Quand vient la vague, de M. Fargetton et J.C Tixier

Nombre de pages : 288
Éditeur : Rageot
Date de parution : 17 janvier 2018
Collection : Hors collection
Langue : Français
ISBN-10 : 2700256387
ISBN-13 : 978-2700256383
Disponible sur liseuse : Non

Prix éditeur : 15€90

De quoi ça parle ?

Bouleversée, Nina quitte le domicile familial et jette ses clés dans une bouche d’égout… Quelques mois plus tard, son frère Clément se met à sa recherche. De Lacanau à Bordeaux puis Paris, il découvre la raison de sa fuite, ces «  vagues  » qui l’ont submergée, l’obligeant à tout quitter.

Mon avis :

Un nouveau roman de Manon Fargetton, c’est comme un petit événement dans ma vie de lectrice pour moi qui aime énormément les ouvrages de l’auteure, surtout en Fantasy. Alors forcément quand Quand vient la vague a été annoncé et que j’ai appris qu’il était écrit à quatre mains, ma première pensée a été « Il me le faut ». C’est ainsi que sitôt reçu, sitôt dévoré et je n’ai absolument pas été déçue par ce titre qui traite de thématiques fortes et qui m’a beaucoup touché. 

Quand vient la vague, c’est l’histoire de Nina et de Clément, deux frère et sœur que la vie a séparé et qui ne se ressemblent pas vraiment d’un point de vue caractériel. Clément, passionné par le surf, ne vit que pour ça, alors que Nina a semble avoir beaucoup plus les pieds sur Terre. Toutefois, les choses dérapent le jour où Nina disparaît, en laissant juste une lettre à Clément. 10 mois plus tard, sous l’impulsion de l’un de ses amis, Clément décide de se lancer à la recherche de sa sœur, une recherche qui va l’emmener sur les sentiers d’une vérité qu’il ne soupçonnait pas et qui pourrait bien bouleverser toutes ses certitudes…

Ce roman, il vous bouleverse parce qu’il vous touche. Il est tellement ancré dans la réalité, dans le quotidien, dans ce qui nous semble tellement banal qu’il est difficile de ne pas ressentir toutes les émotions de Clément et de ne pas se les prendre de plein fouet. On compatit à sa souffrance, on comprend son besoin de comprendre, mais aussi ce qu’il ressent vis-à-vis de ses parents. De la même manière, si Nina est la grande absente de ce roman, on a toutefois l’impression de la connaître au travers du regard de ses amis, de son frère, de toutes ses personnes qui l’entourent et à qui elle semble aujourd’hui manquer vraiment. Par ailleurs, il est important de commencer la lecture sans a-priori à son sujet de façon à bien comprendre par la suite le pourquoi du comment elle a fui, sans donner de nouvelles à personne.

Les plumes de Manon Fargetton et Jean-Christophe Tixier nous entraînent ainsi dans cette vague, celle de la vie, celle qui vous bouleverse et change tout ce que vous savez. Quand vient la vague est donc un roman passionnant et incroyable sur la vie, la vraie, celle que l’on bouscule, celle qui NOUS bouscule et nous oblige à revoir toutes nos certitudes, à penser autrement, à voir plus. C’est un roman incroyable qui nous touche en plein cœur et nous pousse à nous demander ce que l’on ferait si l’on était à la place des personnages, si on se retrouvait confronté à cette situation. J’ai adoré et j’en ai redemandé une fois le roman fermé tant j’avais envie de continuer encore un peu mon chemin avec Clément et Nina, tant j’avais envie d’en savoir plus sur leur histoire, sur leur vie, sur leurs réactions…

Quand vient la vague n’a peut être pas été un coup de cœur, il m’a manqué ce petit truc, mais c’est un roman qui n’en demeure pas moins incroyable et assez inoubliable. C’est une très belle lecture, de celle qui vous marque et on ne peut que remercier les auteurs pour l’avoir écrite et l’avoir fait si bien.

Quand vient la vague de M. Fargetton et JC Tixier

15€90
9.2

Plume des auteurs

9.3/10

Originalité

9.0/10

Personnages

9.0/10

Intérêt du lecteur

9.5/10

Les points positifs

  • L'originalité de l'intrigue
  • Les personnages
  • La plume des auteurs
  • Les thématiques traitées
A propos Chouquette 358 Articles
Chouquette, chroniqueuse sur Songe d'une nuit d'été. Dévoreuse de livres et séries télé, accro à James Bond et Harry Potter. Le reste du temps, je suis étudiante en Droit et photographe amateur :)

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.