Je vais mieux de Jean-Pierre Améris

Création de : Jean-Pierre Améris
Année de sortie : 30 mai 2018
Avec : Eric Elmosnino, Ary Abittan, Alice Pol et Judith El Zein
Nationalité : Français
Genre : Comédie
Durée : 86 minutes Synopsis

Un quinquagénaire est victime d’un mal de dos fulgurant. Tous les médecins, les radiologues et les ostéopathes du monde ne peuvent rien pour lui : la racine de son mal est psychologique. Mais de son travail, de sa femme ou de sa famille, que doit-il changer pour aller mieux ? 

Bande-annonce

Mon avis

Ceux qui suivent l’Instagram de Songe savent que le 29 mars, j’ai été voir Je vais mieux en avant-première, et que son réalisateur, Jean-Pierre Améris, était présent. Eh bien, c’est l’heure de vous parler de ce film et de l’échange qui a suivi le visionnage.

Librement adapté du livre de David Foenkinos, publié aux éditions Babelio, ce film narre le douloureux début de cinquantaine de Laurent. Ce dernier commence à souffrir de maux au dos et s’en inquiète car il n’a pas de “raison” d’en souffrir. Alors Laurent passe des examens médicaux. Décidé à parler à sa famille des douleurs qui l’inquiètent, Laurent se retrouve déçu par la réaction de ses parents “Oh ! Tu m’as fais peur ! Si c’est que ça !”.

Les personnes que Laurent va voir pour son dos, sont des personnages caricaturés. Cependant c’est une vérité caricaturale qui est voulue, chez eux, et c’est ce qui les rend intéressants et drôles ! J’aime beaucoup le psy, il fait l’impression d’un “fou” sorti de l’asile et qui joue au médecin avec sa blouse blanche.

Ce qui est génial c’est que Laurent, incarné par Éric Elmosnino, est criant de vérité ! D’un coup, il se fait mal et clac ! il prend une position tordue, et une note d’agacement se fait sentir dans la voix…

Je voulais demander à Jean-Pierre Améris, “Pourquoi avoir adapté ce livre ?” mais je n’ai pas eu besoin de le faire. Lors de sa lecture, il s’est identifié au personnage de Laurent car lui-même a des maux de dos. Il nous a confessé avoir à quelques reprises dû diriger le film depuis le canapé des appartements du tournage, tellement ses douleurs le prenaient. C’est donc en voyant Jean-Pierre dans ses mauvais moments qu’Éric Elmosnino a trouvé le détail pour entrer au maximum dans son personnage.

Ce qui est génial, c’est que tous les décors et lieux de tournage sont vrais. Tous ? Vraiment ?  En fait non. Il y a un lieu qui est fabriqué. Si on ne me l’avait pas dit, je n’y aurais pas cru.

J’ai adore les tableaux dans le film, on peut même en voir un dans la bande-annonce. Je les trouve extraordinaires. Bien sûr je n’en mettrais pas un chez moi, mais ils sont supers ! Ils ont été faits pour ce film par un peintre, mais on ne nous a pas communiqué le nom de l’artiste.

Jean-Pierre Améris a réussi à faire rire avec la douleur, même si j’ai eu plus de mal que les autres à en rire.

Ce film a eu des vertus thérapeutiques sur certaines personnes dans le public. Ils ont réussi à prendre du recul vis-à-vis de leurs propres problèmes et s’en détacher.

Ce film a été une bouffée d’air frais ! Il va y avoir d’autres avant-premières avant la sortie nationale, alors si vous avez l’occasion d’aller le voir et de rencontrer Jean-Pierre Améris, allez-y !! 

Je vais mieux de Jean-Pierre Améris

Je vais mieux de Jean-Pierre Améris
8.8

Sénario

10.0 /10

Casting

8.0 /10

Interprétation

10.0 /10

Humour

7.0 /10

Les points positifs

  • Éric Elmosnino
  • Décors réels
  • Faire rire avec la douleur
  • L'aspect psychologique derrière le projet de Laurent
  • Sorties cinéma du 18/04/2018

    Bonjour à tous ! Le soleil brille, brille, brille ! Cela fait un bien fou. Ah je vous envi…
  • Sorties cinéma du 11/04/2018

    Bonjour à tous ! Comme tous les mercredis, je reviens vers vous avec une petite sélection …
  • Le film de la semaine #6

    Bonsoir ! Vous avez passé un bon week-end de Pâques ? Vous avez fait une crise de foie ? 😀…
  • Bons baisers de Californie de Cali Keys

    Bons baisers de Californie de Cali Keys Nombre de pages : 384 pages Editeur :  Diva Romanc…
  • Sorties cinéma du 28/03/2018

    Bonjour à tous !  J’espère que vous allez bien et que le changement d’horaire …
  • Le film de la semaine #4

    Bonsoir ! Vous êtes prêt pour Le film de la semaine ? Tout le monde debout de Franck Dubos…
Charger plus d'articles similaires
  • Le film de la semaine #7

    Bonsoir ! J’espère que vous allez bien ? Le film de la semaine #9, sera sans surpris…
  • Troie : la chute d’une cité – Une série Netflix

    Troie : la chute d’une cité – Une série Netflix Année de sortie :  Avril 2018 …
  • Le film de la semaine #6

    Désolée d’avance mais je dois vous avouer qu’aucun film sorti le 4 avril ne m&…
  • Le film de la semaine #6

    Bonsoir ! Vous avez passé un bon week-end de Pâques ? Vous avez fait une crise de foie ? 😀…
  • Le film de la semaine #5

    Bonsoir ! Malheureusement, les affiches de la semaines dernières ne m’ayant pas conv…
  • Tomb Raider de Roar Uthaug

     Tomb Raider de Roar Uthaug Création de : Road Uthaug Année de sortie : 14 mars 2018 Avec …
Charger plus par Orme Étoile
  • Le film de la semaine #7

    Bonsoir ! J’espère que vous allez bien ? Le film de la semaine #9, sera sans surpris…
  • Le film de la semaine #6

    Bonsoir ! Vous avez passé un bon week-end de Pâques ? Vous avez fait une crise de foie ? 😀…
  • Le film de la semaine #5

    Bonsoir ! Malheureusement, les affiches de la semaines dernières ne m’ayant pas conv…
  • Tomb Raider de Roar Uthaug

     Tomb Raider de Roar Uthaug Création de : Road Uthaug Année de sortie : 14 mars 2018 Avec …
  • Le film de la semaine #4

    Bonsoir ! Vous êtes prêt pour Le film de la semaine ? Tout le monde debout de Franck Dubos…
  • Un raccourci dans le temps d’Ava Duvernay

    Un raccourci dans le temps d’Ava Duvernay Création de : Benoît Jacquot Année de sort…
Charger plus dans → Chroniques de Films

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article qui pourrait vous plaire

Le film de la semaine #7

Bonsoir ! J’espère que vous allez bien ? Le film de la semaine #9, sera sans surpris…