Accueil LES LIVRES → LES CHRONIQUES DE ROMANS C’était nuit en le solitaire Octobre, de T.J Klune

C’était nuit en le solitaire Octobre, de T.J Klune

21 Temps de lecture
0
0

C’était nuit en le solitaire Octobre – Absynthe Tome 1, de T.J Klune

Nombre de pages : 368 pages
Editeur :  MxM Bookmark
Date de sortie : 12 Avril 2017
Collection : Romance MxM
Langue :  Français
ISBN-10 : 2375741870
ISBN-13 : 978-2375741870
Prix Editeur :  5,99 €
Disponible sur Liseuse : Oui

De quoi ça parle ?

Il était une fois, l’Humanité ne parvint plus à contenir la rage qui la consumait de l’intérieur et le monde sombra dans un raz de marée de flammes.

Un siècle plus tard, sur ces terres dévastées qui avaient autrefois été l’Amérique, un homme brisé connu seulement sous le nom de Cavalo tente de survivre. Se tenant volontairement à l’écart de tout ce qui reste de la civilisation, Cavalo se terre dans les ruines décrépites de l’Institut Correctionnel Nord de l’Idaho, avec un cabot appelé Sale Clebs et un robot aux limites de la folie pour seuls compagnons. Cavalo lui-même se désagrège lentement, ses souvenirs s’élevant comme autant de fantômes hantant les cellules de détention.Lorsqu’il fait le choix périlleux de traverser les terres radioactives des Deadlands, Cavalo fait la rencontre d’un psychopathe muet appartenant à un groupe de meurtriers qui se fait appeler les Dead Rabbits. Prenant l’homme en otage, Cavalo est non seulement obligé de faire face aux horreurs de son passé, mais aussi aux multiples ramifications de ses choix qui impactent sur son présent. Et ce sera grâce à son prisonnier qu’il trouvera un possible futur, où la rédemption n’est pour l’heure qu’une simple lueur vacillant au loin.

Mon avis :

Avec cette lecture, je quitte ma zone de prédilection, mais je n’ai pas été déçue par mon choix. En effet, il s’agit d’une dystopie très sombre et violente avec un personnage principal qui fait figure de antihéros. Pourtant, une fois commencée, difficile de couper court à cette lecture tellement elle est captivante.

Des centaines d’années après une guerre nucléaire qui a anéanti la plus grande partie de la civilisation, le monde se reconstruit progressivement, défiguré par la pollution nucléaire. La technologie est à son point mort, la civilisation tente de survivre face à une nature beaucoup plus hostile. C’est dans ce cadre très sombre et dangereux que nous rencontrons le personnage principal de cette histoire, Cavalo, un homme dans la quarantaine qui vit en ermite, s’excluant volontairement de toute forme de vie sociale. Cavalo a un passé très difficile qui ne cesse de l’entraîner vers une folie certaine. Cependant, il n’est pas seul car il est accompagné d’un fidèle chien, Bad Dog, et cette relation très profonde est sans cesse mise en avant tout au long du roman. D’ailleurs, j’ai beaucoup aimé leurs échanges parfois intenses, souvent drôles, qui ajoutent une touche de légèreté au roman.

C’est un roman assez difficile à lire car la violence est omniprésente. Le but de chaque homme est de survivre, et dans cette civilisation qui peine à se relever de l’apocalypse, des groupes tentent de prendre le pouvoir. De plus, l’auteur crée de véritables monstres à travers les Dead Rabbits, des hommes cannibales qui créent une véritable terreur parmi le reste de la population. Pourtant, au cours d’une chasse, Cavalo se retrouve confronté à l’un d’eux et cette rencontre va tout changer et bouleverser l’ordre des choses. Le nouveau venu, un psychopathe muet, rusé et cruel, cache pourtant de nombreux secrets et semble être le point central d’une énigme que Cavalo ne parvient pas à résoudre.

Finalement, le rythme est assez soutenu et nous permet, d’une part, de découvrir ce nouvel univers sombre et dangereux, d’autre part, d’enchaîner les péripéties. Le style de Klune est parfait pour ce type d’histoire. Son écriture presque hachurée reflète à merveille l’esprit torturé du personnage principal et participe à l’atmosphère angoissante du roman.

Vous l’aurez compris, cette lecture m’a beaucoup plu et j’ai hâte d’en savoir plus sur cet univers même si j’ai frémi plus d’une fois.

C'était nuit en le solitaire Octobre, de T.J Klune

5.99€
C'était nuit en le solitaire Octobre, de T.J Klune
9.2

Style de l'auteur

8.8/10

Intérêt du lecteur

9.0/10

Originalité

9.5/10

Intrigue

9.0/10

Personnages

9.5/10

Les points positifs

  • De l'humour
  • Une histoire captivante
  • Des personnages originaux

Les points négatifs

  • De la violence
Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Laulitta
Charger plus dans → LES CHRONIQUES DE ROMANS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article qui pourrait vous plaire

Un Soir de Noël, de Josh Lanyon

Un Soir de Noël – Adrien English Tome 5.5, de Josh Lanyon Nombre de pages : 136 page…