Accueil LES LIVRES → LES CHRONIQUES DE ROMANS L’autre soeur de Cylin Busby

L’autre soeur de Cylin Busby

35 Temps de lecture
2
0

L’autre soeur de Cylin Busby

Nombre de pages : 288 pages
Éditeur : Editions Milan
Date de sortie : 24 janvier 2018
Collection : Littérature ado
Langue : Français
ISBN-10: 2745988263
ISBN-13: 978-2745988263
Prix : 14€90
Disponible sur liseuse : OUI à 9€99

De quoi ça parle ?

Quand la soeur aînée de Nico, Sarah, disparaît mystérieusement, sa famille est dévastée. Quatre années ont passé, et chacun a commencé à faire son deuil. Jusqu’au jour où elle réapparaît… Amnésique, mais vivante. Pareille et différente. Au fil des jours et des semaines, Nico en vient à se demander s’il ne s’agit pas d’une imposture. Comment réagir si c’est le cas ?

Mon avis

Franchement, je ne sais pas du tout par où commencer car je n’arrive pas du tout à me positionner après ma lecture. Je vais être claire et directe : j’ai terminé ce livre la boule au ventre et l’estomac totalement noué. Ma chronique sera différente de ce que j’ai pu vous offrir jusqu’à présent car je pense que je n’ai rencontré que très peu de livres de ce genre.

Pour débuter celle-ci, je dois vous avouer que j’avais sincèrement été intriguée par le résumé, mystérieux et plein de promesses. Juste avec ces quelques mots, j’avais envie de connaître l’histoire de Nico et de Sarah, de savoir qui elles étaient vraiment mais surtout de savoir si Sarah était bel et bien réapparue ou si c’était juste une imposture. Je vous rassure tout de suite : certaines de vos questions ne seront pas sans réponse. Mais la vérité était, finalement, à des années lumières de mes attentes et hypothèses.

Nico et Sarah sont des personnages comme j’en croise très peu ces derniers temps. On est immédiatement plongés dans le bain. En effet, Nico, dès le prologue, nous apprend que sa sœur a disparu il y a 4 ans et que depuis ce jour là, malgré les nombreux espoirs, la famille Morris et elle n’avaient jamais eu de nouvelles de la jeune femme de 15 ans. On suit le quotidien de cette famille brisée par la disparition soudaine de leur aînée, ne sachant pas si elle est vivante ou décédée, ne sachant pas si elle a fugué ou si elle a été enlevée. Et comme eux, on pense au pire.

Jusqu’à ce coup de téléphone où on leur apprend que Sarah a été retrouvée vivante, meurtrie et amnésique, mais vivante. Sarah est revenue à la maison, différente mais toujours elle. Ses parents sont fous de joie mais Nico est un peu plus sur la réserve car les deux sœurs, avant tout ce drame, ne s’entendaient absolument, éprouvant une haine perceptible l’une envers l’autre. On apprend tout ça grâce aux souvenirs de Nico. Mais tout ça est derrière eux. Après le drame qu’a vécu Sarah, les deux jeunes femmes vont construire une nouvelle relation et entretenir de vrais liens d’amour. Tout semble parfait mais une ancienne amie de Sarah, Paula, va venir semer le trouble dans ces retrouvailles.

Je m’arrête là parce que je ne veux pas vous dévoiler des pans de l’intrigue. Ça serait cruel de ma part. Sachez juste que c’est l’histoire d’une famille qui goûte enfin au bonheur après de sombres années. Je suis en mesure de vous dire que j’ai adoré la livre, sincèrement, autant dans la construction de l’histoire que dans l’intrigue en elle-même.

On suit cette famille à travers les yeux de Nico, la jeune sœur de Sarah, qui a désormais 15 ans. Mais son récit est alterné avec les souvenirs de Sarah qui raconte ce qu’elle a pu vivre avant de retrouver sa famille. Et les souvenirs de Sarah sont juste terribles. C’est violent, autant physiquement que psychologiquement, malsain, douloureux et bouleversant. Je suis obligée de vous le dire pour prévenir les jeunes lecteurs qui voudraient se plonger dans ce roman : on parle de viol et de sévices corporels. Vous êtes prévenus. Oui, c’est très dur et j’ai dû poser le livre plusieurs fois pour reprendre ma respiration tant j’ai été horrifiée par ce qu’elle a vécu.

Parallèlement à ça, on suit ses retrouvailles avec sa famille grâce à sa sœur, qui ne nous épargne aucune pensée. C’est vraiment dur parfois et j’ai eu beaucoup de mal à m’attacher à elle. Son côté détaché, presque indifférent, m’a terriblement contrariée. Sarah, elle, est touchante et vu ce qu’elle a vécu, on ne peut que lui souhaiter de trouver enfin la paix. Puis il y a Maman et Papa, heureux d’avoir retrouver leur fille. Sans compter sur Max, l’ex-copain de Sarah et Paula, une amie de la jeune fille avec qui elle s’était disputée juste avant sa disparition. Tout ce petit monde évolue, au fur et à mesure des pages, dans une atmosphère surréaliste, voire malsaine par moment.

Si je m’étais fait mille et une hypothèse dans ma tête, je dois dire que la fin m’a laissée bouche bée. Sincèrement. Je crois que je n’ai jamais refermé un livre avec de tels sentiments contradictoires. Autant j’ai adoré l’intrigue, autant j’ai détesté certains personnages et pans de l’histoire. C’est juste complètement dingue vraiment. Même si j’avais deviné certaines choses, j’étais loin d’imaginer ce que la fin me réserverait. Je ne m’attendais absolument pas à ce dénouement. Et des tonnes de questions me viennent en tête. Elles demeureront sans réponse et ça me frustre au plus haut point. Sans vous mentir, je crois que c’est la fin la plus surprenante que j’ai pu croiser ses dernières années.

Cylin Busby est une plume juste incroyable. Elle vous entraîne dans les méandres de cette histoire, qui vous prend aux tripes dès les premiers chapitres. Sa plume est captivante et ça a été une découverte vraiment intéressante pour ma part. L’auteur a su me surprendre et ça faisait longtemps que ça ne m’était pas arrivée. Pas un seul temps mort dans ce roman, pas un seul moment de répit, tout est fait pour nous maintenir dans un étrange sentiment de « il y a un truc qui cloche ». C’était brillant, profond mais terriblement dur.

Je ne lis pas beaucoup de polars et de thriller mais je dois dire que, pour ma part, j’ai été surprise et captivée. Peut-être parce que je suis novice en la matière, je ne sais pas, mais j’ai trouvé ça juste incroyable. Tout repose sur la psychologie plus que l’action, les mots sont choisis avec soin et les réactions de nos personnages sont parfois prévisibles, parfois surprenantes. Ce livre est excellent mais il se dégage un petit côté malsain qui me met mal à l’aise, je ne saurais pas vous l’expliquer.

L’autre sœur met en lumière la complexité des relations sororales particulièrement mais aussi la complexité des relations qui unit les membres d’une même famille. Ce n’est pas une livre d’action mais on ne s’ennuie pas un seul instant. On est emporté par ce tourbillon complètement dingue et la fin, je suis sûre, vous laissera abasourdi. Personnellement, je n’en suis toujours pas remise.

L'autre soeur de Cylin Busby

14.90€
L'autre soeur de Cylin Busby
8.6

Intrigue

9.0 /10

Personnages

7.0 /10

Originalité

7.0 /10

Plume de l'auteur

10.0 /10

Intérêt du lecteur

10.0 /10

Les points positifs

  • L'intrigue juste démente
  • Cette fin surprenante et complètement folle
  • La plume de Cylin Busby, addictive
  • La tension qui va crescendo

Les points négatifs

  • Le côté malsain qui perdure durant le long de la lecture
Charger plus d'articles similaires
Charger plus par RockAndStone
Charger plus dans → LES CHRONIQUES DE ROMANS

2 Commentaires

  1. florence

    25 février 2018 à 11 11 44 02442

    Pourquoi pas ! ça me rappelle une série anglaise au niveau de l’intrigue, en espérant que ce ne soit pas la même chose pour le coup 😉

    Réponse

    • RockAndStone

      25 février 2018 à 14 02 17 02172

      Sincèrement, il reste surprenant. Je pense que si tu aimes ce genre d’histoires, ça va te plaire ! Et si jamais tu te laisses tenter, préviens moi car je serai ravie d’échanger sur la fin avec toi 😋

      Passe un bon dimanche 😊

      Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article qui pourrait vous plaire

J’ai égaré la lune de Erwan Ji

J’ai égaré la lune de Erwan Ji Nombre de pages : 464 pages Editeur : Nathan Date de …