Gallimard JeunesseLES CHRONIQUES DE ROMANSLES COUPS DE CŒUR DE SONGELES LIVRESROMANS JEUNESSE

La Chanson d’Orphée de David Almond

La Chanson d’Orphée de David Almond

Nombre de page : 288 pages
Editeur : Gallimard Jeunesse
Date de sortie : 4 janvier 2018
Collection : Grand format littérature
Langue : Français
ISBN-10: 2075090068
ISBN-13: 978-2075090063
Prix éditeur : 15€
Disponible sur liseuse : NonDe quoi ça parle ?

« Je suis celle qui reste. Je suis celle qui doit raconter. Je les ai connus tous les deux, je sais comment ils ont vécu et comment ils sont morts ».

Claire est la meilleure amie d’Ella Grey. Elle était là au moment du coup de foudre avec le beau et mystérieux Orphée. Celui qui a rendu Ella si vivante et qui a causé sa perte. Celui qui est prêt à descendre dans les profondeurs des enfers pour la ramener.

Dans l’Angleterre contemporaine, David Almond livre un conte romantique, moderne et poétique, un hymne vibrant à l’amour et à la musique.

Mon avis

Dès que j’ai lu le résumé, j’ai eu envie de me plonger dans ce roman de David Almond. L’auteur réinvente le mythe d’Orphée et Eurydice dans un récit jeunesse dynamique qui invite inévitablement au rêve.

J’ai beaucoup, que dis-je, j’ai adoré l’aspect onirique qui se dégage de la trame de l’histoire, et ce, à travers une prose des plus poétique. Une écriture qui nous emmène dans un songe éveillé et qui nous fait découvrir ou redécouvrir le mythe d’Orphée.

Le lecteur découvre, intrigué, l’histoire d’Ella et d’Orphée par la meilleure amie de cette dernière, Claire. Claire et Ella sont inséparables, meilleures amies de tous les temps, jusqu’au jour où un étrange jeune homme, Orphée, va changer leur vie.

Je connaissais déjà très bien cette histoire de la mythologie grecque, elle est si belle et tragique. J’avais donc aussi un peu peur que l’auteur ne fasse que répéter ou change totalement l’histoire, mais pas du tout.

Au premier abord, le style poétique et éthéré de David Almond, peut déstabiliser les lecteurs. Les mots ne nous posent pas sur la terre ferme, ils nous envolent vers une autre dimension, un autre espace-temps ou l’on ne sait plus où commence le rêve et où se trouve la réalité. Au départ, je ne savais pas si j’allais accrocher et plus je me suis laissé emporter et plus j’ai été enchantée… Tout comme les personnages tombent sous le charme de la musique d’Orphée.  De plus, comme le résumé l’indique, la musique est aussi au cœur de cette histoire d’amour tragique, car c’est par elle qu’Orphée les charmes tous ; par elle encore qu’il va rencontrer Ella…

Il est arrivé un jeudi matin, au milieu d’un cours de Krakatoa, une quinzaine de jours après le début du nouveau trimestre. Il se tenait là, dans l’air vibrant du matin, au bout de la cours du lycée, et elle est allée vers lui, elle s’est éloignée avec lui.

La mise en pages du livre joue également beaucoup, je pense notamment au moment fatidique dans lequel Orphée se rend aux enfers. C’est vraiment bien trouvé et le lecteur est totalement happé avec le jeune homme. J’en ai eu quelques frissons.

Au final, ce titre est un joli coup de cœur. Voilà un roman jeunesse qui sort totalement des sentiers battus, un de ces livres que l’on n’oublie jamais. Si vous souhaitez rêver et partir pour un voyage onirique, je vous invite à découvrir la Chanson d’Orphée qui reprend ce mythe si connu dans une histoire moderne et pleine de style. Un régal !

La Chanson d’Orphée de David Almond

15€
9.3

Plume de l'auteur

9.5/10

L'histoire

9.5/10

Les personnages

9.0/10

Originalité

9.5/10

Intérêt du lecteur

9.2/10

Les points positifs

  • La prose de l'auteur très poétique qui invite au rêve
  • Le mythe d'Ophée et Eurydice revisité
Tags
Voir Plus

Artemissia Gold

Administratrice du webzine depuis 10 ans. Songe d’une nuit d’été est un webzine culturel consacré à la littérature (Romans, BDs, Manga, Albums jeunesses etc.) mais aussi au cinéma, aux séries TV, à la musique et tout ce qui touche de près ou de loin au domaine du loisir et de la culture.

Un Commentaire

  1. Je n’en ai pas du tout entendu parler ! Il m’a fallu lire ton avis pour avoir envie de découvrir ce conte.
    Merci pour cette belle chronique qui donne vraiment mais vraiment envie ! ♥

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils