→ ROMAN HISTORIQUELES CHRONIQUES DE ROMANSLES COUPS DE CŒUR DE SONGELES LIVRES

Le Lilas ne refleurit qu’après un hiver rigoureux de Martha Hall Kelly

Le Lilas ne refleurit qu’après un hiver rigoureux de Martha Hall Kelly

Nombre de pages :  576 pages
Editeur :  Charleston
Date de sortie :  9 janvier 2018
Collection :  Littérature générale
Langue :  Français
ISBN-10:  2368121935
ISBN-13:  978-2368121931
Prix Editeur :  22,50€
Disponible sur Liseuse : Oui, à 6,99€
De quoi ça parle ?

À New York, Caroline Ferriday travaille au consulat français. Mais lorsque les armées hitlériennes envahissent la Pologne en septembre 1939, c’est tout son quotidien qui va être bouleversé.
De l’autre côté de l’océan, Kasia Kuzmerick, une adolescente polonaise, renonce à son enfance pour rejoindre la Résistance. Mais la moindre erreur peut être fatale.
Quant à l’ambitieuse Herta Oberheuser, médecin allemand, la proposition que lui fait le gouvernement SS va lui permettre de montrer enfin toutes ses capacités. Mais une fois embauchée, elle va se retrouver sous la domination des hommes…

Les vies de ces trois femmes seront liées à jamais lorsque Kasia est envoyée à Ravensbruck, le tristement célèbre camp de concentration pour femmes. À travers les continents, de New York à Paris, de l’Allemagne à la Pologne, Caroline et Kasia vont tout tenter pour que l’Histoire n’oublie jamais les atrocités commises.
Un premier roman remarquable sur le pouvoir méconnu des femmes à changer l’Histoire à travers la quête de l’amour, de la liberté et des deuxièmes chances.

Mon avis :

J’attendais de lire ce roman depuis l’instant où j’ai lu son résumé, qui est franchement prometteur et m’a semblé signer la promesse d’une lecture bouleversante et marquante. J’en ai déjà beaucoup entendu parler même avant sa sortie, donc j’avais vraiment hâte de le lire à mon tour !

Dans ce roman, nous allons suivre trois femmes durant la seconde guerre mondiale, mais toutes trois ne vivent pas du tout la guerre de la même manière.

Tout d’abord, il y a Caroline Ferriday, une américaine de bonne famille qui travaille au consulat français, principalement aux services des enfants et orphelinats. Tout son quotidien va être bouleversée à l’annonce du début de la guerre en Pologne puis en France. Puis, il y a Kasia, une jeune polonaise engagée dans la résistance qui va être déportée à Ravensbrück, le camp de concentration pour femmes. Pour finir, il y a Herta Oberheuser, une femme allemande médecin, qui exercera à Ravensbrück et sera la seule femme médecin sous le régime nazi.

Nous allons donc suivre ces trois femmes dans ce roman en trois parties, une première pendant la guerre, une deuxième pour l’après-guerre et une troisième partie une dizaine d’années après la guerre. Nous alternons les différents points de vues entre les trois femmes surtout dans les deux premières parties, la troisième nous suivons plus que Kasia et Caroline. Même si c’est Herta est un personnage dur et plutôt inhumain, j’aurais aimé avoir plus longtemps son point de vue malgré tout. J’aime avoir le point de vue généralement du côté obscur, surtout là, je trouvais ça intéressant d’avoir ses arguments, même si ça n’aidait pas du tout à la comprendre. Au début, j’avais un peu d’empathie avec elle, par son statut d’unique femme médecin, mais j’ai quand même vite perdu tout espoir pour elle vu comment elle était engrenée dans le système nazi.

J’ai découvert également que les personnages de Herta et de Caroline avaient réellement existé et que l’auteur avaient fait énormément de recherches et d’investigations. Elle a réalisé un travail immense et tellement documenté et narré. De tout cela, elle a crée un roman splendide, émouvant, intense et incroyablement dur également. Certains moment sont franchement presque insoutenable à lire. Mais d’autres sont magnifiques pour toute la solidarité qu’il y a. Je me suis énormément attachée à Kasia et Caroline, j’ai été subjuguée par la fait que Caroline ait réellement existé, c’est une femme tellement inspirante.

L’écriture est fluide, captivante, tout comme l’intrigue, pour former un roman très dense, qu’on a du mal à quitter ! C’est un magnifique coup de coeur pour ce superbe livre sur les femmes durant la seconde guerre mondiale.

Le Lilas ne refleurit qu'après un hiver rigoureux de Martha Hall Kelly

22,50€
9.6

Intrigue

10.0/10

Personnages

9.0/10

Plume de l'auteur

10.0/10

Originalité

9.0/10

Intérêt du lecteur

10.0/10

Les points positifs

  • Un coup de coeur pour les personnages de Kasia et Caroline
  • Une intrigue émouvante, captivante et dure
  • Un travail remarquable de la part de l'auteure
Tags
Voir Plus

Littlepadfoot

Chroniqueuse sur Songe d'une nuit d'été depuis août 2014. Future libraire, je lis de tous les genres avec une prédilection pour la littérature contemporaine, le thriller, le New Adult et le Young Adult.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close
Close
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils