L’enfant interdit de Margaret Peterson Haddix

23 Temps de lecture
0
1

L’enfant interdit de Margaret Peterson Haddix

Nombre de pages : 192 pages
Editeur : Rageot Editeur
Date de sortie : 24 janvier 2018
Collection : Rageot Romans
Langue : Français
ISBN-10: 270025550X
ISBN-13: 978-2700255508
Prix : 6€90
Disponible sur liseuse : NON

De quoi ça parle ?

Luke n’a pas le droit d’exister, car ses parents ont déjà deux enfants dans un monde menacé par la surpopulation. Condamné à la clandestinité, il vit reclus, privé d’école, d’amis et de jeux. Il passe son temps seul à regarder par la fenêtre.

Un jour, dans la maison d’en face, il devine une silhouette. Celle d’un enfant qui se cache comme lui ?

Mon avis

C’est les yeux remplis de larmes que j’écris cette chronique. L’enfant interdit est un roman conseillé aux enfants à partir de 11 ans. Pour ma part, je reconnais que je mourrais d’envie de le lire car j’avais trouvé le résumé absolument irrésistible et mystérieux. Ça a titillé ma curiosité et il ne m’en a pas fallu plus pour craquer. Je finis ma lecture avec un étrange sentiment de révolte en moi. L’enfant interdit est un excellent roman qui vous touchera, incontestablement.

Nous faisons la connaissance d’un monde où le gouvernement a la main mise sur les naissances. En effet, pour éviter la surpopulation et tous les dangers que cela peut entraîner (la famine notamment), une loi est passée, interdisant aux familles d’avoir plus de deux enfants. La gouvernement, à coup de propagandes, a même interdit les animaux de compagnie, limité l’apport calorique de chaque individu ou interdit les aliments considérés comme non sains et superflus (adieu chips et coca). Il dissuade même les femmes de tomber enceintes.

Notre héros, Luke, est un enfant de l’ombre : le troisième d’une famille de fermiers. A douze ans, il vit reclus chez lui. Sa présence ne doit pas être détectée. Quand des familles de Barons (les grands de ce monde) viennent s’installer chez lui, il se met à les espionner. C’est ainsi qu’il va découvrir que face à lui, dans la famille « Sport à fond », un enfant de l’ombre est présent aussi.

Avec courage, il brave quelques interdits pour faire la connaissance de Jennifer Rose, une jeune fille de treize ans, elle aussi enfant de l’ombre dont la vie ne ressemble pourtant en rien à celle de Luke. Jennifer a l’espoir et la révolte en elle. Elle veut changer le monde et veut que le gouvernement supprime cette stupide loi. Elle aspire à la liberté et entraîne, avec elle, Luke dans un monde qu’il découvre à peine. Mais, au loin, la police de la population veille …

Je reste vague, je le sais, car c’est un roman très court et je n’ai absolument pas envie de vous spoiler. Luke, notre héros, est un personnage touchant : il est gentil mais un peu naïf. Il ne cause aucun soucis à ses parents mais commence à étouffer dans cette maison et dans ce grenier. Comment ne pas être émue par cet enfant qui, finalement, n’a aucune existence légale ? Jennifer, elle, est une héroïne qui vous prend aux tripes. Elle est éprise de liberté alors qu’elle est prisonnière de cette maison. Vous allez, aussi, avoir l’occasion de faire la connaissance des parents et des frères de Luke, tout comme vous allez en savoir plus sur le beau-père de Jennifer, même si tout reste plutôt en surface. C’est peut-être un des seuls points noirs du roman : on ne creuse pas assez les personnages qui entourent Luke et Jennifer et c’est le seul regret que j’ai.

Margaret Peterson Haddix a une plume touchante et émouvante. Elle nous entraîne dans ce nouveau monde interdit qui, pour ma part, m’a fait froid dans le dos. Mais elle nous offre surtout une belle ode à la liberté et à l’espoir. L’écriture est simple et accessible dès dix ans. En dessous, je pense qu’il serait difficile de comprendre tous les enjeux. Personnellement, je ne pensais pas être autant émue par cet ouvrage. C’est court mais fort. Pas une seule minute ne passe sans que j’ai été angoissée pour tous les enfants de l’ombre, pour les troisièmes, les quatrièmes …

Et que dire des derniers chapitres qui m’ont retournés l’estomac ? C’est vers la fin que le rythme s’accélère et que l’action se met enfin concrètement en place. Non sincèrement, c’est un livre qui vous marque, que ce soit par son intrigue singulière ou par les personnages qu’on apprend à connaître.

Petits et grands, si vous recherchez une lecture rapide mais prenante, L’enfant interdit est fait pour vous. Vous passerez un moment de lecture incroyable qui ne vous laissera pas de marbre. Vous vous attacherez à Luke et Jennifer, animés par leur envie de liberté et avec eux, vous allez vouloir vous révolter !

L'enfant interdit de Margaret Peterson Haddix

6.90€
L'enfant interdit de Margaret Peterson Haddix
8.4

Intrigue

8.0/10

Personnages

8.0/10

Plume de l'auteur

10.0/10

Intérêt du lecteur

8.0/10

Originalité

8.0/10

Les points positifs

  • La plume de Margaret Peterson Haddix
  • L'ode à la liberté et l'espoir
  • Luke et Jennifer, touchants et attachants
  • L'accessibilité de l'histoire à un jeune public

Les points négatifs

  • Manque de profondeur aux personnages secondaires
Charger plus d'articles similaires
Charger plus par RockAndStone
Charger plus dans + Rageot Romans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article qui pourrait vous plaire

Bon retour à la maison de Debbie Macomber

Bon retour à la maison de Debbie Macomber Nombre de pages : 336 pages Editeur : CHARLESTON…