J'ai Lu ContemporainJ'ai Lu Romance ContemporaineLES CHRONIQUES DE ROMANSLES COMÉDIES ROMANTIQUESLES LIVRESROMAN CONTEMPORAINROMANCE CONTEMPORAINE

Bridget Jones Baby de Helen Fielding

Bridget Jones Baby de Helen Fielding

Nombre de pages : 224 pages
Éditeur : Editions 84
Date de sortie : 28 mars 2018
Collection : J’ai lu
Langue : Français
ISBN-10: 2290154385
ISBN-13: 978-2290154380
Prix : 7€80
Disponible sur liseuse : OUI à 8€99

De quoi ça parle ?

C’est le plus beau moment dans la vie d’une femme : être mère pour la première fois. Mais Bridget Jones n’est pas une femme tout à fait comme les autres ! Lorsqu’elle apprend qu’elle est enceinte, elle hésite entre euphorie et désespoir : qui est le père de l’enfant ? Telle est (entre autres) la question qui la taraude… Dans son journal, la célibataire la plus maladroite et attachante de la littérature anglaise se livre sans détour. Une comédie réjouissante ! Vous pensiez tout connaitre de Bridget Jones… Et si elle ne vous avait pas tout dit ?

Mon avis

Si il y a bien un livre que je voulais découvrir à tout prix, c’est la suite des aventures de Bridget Jones. Bon, je vous avoue que je ne les découvre que tardivement mais la sortie poche de ce livre a été l’occasion pour moi de passer un moment savoureux en compagnie de notre gaffeuse préférée et de la plume délicieuse de Helen Fielding. Ce moment passé avec Bridget, dans les tourmentes de la maternité, a été très bon et plutôt rapide pour le coup (le roman est très court) mais c’est toujours un réel plaisir d’être l’interlocuteur privilégié de notre héroïne.

Nous retrouvons notre Bridget célibataire, séparé du beau Mark Darcy. Elle semble heureuse et épanouie mais chaque personne de son entourage lui rappelle que l’horloge biologique tourne et qu’il est temps qu’elle se pose. Et comme notre gaffeuse ne fait jamais les choses à moitié, elle tombe enceinte. Malheureusement pour elle, elle est incapable de savoir qui est le père : Mark, avec qui elle a eu une nuit de folie ou Daniel, notre séducteur invétéré qui l’a encore eue pour une partie de jambes en l’air. Ce nouveau journal est, pour elle, l’occasion de nous faire découvrir les joies de la maternité à travers ses yeux, cet étrange manège à trois avec Mark et Daniel, et surtout sa vie toujours aussi abracadabrantesque.

C’est toujours un plaisir de retrouver Bridget et sa folie. Il faut dire que finalement, elle me ressemble énormément avec ses vices, ses névroses, ses crises existentielles et ses résolutions jamais tenues. Ça fait du bien de voir une héroïne imparfaite et c’est pour cela qu’on reste attaché à elle. Elle est pétillante, drôle et sarcastique et on l’aime telle qu’elle est (comme ce bon Mark). En tout cas, j’ai adoré la découvrir enceinte, les hormones en ébullition et toujours plus déjantée. Elle décomplexe toutes les futures mamans, ne présentant pas le fait d’être enceinte comme quelque chose de toujours merveilleux et beau, et pour ça, je la remercie.

Mark et Daniel sont presque fidèles à eux-même mais je ne les ai pas pour autant appréciés dans ce nouvel opus. J’ai trouvé qui leur manquait ce petit plus qui les faisait briller précédemment. On retrouve un Daniel aux petits soins et un Mark assez lâche (oui, étrange, je sais mais vous saurez tous en lisant cet opus) et là, nos deux héros perdent clairement de leur charme. Où est le beau Mark Darcy qui me faisait tant rêver ? Ah la la. Ça m’a frustrée durant une bonne partie de ma lecture. Les amis de Bridget sont toujours aussi fous, la mère de Bridget toujours et tellement aussi elle mais son père est clairement le personnage secondaire le plus touchant et mon préféré. J’ai adoré ces discours et sa manière de rassurer Bridget quand elle a l’impression que son monde s’écroule.

Il n’y a pas vraiment d’intrigue, sauf la question de savoir qui est le père du bébé. On suit la grossesse de Bridget, patiemment en faisant tourner les pages de son journal. On rit, on sourit, on est ému, on est en colère, à l’instar de notre héroïne. Je dois dire que ça a été une déception quand même parce que, pour une fois, j’ai nettement préféré le film au livre. Je ne saurais pas vous l’expliquer mais j’ai trouvé l’histoire un peu fade, sans piquant, contrairement aux autres tomes.

Mais la plume de Helen Fielding reste toujours aussi délirante, n’en doutez pas. Elle manie l’humour, les dialogues savoureux et l’ironie comme personne. C’est toujours un réel plaisir de la lire et la voir de nous faire passer des petits messages ici et là. Personnellement, ça m’a touchée car j’avais vraiment besoin de lire qu’avoir un enfant n’est pas le but ultime de la vie (comme on peut si souvent le lire, le voir, l’entendre). Alors mille merci pour ça.

Bridget Jones Baby a été une lecture agréable et distrayante. C’est un roman très court qui se lit facilement et vous fera mourir de rire, n’en doutez pas. Bridget Jones reste la femme absolument imparfaite qu’on adore et qui, finalement, nous ressemble tellement !

Bridget Jones Baby de Helen Fielding

7.80€
6.6

Intrigue

5.0/10

Personnages

7.0/10

Plume de l'auteur

9.0/10

Originalité

6.0/10

Intérêt du lecteur

6.0/10

Les points positifs

  • Bridget, incontestablement
  • L'humour décapant
  • Le thème de la maternité

Les points négatifs

  • Mark et Daniel, décevants
  • Plus de surprise depuis le premier tome
Tags
Voir Plus

Songe d'une nuit d'été

Songe d'une nuit d'été est un webzine culturel au féminin consacré à la littérature sous toutes ses formes entre autre chose, mais aussi aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close
Close
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils