Martini on the rocks, de variété française, de conversations délurées entre amies et de scénarios échafaudés dans ses moments de solitude, à réinventer sa vie.
Tour à tour tendre, drôle et désespéré, La Vie sauvage des femmes est une ode à la femme d’aujourd’hui, à l’autodérision, à la fausse désinvolture et à l’imaginaire qui sauvent de tout.

Mon avis :

Avec ce roman à la couverture très punchy, colorée et estivale, qui donne déjà très envie de l’ouvrir, j’ai passé un excellent moment de lecture !

Nous découvrons Agathe, une quadra aisée et plutôt débordée par sa vie en ce moment, entre ses enfants, les signes de l’âge qui s’installe, son mari de plus en plus passif, il ne suffit que d’une rencontre séduisante pour tout faire basculer. Avec toute la pression qu’elle a sur les épaules, va t-elle reprendre encore un Xanax ou s’adonner à l’adultère ?

Le pitch est plutôt banal finalement, mais je suis complètement immergée dans ce récit de vie. C’est un peu une chronique d’une vie ordinaire du point de vue féminin, sous la forme chapitres courts et condensés de la vie d’une femme plutôt classique finalement, malgré ses airs de bourgeoise parisienne. Cela donne beaucoup de rythme au roman et j’avoue que je l’ai  presque lu  d’une traite.

Le style de Bénédicte Brézillon est recherché dans ses tournures de phrases et juste dans ses mots, sans pour autant perdre en fluidité et sans être pesant. J’ai vraiment beaucoup accroché à son style dynamique et frais, à l’image de son héroïne.

Je me suis beaucoup reconnue en Agathe et c’est ce qui la rend attachante, elle vit pleins de petites choses qui peuvent correspondre à différentes femmes et à leurs quotidiens. Malgré ses petits airs pédants, sans trop le vouloir parfois, je me suis passionnée pour ses aventures jusqu’à la fin du livre. Entre les petits soucis de son quotidien ordinaire et le trame principale autour de sa possible adultère, je ne me suis pas ennuyée et j’ai passé un très bon moment de lecture.

C’est un roman qui plaira beaucoup aux femmes, encore plus aux mamans et aussi aux hommes pour un mieux comprendre les femmes également ! 😉

La vie sauvage des femmes de Bénédicte Brézillon

18€
9

Histoire

8.0/10

Personnages

9.0/10

Interêt du lecteur

9.0/10

Plume de l'auteure

10.0/10

On aime :

  • Un personnage principal attachant en qui beaucoup de femmes vont pouvoir s'identifier
  • Une plume fluide et accrocheuse
  • Un récit rythmé et intéressant
Publicités
Tags
Voir Plus

Littlepadfoot

Chroniqueuse sur Songe d'une nuit d'été depuis août 2014. Future libraire, je lis de tous les genres avec une prédilection pour la littérature contemporaine, le thriller, le New Adult et le Young Adult.

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils