LES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESMXM Bookmark

Au sorbier des Oiseleurs de Jo Ann von Haff

Les contes d’Aucelaire Tome 1 : Au sorbier des Oiseleurs de Jo Ann von Haff

 

Nombre de page : 183 pages
Editeur : MxM Bookmark
Date de sortie en numérique : 25 avril 2018
Collection : Collection Infinity
Langue : Français
ISBN-10 : 2375744535
ISBN-13 : 978-2375744536
Prix éditeur : 13€ (Disponible en broché le 28 mai 2018)
Disponible sur liseuse : oui à 5,99€

De quoi ça parle

Mesdames, mesdemoiselles, messieurs…

Venez déguster un thé et des pâtisseries au Sorbier des Oiseleurs, l’endroit le plus prisé, et sûrement le plus magique, de tout Aucelaire…
Vous y ferez la connaissance de Ginie, une jeune femme brimée par les convictions religieuses d’une mère abusive et qui n’a connu l’amour qu’à travers les romans qu’elle lit en cachette au cœur de la forêt. Vous y rencontrerez Tito, un bel Andalou mystérieux, de passage, même s’il semble être un habitué de la cité. Vous assisterez à leur rencontre et à la naissance de leur amour… un amour rendu impossible par bien plus que la distance qui les sépare. Mais surtout, en ouvrant ce livre, vous plongerez dans le premier conte d’Aucelaire de Jo Ann von Haff, un conte qui vous emportera dans un monde unique, entre imaginaire et fantastique, saupoudré de mystère et de romance.

Mon avis

Il y a des lectures qui, une fois achevée, vous laisse un peu perplexe ainsi qu’un petit goût de trop peu C’est ce sentiment que me laisse ce joli conte d’Aucelaire même si j’en ai apprécié l’histoire.

Le début d’ailleurs est un peu chaotique. On comprend rapidement qu’il y a « plus » mais on n’arrive pas à mettre le doigt dessus. Il faut vraiment continuer la lecture pour comprendre et apprécier le récit.

Les personnages sont assez nombreux mais on se concentre sur Ginie, une jeune femme de 25 ans, qui habite le charmant coin d’Aucelaire près de Paris. Elle supporte stoïquement sa mère, une fanatique religieuse légèrement hystérique, qui prend plaisir à rendre la vie difficile à sa fille. Mais Ginie reste une rêveuse, elle dévore l’amour dans les romans et n’hésite pas à passer du bon temps avec sa bande d’amis. Son quotidien est réglé comme une horloge et avec une mère pareille elle sait bien que personne ne sera assez fou pour partager sa vie. Et pourtant son univers se retrouve chamboulé par sa rencontre avec Tito, un jeune homme aussi charmant qu’étrange.

Ce livre est vraiment particulier, il se lit à la manière d’un journal intime car les dates défilent sous forme de chapitre. On suit plusieurs vies, plusieurs personnes qui tournent toutes autours de Ginie et du café « le sorbier de Oiseleurs« . C’est ce qui m’a un peu dérouté au début mais en continuant et en avançant dans l’histoire on s’y habitue et ça en devient essentiel pour comprendre toute l’histoire.

Même si le monde d’Aucelaire aurait, pour moi, pu être un peu plus poussé, j’ai apprécié ma lecture. Une fois compris la façon d’écrire de l’auteur, les pages ont vite défilé car j’avais vraiment envie de découvrir le fin mot de cette histoire.

Au sorbier des Oiseleurs est donc une lecture mitigée. J’aurais aimé en savoir plus sur cet univers dont je ne vous dirai rien pour ne pas vous gâcher l’aventure ! Je vous laisse aller découvrir un café pas comme les autres qui renferme beaucoup de secret et qui n’a pas fini de vous surprendre !

Au sorbier des Oiseleurs de Jo Ann von Haff

13€
7.8

Personnages

7.5/10

Intrigue

8.5/10

Interêt du lecteur

8.5/10

Plume de l'auteur

7.5/10

Univers

7.0/10

Les points positifs

  • De belle surprise
  • Un amour impossible

Les points négatifs

  • Une plume déroutante au début
Tags
Voir Plus

Mady

Accro à la BitLit et à tous les univers fantastiques Je suis aussi une grande romantique et une grande enfant qui croit encore aux licornes et aux fées !

Un Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils