JC LattèsLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESTHRILLERS & POLARS

L’orphelin des docks de Cay Rademacher

L’orphelin des docks de Cay Rademacher

Nombre de pages :  336 pages
Editeur :  Le Masque
Date de sortie : 
7 février 2018
Collection :
  Grands Formats
Langue :  Français
ISBN-10:  2702445640
ISBN-13:  978-2702445648
Prix Editeur :  20,90€
Disponible sur Liseuse : Oui, à 14,99€

Ma chronique du premier tome

De quoi ça parle ?

Hambourg, 1947, l’été est écrasant de chaleur. L’inspecteur principal de la police allemande, Frank Stave, vivote dans une ville faite de privations et de rationnements. Il continue d’attendre des nouvelles de son fils disparu après la guerre dans la débâcle du front de l’Est mais commence à perdre espoir.
Dans un entrepôt en ruine, à deux pas du port désormais vide, le corps d’un enfant assassiné est découvert étalé sur une bombe qui n’a jamais explosé. La scène est macabre et le crime odieux. L’enquête va conduire l’inspecteur sur les traces des enfants-loup, ces orphelins de guerre qui vivent à l’écart de la société, sauf lorsque la faim les pousse au trafic ou à la prostitution.
Avec l’aide de son ami MacDonald, lieutenant anglais dans la police d’occupation, Frank Stave va mener l’enquête en se risquant dans une ville détruite où la loi est suspendue et la morale perdue.

 

Mon avis :

Ce roman est le deuxième opus d’une trilogie de trois thrillers, menés de front par l’enquêteur Franck Stave, en pleine Allemagne d’après-guerre. J’avais beaucoup aimé le premier opus, malgré ses quelques longueurs qui se passait en plein hiver, très rude surtout avec les restrictions alimentaires et l’occupation anglaise.

Dans celui-ci, nous sommes à l’inverse en plein cagnard (et ça donne presque envie vu les températures en ce moment!) mais toujours dans les mêmes conditions sociales, la situation des allemands n’a pas beaucoup évolué. Franck Stave va être mis sur une enquête encore une fois assez sordide, car ils vont retrouver un enfant mort sur une bombe anglaise qui n’a pas explosé !

C’est un roman policier et historique très immersif, on est vraiment plongés dans une ambiance d’après-guerre et tout est très bien décrit. Le roman est sous la forme d’une enquête assez posée, où Stave avance petit à petit. On est pas vraiment dans un suspense haletant et stressant, même si ça tend parfois à s’accélérer, surtout à partir de la moitié du roman et sur la fin.

On avance aussi sur le plan personnel avec l’inspecteur Stave, il a enfin des nouvelles de son fils Karl, qui n’est pas encore revenu du front. Il a enfin un espoir de le revoir et cela nous permet d’en apprendre plus son passé et sur son caractère. Son rapport à son fils et tous ses doutes sur lui-même l’humanise beaucoup et cela en fait un personnage assez attachant, ce qui n’est pas toujours le cas avec les personnages d’inspecteur dans les policiers.

Malgré les quelques longueurs que j’avais déjà trouvé dans le premier roman, cette série a vraiment un charme particulier propre à l’auteur, je le retrouverais avec plaisir, lui et son inspecteur, dans le troisième volume.

L'orphelin des docks de Cay Rademacher

20.90€
8.8

Personnages

10.0/10

Intrigue

8.0/10

Ambiance Historique

10.0/10

Intérêt du lecteur

7.0/10

Les points positifs

  • Un premier opus dans la lignée du premier
  • Une ambiance historique d'après-guerre immersive
  • On s'attache de plus en plus à l'inspecteur Stave

Les points négatifs

  • Quelques longueurs et lenteurs dans l'intrigue
Tags
Voir Plus

Littlepadfoot

Chroniqueuse sur Songe d'une nuit d'été depuis août 2014. Future libraire, je lis de tous les genres avec une prédilection pour la littérature contemporaine, le thriller, le New Adult et le Young Adult.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close
Close
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils