Je pense à toi de Komatsu

16 Temps de lecture
1
0
32

Je pense à toi de Komatsu

Nombre de pages : 176
Date de sortie : 25 janvier 2018
Éditeur : Taifu Comics
Collection : Taifu Yaoi
Langue : Français
ISBN-10 : 2375060792
ISBN-13 : 978-2375060797
Prix éditeur : 8,99€
Disponible sur liseuse : NonDe quoi ça parle ?

Takashi et Yasu sont amis depuis leur naissance, en effet, leurs parents se connaissent et sont amis. Ils vivent dans une petite ville de province, là où tout le monde se connaît et se côtoie. Au fil des ans, Yasu voit l’obsession grandissante de fuir cette ville dans le cœur de Takashi. Les examens d’entrée pour Tokyo sont pour bientôt, personne ne le soutient dans son entourage, sauf Yasu, toujours présent pour lui, même si au plus profond de lui, Yasu est bien le dernier à vouloir l’encourager…

Mon avis

C’était la première fois que je lisais un Yaoi* et je dois dire que j’ai bien accroché. Je pense à toi, c’est 4 histoires, certes très courtes, mais qui permettent de pointer du doigt de jolis messages.

Dans la première, dont le manga tire son nom, on rencontre donc Takashi et Yasu, c’est l’histoire dans laquelle je me suis le plus attachée aux deux personnages. Dans cette histoire, il sera question d’amitié, qui se transforme en amour, d’oser assumer ses sentiments et rassembler assez de courage pour les avouer, avant qu’il ne soit trop tard.

La seconde, Le dernier ordre, est celle que j’ai le moins aimée. On y aborde la dominance et j’ai toujours un peu de mal avec ce thème qui frôle les limites du respect de l’autre.

La troisième, Young Oh ! Oh!, va parler d’un couple qui va se former sur un malentendu… On comprendra l’importance d’assumer qui l’on est, d’assumer ses passions pour se révéler entièrement aux autres et s’accepter soi-même. C’est de loin celle que j’ai préférée.

Et enfin, C’est avant l’aube qu’il fait le plus sombre, nous parlera de la famille, des tourments qu’elle peut créer surtout à l’adolescence, de l’image qu’elle nous renvoie. J’ai beaucoup aimé également.

J’ai adoré découvrir ce nouveau genre à travers ce recueil. Les sujets abordés sont profonds et malgré le peu de pages, l’idée passe bien et les sentiments sont présents. J’ai juste eu un peu de mal à m’attacher à certains personnages, ça passe trop vite ! Mais j’ai tout de même beaucoup aimé la diversité des personnages. N’étant pas habituée aux relations M/M, ni dans les mangas, ni dans la littérature en général, j’avais un peu peur d’être mal à l’aise surtout que les mangas peuvent parfois être pas mal explicites… mais ça n’a jamais été le cas. Au contraire, j’ai trouvé ça d’autant plus touchant qu’il s’agit d’ados/jeunes adultes qui se sentent différents, mais qui finissent par accepter cette “différence”.

J’ai aussi apprécié les dessins : sobres, mais toujours justes et expressifs. D’ailleurs j’adore la couverture, c’est elle qui a fait en sorte que je veuille en savoir plus sur ce manga.

*Manga qui met en scène des relations amoureuses entre hommes

Je pense à toi de Komatsu

8.99€
Je pense à toi de Komatsu
8.4

Plume de l'auteur

7.0/10

Les personnages

9.0/10

Histoire

8.5/10

Intérêt du lecteur

9.0/10

Dessins

8.5/10

Les points positifs

  • Les sujets abordés
  • Bon livre pour découvrir le genre
  • La diversité des personnages
  • La sobriété de l'ouvrage

Les points négatifs

  • Certaines histoires auraient mérité d'être mieux creusées
Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Cyrielle
Charger plus dans → LES CHRONIQUES DE MANGA

Un Commentaire

  1. Les sortilèges des mots

    15 février 2018 à 21 09 14 02142

    Il me tente beaucoup ce manga. Ta chronique m’assure qu’il ne me tente pas pour rien. J’ai hâte de me le procurer.

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article qui pourrait vous plaire

Surtout que je ne suis pas vraiment Carrie B. de Stéphanie de Geynst Lévy

Surtout que je ne suis pas vraiment Carrie B. de Stéphanie de Geynst Lévy Nombre de pages …