Les filles de l’astrologue de Laurence Schaack et Françoise de Guibert

 

Nombre de pages : 352 pages
Éditeur : Rageot
Date de sortie : 21 Mars 2018
Collection : Hors Collection
Langue : Français
ISBN-10: 2700256212
ISBN-13: 9782700256215
Prix Éditeur : 14,90€
Disponible sur Liseuse : Oui (prix inconnu)De quoi ça parle ?

Quatre destins guidés par les étoiles dans un roman d’aventures au féminin.

Thérèse : née sous le signe du Capricorne, élément Terre. Ariane : née sous le signe du Verseau, élément Air. Philomène : née sous le signe du Verseau, élément Air. Soledad : née sous le signe du Lion, élément Feu.

Elles sont filles d’astrologue. Et elles sont en danger, car le monde change. Suite à l’arrestation de leur père par le roi Louis  XIV qui a interdit la pratique de l’astrologie, elles doivent quitter le domaine familial et se séparer. Avec les astres pour seuls guides, chacune doit désormais suivre sa voie.

Mon avis

Moi qui suis cartésienne jusqu’au bout des ongles, on peut se demander pourquoi je me suis intéressé à ce livre. Et bien pour sortir de ma zone de confort et par curiosité. J’avais envie de voir comment allait être intégré l’astrologie dans un récit jeunesse.

Première surprise. Le soin apporté au livre. Il est magnifique, que ce soit la couverture qui ressemble à la voie lactée, les signes astrologiques qui séparent les différentes parties et les prédictions à chaque début de chapitre. Cela est très bien fait et donne le ton des chapitres avec subtilité.

Nous faisons donc la connaissance de la famille Lavol avec Thérèse, la sœur aînée. Ariane et Philomène, les jumelles et Soledad, leur cousine orpheline venue d’Espagne. Un matin, elles apprennent que leur père et oncle a été arrêté et emprisonné à Paris sur lettre de cachet. Désemparées, mais confiantes. Elles décident donc de lui venir en aide et de l’innocenter.

Je ne m’attendais pas à aimer autant ce premier tome, ni à éprouver tant de sympathie pour les quatre jeunes filles de cette famille peu commune et aimé de ses serviteurs. Elles ont baigné dans l’univers de l’astrologie de par le métier de leur père depuis leurs naissances sauf Soledad, qui est arrivée il y a peu chez eux. Chacune a sa force, un talent. Elles ont bien du courage face à toutes les épreuves qu’elles vont traverser pendant leurs périples jusqu’à Paris.

L’histoire en elle-même est très intéressante et l’incursion de l’astrologie tout du long, mais avec parcimonie donne un brin d’ésotérisme et de fantaisie au récit qui n’est pas pour me déplaire. Il n’y a pas lieu de s’ennuyer, le temps est compté. Je me suis vite attaché à pas mal de personnages et je croise les doigts pour eux dans la suite. Pour l’instant, on ne connaît qu’une partie de l’intrigue lié à l’arrestation de monsieur Lavol, mais pas qui est le balafré, sa responsabilité dans l’emprisonnement du père des filles et ce qu’il veut vraiment.

Finalement, en refermant le livre, je me suis rendue compte que ce premier tome fut presque un coup de cœur. Il est plaisant à lire, je l’ai dévoré en à peine deux jours. Le contenu a su me captiver et il va falloir attendre juin pour pouvoir lire la suite que j’espère aussi prenante que ce premier tome.

Les filles de l'astrologue de Laurence Schaack et Françoise de Guibert

14.90€
9.5

Histoire

9.5/10

Personnages

10.0/10

Intérêt du lecteur

9.0/10

Les points positifs

  • Les filles
  • L'histoire
  • L'astrologie

Les points négatifs

  • les décisions royales
  • L'impunité des nobles
A propos Karine 81 Articles
Chroniqueuse sur Songe d’une nuit d’été depuis deux ans, mes goûts littéraires vont du roman jeunesse au thriller en passant par la fantasy. Je suis également une gameuse adepte des MMOrpg et rpg tout court. J'aime aussi les jeux de rôle papier à plus petit dose.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.