Albin Michel - Thrillers & PolarsLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESTHRILLERS & POLARS

Mato Grosso de Ian Manook

Mato Grosso de Ian Manook

Nombre de pages :  320 pages
Editeur :  Albin Michel
Date de sortie : 
4 octobre 2017
Collection :
  A.M.THRIL.POLAR
Langue :  Français
ISBN-10:  2226400257
ISBN-13:  978-2226400253
Prix Editeur :  20,90€
Disponible sur Liseuse : Oui, à 14,99€
De quoi ça parle ?

Mato Grosso. Une odeur sauvage de terre trop riche et d’humus brun. La beauté vénéneuse de la jungle dans laquelle on s’enfonce jusqu’à s’y noyer. La violence du ciel et la moiteur des nuits. L’amour qui rend fou et la mort… incontournable. Est-ce pour faire la paix avec lui-même que Haret, écrivain bourlingueur, est revenu après un exil de trente ans ? Est-ce parce qu’il a le sentiment que c’est la dernière fois ? Dans un Brésil luxuriant jusqu’à l’étouffement, peuplé d’aventuriers, de trafiquants et de flics corrompus, le nouveau roman de l’auteur de Yeruldegger nous ensorcelle et nous prend à la gorge.

Mon avis :

Mato Grosso est le premier roman de Ian Manook que je lis. J’avais beaucoup entendu parler de Yeruldelgger surtout et j’avais très hâte de découvrir la plume de l’auteur, qui est franchement reconnu maintenant.

Nous réalisons une plongée complète dans le Brésil luxuriant et dangereux, au cœur d’une histoire d’écrivain, de meurtre, de policier et de femme ! Et ça, ce n’est que le début, dans ce roman aux histoires enchâssées.

J’avoue que ce roman n’a pas été une lecture facile. Autant le début m’avait bien emballé, avec un départ sur les chapeaux de roue, autant la suite m’a fait déchanté. On se perd dans de longues descriptions, très belles certes, mais elles prennent un peu trop de place à mon goût. L’intrigue, captivante à la base, avec toute une histoire de vengeance, s’étiole très vite et devient imprécise au fil des pages. L’histoire était trop confuse et abstraite pour moi, j’en attendais peut-être trop.

Par contre, autant vous dire que niveau ambiance, on est au top, on croirait presque avoir changé de continent, direction le Brésil. J’ai été très convaincu par cela et par l’écriture de l’auteur, qui sait clairement faire voyager son lecteur. Cependant, cela n’a pas pris avec moi, peut-être parce que en ce moment j’ai toujours froid, lire ce roman en plein mois de janvier aurait dû me dépayser et me réchauffer mais ça n’a pas marché comme je l’espérais…

Les personnages également avaient beaucoup de potentiel, avec comme personnages principaux un écrivain et un flic, bien amochés tous les deux et au caractère bien noir. Ils sont bien travaillés et c’est vraiment dommage que le reste du récit n’ait pas suivi.

Je pense que ce n’était pas la bonne période pour moi pour lire ce roman et je ne pensais pas tomber sur un roman qui allait autant prendre son temps, j’espérais une histoire plus captivante et incisive. Je ne perds pas espoir pour autant et je pense retenter ma chance avec Ian Manook avec son fameux Yeruldelgger qui a fait son succès.

Mato Grosso de Ian Manook

20.90€
6.9

Plume de l'auteur

9.0/10

L'histoire

6.0/10

Les personnages

8.5/10

Originalité

6.0/10

Intérêt du lecteur

5.0/10

Les points positifs

  • Une écriture splendide et qui décrit parfaitement le Brésil
  • Des personnages noirs et bien travaillés

Les points négatifs

  • Une intrigue qui tire en longueur et en confusion
  • Des descriptions trop longues
Tags
Voir Plus

Littlepadfoot

Chroniqueuse sur Songe d'une nuit d'été depuis août 2014. Future libraire, je lis de tous les genres avec une prédilection pour la littérature contemporaine, le thriller, le New Adult et le Young Adult.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils