Accueil LES LIVRES → LES CHRONIQUES DE ROMANS → FANTASY & IMAGINAIRE Le Seigneur des Anneaux – La Trilogie de Tolkien – Nouvelle Traduction

Le Seigneur des Anneaux – La Trilogie de Tolkien – Nouvelle Traduction

42 Temps de lecture
7
1
8

Le Seigneur des anneaux  Tome 1 : La Fraternité de l’Anneau de Tolkien

Nouvelle traduction par Daniel Lauzon

Poche : 768 pages
Editeur : Pocket
Date de sortie : 8 septembre 2017
Collection : FANTASY
Langue : Français
ISBN-10: 2266282360
ISBN-13: 978-2266282369
Prix éditeur : 7,80€
Disponible sur liseuse : Non

Acheter ce livre sur Amazon

De quoi ça parle ?

L’Anneau de Pouvoir, forgé par Sauron au cœur de la Montagne du Feu, dépositaire de son sombre pouvoir, est perdu. Nul ne sait ce qu’il est devenu depuis qu’un homme l’a arraché de la main du Seigneur Sombre et, ainsi, put chasser ce dernier hors du monde.
Mais de noirs présages s’étendent à nouveau sur la Terre du Milieu, les créatures maléfiques se multiplient et, dans les Montagnes de Brume, les Orques traquent les Nains. L’ennemi veut récupérer son bien, son Maître le cherche partout et l’œil de Sauron est désormais pointé sur le Comté.
Heureusement Gandalf le Gris les a devancés, s’ils font vite, lui et le petit Frodo parviendront peut-être à détruire l’Anneau à temps…


Le Seigneur des anneaux  Tome 2 : Les Deux Tours de Tolkien

Nouvelle traduction par Daniel Lauzon

Poche : 656 pages
Editeur : Pocket
Date de sortie : 8 septembre 2017
Collection : FANTASY
Langue : Français
ISBN-10: 2266282379
ISBN-13: 978-2266282376
Prix éditeur : 7,80€
Disponible sur liseuse : Non

Acheter ce livre sur Amazon

De quoi ça parle ?

Les neuf compagnons avaient fondé la Fraternité de l’Anneau, tous soudés autour de Frodo, dépositaire de l’Anneau de Pouvoir, chargé de le détruire en le jetant dans la Montagne du Feu, où il fut forgé par son maître.
Mais c’est là une quête terrible et semée d’embûches. Leur guide, Gandalf, a disparu, Boromir, comme pris de folie, a voulu s’emparer de l’Anneau, Frodo a dû s’échapper et poursuit, esseulé, mais déterminé, son voyage jusqu’au cœur du Mordor. La Fraternité est dissoute, les Ténèbres s’étendent toujours plus, et l’avenir de la Terre du Milieu repose sur les frêles épaules d’un courageux petit Hobbit.


Le Seigneur des anneaux Tome 3 : Le Retour du Roi de Tolkien

Nouvelle traduction par Daniel Lauzon

Poche : 768 pages
Editeur : Pocket *
Date de sortie : 8 septembre 2017
Collection : FANTASY
Langue : Français
ISBN-10: 2266282387
ISBN-13: 978-2266282383
Prix éditeur : 7,80€
Disponible sur liseuse : Non

Acheter ce livre sur Amazon

De quoi ça parle ?

Alors que tous cherchent l’Anneau et désirent s’approprier son funeste pouvoir, la guerre se prépare. Le Mordor s’est armé, ses créatures malfaisantes se sont multipliées, Sauron mobilise ses troupes. La Terre du Milieu n’a plus le choix, elle doit se défendre et, déjà, les combats font rage. Les Rohirrim se regroupent pour faire face à la menace.
Mais si l’Anneau tombe entre les mains du Seigneur Sombre, qui pourra l’arrêter ? Tous les espoirs reposent sur Frodo.
Face à la Porte Noire, celui-ci est désemparé. Comment passer et atteindre la Montagne du Feu ? Il doit tenter sa chance, en passant par le haut col de Cirith Ungol. Le simple Hobbit rassemble toutes ses forces, son courage et se dresse, seul ou presque, face au Maître de l’Anneau.

Mon avis

La première fois que j’ai lu la trilogie du Seigneur des Anneaux de JRR Tolkien, je ne devais pas avoir plus de quinze ans. Je me suis pris une claque monumentale avec ce chef d’œuvre et ce furent aussi mes débuts dans le monde de l’héroïc fantasy. Tolkien n’a bien sûr rien inventé, il a su simplement ressortir des mythes, des contes et des légendes, les dépoussiérer et réinventer un univers aussi riche que merveilleux !

Qui n’a pas rêvé d’être invité à la tablée de Bilbo Sacquet à la Comté. Qui n’a jamais voulu s’asseoir sur l’écorce d’un arbre et écouter les chants elfiques en Sindarin ? Bon, bien sûr, la Terre du Milieu aussi riche et étonnante soit-elle, regorge aussi de créatures aussi hideuses que démoniaques : les orques, les gobelins, les Uruk-Hai pour ne citer qu’eux.

Le Seigneur des Anneaux est une des œuvres majeures du Professeur Tolkien, mais sans doute pas la plus complète pour en apprendre plus sur cet univers incroyable. Toutefois, c’est une épopée magistrale, un voyage initiatique pour les uns, une reconquête de juste droit pour les autres. Cette fresque s’inspire bien sûr de la légende du Roi Arthur, mais pas que. C’est aussi un combat du bien contre le mal, un message écologique sur la montée de l’industrialisation, tout autant de références qui nous parlent encore aujourd’hui.

Des années après la sortie des trois films de Peter Jackson qui a fait découvrir au grand public toute la richesse des histoires de Tolkien, une nouvelle traduction (par Daniel Lauzon) de sa trilogie a vu le jour. Encensée par les uns, dénigrée par les autres.

Pour ma part, ce fut un véritable bonheur que de me replonger dans cette histoire que j’adore et vénère (oui, à ce point). Effectivement, cette nouvelle traduction est bien plus agréable et moins lourde que la précédente. Toutefois, il m’a fallu un temps d’adaptation avec les nouvelles traductions des noms :

  • Bilbon et Frodon Sacquet → Bilbo et Frodo Bessac.
  • Samsagace → Samsaget.
  • La Communauté → la Fraternité…

Je dois dire que ce point-là est vraiment déroutant quand on a pris l’habitude des anciens noms (depuis le temps aussi, difficile de changer ses habitudes). Le texte quant à lui, bien plus fluide et moins alambiqué dans la construction des phrases, fait que la lecture est bien plus agréable, et cela, c’est indéniable.

Pour ce premier tome, le lecteur découvre/redécouvre la Comté, les Hobbits, le voyage que vont entreprendre Frodo, et Sam en compagnie de Merry et Pippin. Comment leurs pas vont les mener, dans un premier temps, vers Tom Bombadil puis vers l’Arpenteur (anciennement le Rôdeur), Aragorn. Je ne vais pas vous faire l’affront de reprendre ou de résumer l’histoire, car vous la connaissez toutes et tous, je pense. Ce premier volume se termine avec la dissolution de la Fraternité.

Le second tome que je vous conseille de lire dans la foulée, reprend là où nous nous étions arrêtés avec le premier. Aragorn, Legolas et Gimli partent à la poursuite des Orques en direction du Rohan tandis que Sam et Frodo se dirigent vers le Mordor. Un volume bien plus épique dans lequel nous n’avons pas le temps de nous ennuyer ! Ici aussi, des noms diffèrent de ceux que je connaissais : Arachnée (la dernière descendante d’Ungoliant) est devenue Araigne. J’avoue, je préférai Arachnée, mais bon…

J’ai adoré retrouver tous les personnages de cette histoire comme Eomer, Eowyn, Faramir, et même Gollum ! Bref, un deuxième tome dévoré plus que lu avec tout un tas d’étoiles dans les yeux.

Je tiens aussi à signaler que dans ces présentes éditions, nous avons aussi un index des poèmes et phrases qui sont parlés dans une autre langue. Cela n’y était pas dans mon ancienne version et c’est un plus très appréciable.

Le troisième tome est donc le dernier de la trilogie (logique me direz-vous) et là encore, impossible de s’ennuyer ! Et surtout quand vous aurez tourné la dernière page du récit, n’oubliez pas de lire les appendices ! C’est très important, car elles vous en apprendront plus sur les événements qui suivront et sur le passé des elfes, des nains et tout un tas de choses passionnantes !

En conclusion :

Je me suis régalée à relire cette histoire dans sa nouvelle traduction ! Pour fêter cette sortie, Pocket a même édité deux versions différentes des couvertures. Je les aime toutes énormément.

Si vous recherchez un beau cadeau à faire à un amateur de belles histoires épiques ou de fantasy, la trilogie du Seigneur des Anneaux sera parfaite ! Un véritable must de la fantasy et les livres sont bien plus passionnants que les films (que j’ai beaucoup aimé aussi d’ailleurs). Seul point noir, à mon avis, est le fait qu’il faut s’habituer aux nouveaux noms traduits. Pour le reste, ce n’est que du bonheur.

Voilà une idée d’un super cadeau de noël pour pas trop cher !

Le Seigneur des Anneaux - La Trilogie de Tolkien - Nouvelle Traduction par Daniel Lauzon

Le Seigneur des Anneaux - La Trilogie de Tolkien - Nouvelle Traduction par Daniel Lauzon
9.8

Plume de l'auteur

10.0/10

Histoire

10.0/10

Personnages

10.0/10

Intérêt du lecteur

10.0/10

Nouvelle traduction

9.0/10

Les points positifs

  • L'histoire
  • La richesse de l'univers
  • Les personnages

Les points négatifs

  • Le changement des noms qui peut être déstabilisant
Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Artemissia (Julie F)
Charger plus dans → FANTASY & IMAGINAIRE

7 Commentaires

  1. Audrey891

    15 décembre 2017 à 9 09 20 122012

    Je n’ai jamais lu le seigneur des anneaux à cause des ces phrases alambiquées (comme tu le dis si bien). Du coup j’ai bien envie de tenter le coup avec ses nouvelles traductions !

    Réponse

    • Artemissia (Julie F)

      15 décembre 2017 à 12 12 00 120012

      La traduction est vraiment bien et a pas mal modernisé le texte, ce qui n’est pas un mal. Je te le conseille vraiment. Le SDA, c’est quand même la base 😉

      Réponse

  2. Orme Étoile

    15 décembre 2017 à 10 10 20 122012

    C’est cette traduction-là dont tu m’as parler pour ma dyslexie ?

    Réponse

    • Artemissia (Julie F)

      15 décembre 2017 à 12 12 01 120112

      Je ne m’en souviens pas ^^. Mais si tu as aimé les films, tu adoreras encore plus l’univers des romans.

      Réponse

  3. Titefée

    15 décembre 2017 à 13 01 10 121012

    Plume de l'auteur

    9.90

    Histoire

    9.80

    Personnages

    9.90

    Intérêt du lecteur

    9.80

    Nouvelle traduction

    9.80

    Je ne suis pas impartiale , je suis fan de Tolkien et surtout du SDA ….Un régal à lire et relire

    Réponse

  4. Sandee

    18 décembre 2017 à 9 09 51 125112

    Hello! Je ne sais pas si je me ferais à ces nouveaux noms…

    Réponse

  5. Aurelie

    18 décembre 2017 à 15 03 19 121912

    Plume de l'auteur

    9.80

    Histoire

    10.00

    Personnages

    10.00

    Intérêt du lecteur

    9.60

    Nouvelle traduction

    9.70

    Cette histoire est la base ! Toujours aussi bon et la nouvelle traduction est parfaite. Les changements de noms ne me dérangent pas du tout, au contraire, c’est une manière de redécouvrir l’histoire.

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article qui pourrait vous plaire

Saving Her Tome 1 de Corinne Michaels

Saving Her Tome 1 de Corinne Michaels Nombre de page : 256 pages Editeur : Editions Harleq…