Harlequin - Les HistoriquesLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESROMANCE HISTORIQUE

Nicole Locke est de retour avec un charmant petit couple

Un chevalier pour protecteur de Nicole Locke

Nombre de pages : 312 pages
Editeur : Harlequin
Date de sortie : 1er Avril 2018
Collection : Les Historiques
Langue : Français
ISBN-10: 2280381672
ISBN-13: 978-2280381673
Prix Editeur : 6,95€
Disponible sur Liseuse : Oui – 5,99€Chroniques : Tome 1, Tome 2, Tome 3.

De quoi ça parle ?

Angleterre, XIIIe siècle


Helissent est terrorisée quand l’aubergiste qui l’emploie veut vendre sa vertu à des vauriens. En tant qu’orpheline, elle sait qu’elle est une proie facile, et ce monstre n’hésite pas à en profiter ! Les choses auraient pu très mal tourner si un mystérieux voyageur de passage à la taverne n’avait pas accouru pour lui porter secours. Un homme bien né, à en juger par son allure, et qui insiste même pour la soigner de ses propres mains. Mais Helissent n’a désormais plus d’avenir dans son village. Alors, même si elle apprend que son sauveur est un dangereux mercenaire, elle prend son courage à deux mains et le conjure de l’emmener avec elle…

 

Mon avis :

Je suis heureuse de vous présenter cette histoire qui aura mis un peu de temps à rejoindre ce côté de l’atlantique. Ce livre est le cinquième tome de la série Lovers and Legends, mais peut se lire indépendamment des autres.

Nous suivons ici, deux nouveaux personnages. Helissent est une jeune femme qui travaille dans l’auberge d’un petit village qui borde la route menant de Londres à York. Les propriétaires, ses bienfaiteurs sont morts récemment et c’est l’un de leurs fils, Rudd, le plus avare et ignoble qui a repris les rênes et mène la vie dure à Helissent. Malgré ce qu’elle subit de sa part, elle reste fière et travaille dure. Sa cuisine l’aide à garder espoir jusqu’à l’arrivée d’un groupe d’hommes, des mercenaires.

Je vous avoue que ma joie a été grande lorsque j’ai vu l’annonce de sa parution pour le mois d’avril. Je n’y croyais plus. Ayant beaucoup apprécié les quatre autres tomes, je me suis donc jeté sur celui-ci telle une affamée. J’ai pu retrouver une plume que j’aime, une intrigue simple et des personnages qui savent ce qu’ils veulent ou presque. Comme Helissent qui malgré l’incertitude de son futur, tente sa chance auprès des mercenaires pour échapper à sa vie misérable. J’ai beaucoup aimé son rapport à la nourriture. On aurait dit une enfant qui découvre un autre univers. Mais ce n’est pas que ça qui m’a fait prendre en sympathie ce personnage. Helissent dégage aussi de la vulnérabilité, une certaine force de caractère… Rhain quant à lui, est un homme qui a vécu dans une famille noble jusqu’à ce qu’il découvre la vérité et ne devienne un mercenaire avec son ami Nicholas et rejoint plus tard par d’autres hommes de toutes nationalités. Ce passé le ronge et il tente de chercher une réponse, un indice pour enfin démêler les zones d’ombre qui entachent sa vie.

Concernant l’histoire en elle-même. Comme les autres, je me suis laissé porter par les personnages, les observant dans leur aventure. Elle laisse la part belle à l’évolution de la relation entre Rhain et Helissent. Au final, l’intrigue passe au second plan pour resurgir dans la dernière partie en distillant appréhension, doute et espoir.

Pour conclure, ce cinquième tome est en adéquation avec les précédents. On s’attache à chaque couple de héros. Même si l’on peut deviner la fin, il y a toujours le petit truc qui fait douter de l’évolution de l’histoire. Bref, j’ai passé un très bon moment de lecture et je suis prête si un autre tome sort de cette sympathique série.

Un chevalier pour protecteur

6.95€
8.9

Plume de l'auteur

9.0/10

Personnages

9.0/10

Scénario

8.5/10

Intérêt du lecteur

9.0/10

Les points positifs

  • Les personnages
  • L'histoire
  • La mise en avant de la relation des deux personnages principaux

Les points négatifs

  • La fin de l'intrigue
Tags
Voir Plus

Karine

Chroniqueuse sur Songe d’une nuit d’été depuis deux ans, mes goûts littéraires vont du roman jeunesse au thriller en passant par la fantasy. Je suis également une gameuse adepte des MMOrpg et rpg tout court. J'aime aussi les jeux de rôle papier à plus petit dose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close
Close
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils