Passeurs de mots de Michel Giard

Passeurs de mots de Michel Giard

 Nombre de pages :  331 pages
Editeur :  Editions De Borée
Date de sortie : 
24 août 2017
Collection :
  Romans
Langue :  Français
ISBN-10:  2812921706
ISBN-13:  978-2812921704
Prix Editeur :  18,90€
Disponible sur Liseuse : Oui, à 9,49€
De quoi ça parle ?

Lorsqu’ils acceptent de suivre leur oncle Jean Quesnel, libraire installé depuis de nombreuses années, Antoine, Marie-Françoise et Louis Giard sont loin d’imaginer ce qui les attend de l’autre côté de ces collines qu’ils n’ont jamais franchies. Outre la vie citadine, les trois enfants vont découvrir le monde des livres, à une époque où soif de connaissance rime avec émancipation. Antoine apprendra le métier en commençant par le colportage. Il va sillonner le pays et lire les nombreux ouvrages qu’il est censé vendre, romans d’aventures, almanachs et autres titres de la Bibliothèque bleue. Quelques années plus tard, en épousant Bernardine, elle-même fille de libraire, il va perpétuer la tradition familiale, qui sera reprise par son propre fils.

Mon avis :

Dans ce roman de terroir, nous suivons Antoine Giard et sa petite sœur Marie-Françoise et son petit-frère Louis dans leur vie d’enfants de paysans toute simple. Tout va changer lorsque leur oncle vient les chercher. Jean Quesnel était colporteur puis est devenu libraire en ayant son magasin qui a pignon sur rue. Sans héritiers, lui et sa femme vont se faire comme devoir de sauver leurs trois neveux de la dure vie de paysan en leur apprenant son beau métier.

L’auteur nous livre sa propre histoire familiale avec beaucoup de recherche dans son écriture. Le roman se déroule sur plusieurs générations pendant presque un siècle. Il est donc assez lourd à digérer. Il y a également quelques longueurs qui ponctionnent le début du roman lorsqu’il installe son histoire. L’écriture est intéressante et bien tournée mais est parfois assez pesante tant elle est riche et il est vrai que ce n’est pas un roman qui se dévore aisément, il faut prendre son temps pour le lire.

En tant que libraire, j’ai beaucoup aimé découvrir le métier à l’époque, qui était avant surtout du colportage. L’auteur en parle avec beaucoup de passion, on voit que les livres sont une affaire de famille. Comme on suit l’apprentissage des enfants Giard, on voit vraiment toutes les strates et les étapes du métier : du simple colporteur à pied jusqu’à l’indépendance et à la boutique comme Jean Quesnel, même si c’était rare à l’époque. Tout cela était vraiment passionnant dans le roman, surtout que le contexte historique et toutes ses tensions sont aussi bien ancrés. Cela a bien illustré tous les cours que j’ai pu avoir sur l’histoire des libraires et des librairies, j’aurais aimé encore plus le lire durant mes études. On apprend vraiment beaucoup de choses dans ce roman, en plus d’être au cœur de la famille de l’auteur.

Malgré des longueurs parfois pesantes, j’ai trouvé ce roman très intéressant, surtout pour tout ce qui concernait la librairie. C’est à lire pour tous ceux qui s’intéressent de près ou de loin à ce beau métier !

Passeurs de mots de Michel Giard

18.90€
8.1

Plume de l'auteur

8.0/10

L'intrigue

8.0/10

Les personnages

6.5/10

Intérêt du lecteur

10.0/10

Les points positifs

  • Une belle manière de découvrir l'origine de la librairie
  • Une écriture riche

Les points négatifs

  • Une écriture pesante parfois
  • Quelques longueurs, surtout en introduction
A propos Littlepadfoot 263 Articles
Chroniqueuse sur Songe d'une nuit d'été depuis août 2014. Future libraire, je lis de tous les genres avec une prédilection pour la littérature contemporaine, le thriller, le New Adult et le Young Adult.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.