Troie : la chute d’une cité – Une série Netflix

Troie : la chute d’une cité – Une série Netflix

Année de sortie :  Avril 2018
Avec : Louis Hunter, Bella Dayne, Frances O’Connor
Nationalité : Britannique
Genre : Drame, Romance, Épopée
Format : 57-60 minutes
Nombre d’épisodes : 8
Synopsis

À la recherche de la femme promise par Aphrodite, le berger Pâris découvre sa véritable identité, s’éprend d’Hélène de Sparte… et déclenche la guerre de Troie.

Bande annonce

Mon avis

En tant que passionnée d’histoire, je ne pouvais pas passer à côté de cette série… Comme vous commencez à le savoir.

Même si je suis mordue d’histoire, je n’ai pas vu Troie avec Brad Pitt et Orlando Bloom, et je n’ai pas encore lu l’histoire de Pâris, c’est la raison pour laquelle mon intérêt s’est porté sur cette série.

Troie : la chute d’une cité est, pour ce que j’en sais, librement adapté d’Homère, ainsi que d’autres épopées existantes. J’en ai parlé avec des personnes qui ont elles aussi vu la série, et il y a deux écoles qui se distinguent :

Les puristes « L’histoire est comme ça et pas autrement » et ceux qui ne sont pas aussi attachés aux histoires d’origines. Pour ma part, je suis entre les deux. J’aime retrouver une histoire telle qu’elle l’a été écrite, mais je ne suis pas fermée à quelque chose de différent.

En huit épisodes, la série narre le jugement de Pâris et la guerre de Troie qu’engendre son choix.

La reconstitution est plutôt bien faite et elle nous plonge dans une belle cette épopée.

Ce n’est pas le personnage de Pâris qui m’a le plus intéressé, ce qui est dommage car c’est quand même son histoire. C’est Achille qui a retenu mon attention, son personnage est revisité, et c’est ce que j’ai aimé.

Toutefois, une chose me gène… Il y a une sorte de règle qui « impose » aux réalisateurs d’avoir au moins une personne de type « Afro » dans leur casting. Ce qui m’embête, c’est que l’un d’entre eux joue le rôle de Zeus… Pour moi les dieux gréco-romains sont caucasiens ! Après chacun son avis sur la question, bien sûr.

Je suis plutôt mitigée sur le scénario. Pour quelque chose qui narre la guerre de Troie, je trouve cela très… plat. Pour ce qui est de la narration de la vie de la famille royale, la romance Pâris / Hélène, pas de soucis. Mais il n’y a que trois batailles et côté action, c’est plutôt pauvre… L’offrande, le dernier épisode est le plus « riche » en action.

Dans l’ensemble, la série a été plaisante à suivre, mais à cause du manque d’action Troie : la chute d’une cité m’a paru un peu longuette.

Troie : la chute d'une cité

6.7

Casting

7.0/10

Scénario

5.0/10

Reconstitution

8.0/10

Les points positifs

  • Le personnage d'Achille.
  • Les quelques interventions des dieux

Les points négatifs

  • Gros manque d'action
  • Le temps n'a pas d'impacte sur les personnages (vieillissement, pousse des cheveux, de la barbe...)
A propos Orme Étoile 61 Articles
Je suis une des nouvelles chroniqueuses sur Songe d'une nuit d'été, et aussi la plus jeune de l'équipe. Je suis une grande fan de Policier, de Fantastique, Surnaturel et d'Histoire. J'adore écrire, et je rêve d'en faire mon métier, même si c'est peu probable.

4 Commentaires

  1. Voilà un machin qui ne me donnait pas du tout envie! Pour adapter l’Iliade, il faut tout de même deux ou trois sous d’économie, et là c’est très cheapos, en plus de toutes les autres faiblesses inhérentes à ce format. Merci pour l’article en tout cas, et je te recommande le film Troy, qui est évidemment bien nul, mais reste un plaisir coupable pour beaucoup 🙂

    Petite précision : Les écrits d’Homère ne sont pas des vérités historiques, mais malheureusement, de par leur habituelle fainéantise, les studios hollywoodiens ont cristallisés au fil des décennies des images un peu ennuyeuses, pour les vrais amateurs et amatrices d’Histoire.

    • Je l’ai regardée en raison de la recommandation de Netflix, mais bof…
      Oui je savais qu’Homère est une fiction inspirée des mythes Greco-romain.
      Merci à toi Pomme de terre ténèbreuse.

  2. Bonjour,

    Je suis historienne de formation. La série de Netflix est plus réaliste que le film avec Brad Pitt.
    Après je ne suis pas d’accord avec toi pour l’acteur qui joue Zeus. Certes aux Etats-Unis il y a des quotas à respecter, il faut plus de diversité. Mais bon c’est une adaptation d’un livre du VIIIème siècle avant J-C donc il y a beaucoup de liberté, donc on se fout de savoir qui est censé être noir ou blanc.

    De plus je tiens à rappeler que Troie est une cité qui se trouvait en Asie Mineure, donc en Turquie actuellement donc il y avait un certain métissage. Les Grecs ont colonisé tout le nord de l’Afrique et ils sont allés jusqu’en Inde grâce à Alexandre le Grand donc il existe un métissage important. Pour les dieux, on ne sait pas s’ils étaient caucasiens, les Grecs les représentaient à leurs images tout simplement.

    Franchement si on respectait « la couleur », les personnes foncées ne joueraient que des esclaves dans des films ou des séries. Je vais te citer pour exemple Cléopâtre.
    Dans plusieurs films elle est incarnée par une blanche dans d’autres films, par des actrices métisses. Il y a tout une polémique, en disant que c’est une noire qui devrait jouer Cléopâtre dans un futur film. Cependant d’un point de vue historique, Cléopâtre peut être blanche ou métisse et non noire. Elle descend d’une longue lignée de Pharaons fondée par le général macédonien d’Alexandre le Grand. Puis il faut savoir que toute la lignée est consanguine puisqu’ils se reproduisaient entre frères et sœurs donc au final d’un point de vue purement historique Cléopâtre ne peut être que blanche ou métisse s’il y a eu un parent de couleur foncée dans la lignée.

    Le cinéma, les séries télévisées sont là pour nous distraire, donc les adaptations sont libres. Je ne comprend pas quand des personnes déclarent que tel rôle doit être joué par un blanc ou un noir. On a eu le même exemple pour l’actrice noire qui a repris le rôle d’Hermione dans la pièce théâtre Harry Potter. Cela a choqué beaucoup de monde et je ne vois pas pourquoi.
    Bref, la série Troie de Netflix prend quelques libertés : Achille est noir, Patrocle aussi ainsi que le héros Enée (ancêtre de Romulus, celui-ci qui a fondé Rome), Zeus est noir, Artémis et Athéna sont métisses. Personnellement ça ne me choque pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.