BelfondLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESROMAN CONTEMPORAIN

Chère Mrs Bird de AJ Pearce

Chère Mrs Bird de AJ Pearce

Nombre de page : 360 pages
Editeur : Belfond
Date de sortie : 5 avril 2018
Collection : Le cercle Belfond
Langue : Français
ISBN-10 : 2714478042
ISBN-13 : 978-2714478047
Prix éditeur : 21€
Disponible sur liseuse : Oui à 14,99€

De quoi ça parle ?

Dans la droite lignée du Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates, un premier roman plein de charme et d’humour british, véritable ode à l’amitié, à la générosité et au courage des femmes pendant la Seconde Guerre mondiale.
Londres, 1941.
À vingt-quatre ans, Emmy n’a qu’un rêve : devenir reporter de guerre. Un rêve qui semble sur le point de se réaliser lorsque la jeune femme décroche un poste au London Evening Chronicles. Enfin, Emmy va pouvoir entrer dans le vif du sujet, partir sur le front, se faire un nom au fil de la plume ! Las, c’est un poste d’assistante à la rédaction du magazine féminin Women’s Day qui lui est offert.
La mission d’Emmy : répondre aux courriers des lectrices adressés à Mrs Bird, la rédactrice en chef du journal. Mais attention, la terrifiante Mrs Bird est très stricte, et seules les demandes les plus vertueuses se verront offrir une réponse expéditive dans le poussiéreux journal. Un cas de conscience pour la jeune journaliste qui refuse de laisser ses concitoyennes en mal d’amour et de soutien amical, errer dans les limbes en raison du diktat imposé par une vieille conservatrice bon teint. Et Emmy a un plan pour outrepasser l’autorité de Mrs Bird…
Alors que la ville sombre peu à peu sous les bombes, Emmy va mettre sa carrière en jeu pour venir en aide aux femmes restées seules à l’arrière. L’heure de la résistance féminine a sonné !

Mon Avis

J’avais adoré le Cercle des amateurs d’épluchures de patates, c’est donc sans trop de crainte que je me suis lancée dans Chère Mrs Bird qui possède un doux accent londonien malgré le fond de début de guerre en 1940.

Je ne sais pas si vous vous êtes déjà demandé quel était le quotidien, pendant la Seconde Guerre mondiale, de toutes ces femmes restaient seules pendant que leurs maris, frères ou autres se battaient contre Hitler en Europe. Ce livre vous en donne un bref aperçu même si le sujet n’est pas aussi creusé que je l’espérais.

Pourtant au début j‘ai été très étonné de la tournure de l’histoire. On rencontre la jeune Emmy qui ne souhaite qu’une seule chose : devenir correspondante de guerre. Allez au front, slalomer entre les bombes, écrire des articles sur l’état des troupes allier, voilà ca à quoi elle aspire. Alors quand elle voit une annonce dans le journal proposant un poste d’assistante à temps partiel aux éditions du London Evening Chronicle, elle saute de joie et tente sa chance. Et elle décroche le poste ! Tout à son bonheur, elle ne demande aucune précision sur ses nouvelles fonctions Grosse erreur !

Emmy a en fait postulé pour un poste d’assistante au Woman’s Friend, un magazine hebdomadaire féminin et plus précisément pour la rubrique « Henrietta Bird vous répond » plus simplement la page Problè. La voilà donc qui lit le courrier de femmes désespérées aux divers problèmes au lieu d’aller au front récolter des informations capitales. Mais à son grand étonnement, Emmy se prend vite au jeu et se fait même un devoir de répondre à chaque lectrices désœuvrées.

Ce livre commence sur un ton léger et très drôle car en 1940 écrire pour demander des conseils conjugaux ou relationnels est assez délicat. Disons-le carrément ce n’est pas correct ça choque la morale ! Du coup je me suis bien amusée à lire les lettres et les réactions qu’elles suscitaient surtout qu’Emmy est pleine de fraîcheur et j’ai beaucoup apprécié toutes ses profondes réflexions sur les situations de chacune de ces femmes. Elle a vraiment pris très au sérieux ce poste et j’ai franchement adoré ces passages.

Mais si on met de coté le travail d’Emmy, on aperçoit entre les lignes la vie de toutes ces femmes pendant la guerre. Les rationnements, les bombardements sont leur quotidien mais pourtant elles se doivent de garder la tête haute et continuer à avancer quoi qu’il arrive. On a l’impression que tant qu’il y a du thé, il y a de l’espoir. Et ça porte à réflexion ainsi qu’au respect.

Malgré tout le ton s’aggrave au fil de la lecture car même si Amoureuse ou Déboussolée cherchent des conseils, la guerre se fait de plus en plus présente et avec elle son lot d’horreur et de tristesse.

J’ai vraiment passé un excellent moment de lecture, le rythme est soutenu, des situations m’ont fait éclater de rire tandis que d’autres m’ont fait verser une petite larme. J’ai adoré aussi l’époque (si on oublie la guerre) où les gens sont encore très guindés mais les mœurs commencent peu à peu à se libérer. C’est très frais, ça prête à sourire… Bref j‘adore.

En résumé, Chère Mrs Bird m’a touchée, je suis passée par beaucoup d’émotions et j’ai découvert une autre facette de la guerre… Qui a dit que les femmes étaient le sexe faible ?

Chère Mrs Bird de AJ Pearce

21.00€
8.4

Plume de l'auteure

9.0/10

Histoire

8.0/10

Personnages

8.5/10

Intérêt du lecteur

8.0/10

Les points positifs

  • L'humour
  • L'époque
  • L'ambiance
Tags
Voir Plus

Mady

Débutante dans l'équipe de Songe Accro à la BitLit et à tous les univers fantastiques Je suis aussi une grande romantique et une grande gamine qui croit encore aux licornes et aux fées !

Un Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils