Chroniques de FilmsCINÉ & SÉRIE TV

Eva est Le film de la semaine #3

Bonsoir ! J’espère que vous avez passé une bonne semaine. Les derniers sorties ne m’ont pas en balai emballée, mais Eva avait la seule bande-annonce qui m’a interpellée.


Eva de Benoît Jacquot

Création de : Benoît Jacquot
Adaptation de : Eve de James Hadley Chase (1947)

Année de sortie : 7 mars 2018
Avec : Isabelle Huppert, Gaspard Ulliel, Julia Roy et Richard Berry
Nationalité : Française
Genre : Drame Romantique
Durée : 102 minutes
Synopsis

Tout commence par une tempête de neige. Eva, troublante et mystérieuse, fait irruption dans la vie de Bertrand, écrivain prometteur. Cette rencontre va bouleverser Bertrand jusqu’à l’obsession et le fera glisser jusqu’à sa perte.

Bande-annonce

Mon avis

Au début, une voix annonce que le film est né sous une bonne étoile.

Benoît Jacquot se lance dans sa deuxième adaptation de grands auteurs de polars américains. Mais pas de chance pour celles et ceux qui voudraient une adaptation fidèle ! Selon une source, le réalisateur a admis ne pas avoir relu le livre et s’être basé sur ses souvenirs de lecture !

Mais cela explique les personnages dépouillés. Bertrand, interprété par Gaspard Ulliel, est dés le départ, flou. C’est devenu un gigolo, chose que je n’ai pas vraiment compris dans le film. Il aurait aussi bien pu être un aide soignant, qui gagne assez bien sa vie pour porter un polo Lacoste et un jean Levis.  Bertrand vole un script de comédie théâtrale chez un client qui décède et le revendique comme étant de sa main. Mais son metteur en scène ?, son agent ? veut une nouvelle pièce. Bertrand est confronté à une dure réalité. Il est incapable d’imaginer et d’écrire quelque chose.

Dans sa rechercher d’inspiration, il se retire dans un chalet en Alsace où il fait la connaissance d’Eva. La complexité du personnage, incarné par Isabelle Huppert, fait reflété à Bertrand sa propre incapacité. Il est « amoureux » d’elle. Enfin ce n’est pas le terme que j’utiliserais. Il est plus obsédé par elle, mais la romance ne ressort absolument pas ! On sent une certaine volonté de développer le personnage d’Eva, mais ce n’est pas assez.

Que ce soit d’Eva, de Bertrand, de Caroline ou de Régis, rien n’en ressort. Ce sont tous des personnages froids, plats, sans saveur.

Eva aurait pu être un film un tant soit peu intéressant si le scénario avait été plus centré sur la rencontre d’un ancien gigolo et d’une prostituée qui auraient relater leur parcours. Malheureusement, c’est un film que j’ai trouvé ennuyeux.

Pour en revenir à la première phrase de cette avis, il semblerait que la bonne étoile de ce film n’ait pas scintillé sur moi.

Eva de Benoît Jacquot

2.5

Acteurs

4.0/10

Personnages

2.0/10

Scénario

2.0/10

Originalité

2.0/10

Les points négatifs

  • Lenteur
  • Redondance
  • Personnages plats
Tags
Voir Plus

Orme Étoile

Je suis une des nouvelles chroniqueuses sur Songe d'une nuit d'été, et aussi la plus jeune de l'équipe. Je suis une grande fan de Policier, de Fantastique, Surnaturel et d'Histoire. J'adore écrire, et je rêve d'en faire mon métier, même si c'est peu probable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close
Close
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils