L’Art du Crime : Saison 1

L’Art du crime : saison 1 de Angèle Herry-Leclerc et Pierre-Yves Mora

Création de : Bruno Dega et Jeanne Le Guillou
Année de sortie : 17 novembre 2017
Avec : Nicolas Gob, Eléonore Gosset-Bernheim, Philippe Duclos
Nationalité : Française
Genre : Policier
Format : 52 minutes
Nombre d’épisodes : 6
Disponible sur France.TV

Synopsis :

Viré de la PJ pour insubordination, Antoine Verlay, flic opiniâtre et un brin sanguin, est rattaché à l’OCBC (Office Central de lutte contre le trafic des Biens Culturels) grâce à l’influence du commandant Pardo, son ami qui devient, de ce fait, son nouveau patron. Excellent enquêteur, mais étranger à tout ce qui touche à la culture, Antoine va devoir faire équipe avec Florence Chassagne, historienne de l’art réputée à l’imagination débordante. Chaque enquête confronte le duo à un crime relié à l’histoire de l’art et des biens culturels.

Bande-annonce

Mon avis

Je suis tombée sur cette série par hasard en cherchant Les Petits meurtres d’Agatha Christie sur France 2. La version avec Élodie Frenck et Blandine Bellavoir (et Samuel Labarthe), je les adore ! Mais il n’y avait pas. J’ai été attiré par le titre. L’art du crime, plutôt attrayant ! Là encore, je me suis lancée dans l’inconnu, je ne savais pas trop à quoi m’attendre.  Je dois dire que ce fut une belle découverte.

Depuis quelques années, je me suis prise de passion pour les séries criminelles. Cela doit être héréditaire, puisque c’est grâce à ma mère que je connais mes séries judiciaires préférées. Si il y a une chose que j’adore dans les séries Françaises (qu’il n’y a pas dans les séries Américaines) ce sont les acteurs. Ce ne sont pas des « Bombes », des « Canon de beauté ». Les acteurs ont un physique simple qui nous rapproche plus d’eux.

J’aime bien ce format, une soirée, deux épisodes, une enquête. De plus le fait que cela parle d’art ajoute de la fraîcheur aux traditionnels homicides.

Un point qui peu agacée cependant : il y a toujours les mêmes morceaux de musique en extradiégétique. Après je ne m’arrête pas à cela, heureusement.

Ce que j’ai bien aimé, c’est que deux personnalités totalement différentes font équipe. On a le policier, Antoine Varley, un « mec qui veut retourner à la crime », un peu lourd, macho, et qui ne veut pas avoir une femme dans les pattes. Il se retrouve coincé à l’Office central de lutte contre le trafic des biens culturels, alors qu’il n’aime pas l’art et n’y voit aucun intérêt. Florence Chassagne, historienne de l’art, l’accompagne dans ses enquêtes pour l’aider à saisir les subtilités qui lie les faits avec le tableau. Au-delà de son métier, Florence est phobique et fait une thérapie, Antoine est malgré lui enrôlé dans cette histoire, ce qui l’irrite au plus haut point, mais nous amuse bien !

Ce que j’adore, c’est qu’on est investie dans la vie privée des héros, comme dans ma série préférée, il n’y a pas que l’enquête et on mentionne juste certains détails (ce que je peux reprocher à des séries comme Esprit Criminel ou New York Unité Spécial). Là on voit l’entourage de Florence, alors que cela n’a pas beaucoup d’impacte sur l’enquête en cour.

Je me suis beaucoup attachée aux personnages, ce fut un peu dur de les quitter. Mais JOIE ! France 2 à officiellement commandé une saison 2 !  Cela va être long d’attendre la suite !  Surtout que… c’est un COUP DE CŒUR !

L'Art du crime : saison 1 de Angèle Herry-Leclerc et Pierre-Yves Mora

L'Art du crime : saison 1 de Angèle Herry-Leclerc et Pierre-Yves Mora
10

Personneges

10.0 /10

Fraîcheur

10.0 /10

Scénario

10.0 /10

Etudes de l’œuvre

10.0 /10

Les points positifs

  • La vie privée des héros
  • Les études pointue des œuvres d'art
  • Personnages attachants
A propos Orme Étoile 59 Articles
Je suis une des nouvelles chroniqueuses sur Songe d'une nuit d'été, et aussi la plus jeune de l'équipe. Je suis une grande fan de Policier, de Fantastique, Surnaturel et d'Histoire. J'adore écrire, et je rêve d'en faire mon métier, même si c'est peu probable.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.