→ ROMAN HISTORIQUELES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRES

Loin de Berkley Hall de Coralie Khong-Pascaud

Loin de Berkley Hall de Coralie Khong-Pascaud

Nombre de pages :  235 pages
Editeur :  City Edition
Date de sortie : 
6 septembre 2017
Langue :
  Français
ISBN-10:  2824610514
ISBN-13:  978-2824610511
Prix Editeur :  16,50€
Disponible sur Liseuse : Oui, à 7,99€

De quoi ça parle ?

Angleterre, 1911. Derrière les murs épais de l’immense demeure de Berkley Hall, lady Catherine Davenport tourne en rond. Décidément, elle ne pourra jamais se résoudre à cette existence morne, uniquement rythmée par les tea times et les robes somptueuses. Elle aspire à autre chose que la vie d’épouse docile qui l’attend.

à Berkley Hall, il y a aussi Lydia, la femme de chambre. Une domestique, rien de plus. Pour combattre l’amertume qui l’envahit en pensant à sa modeste condition, elle écrit de petits textes satiriques dans lesquels elle moque les habitudes de ces grandes familles côtoyées chaque jour.

La vie de ces deux femmes si différentes, mais éprises de liberté et de reconnaissance, vont se télescoper d’une façon inattendue. Comme la promesse qu’un jour, une aube nouvelle se lèvera sur Berkley Hall…

Mensonges, scandales et secrets dans l’aristocratie anglaise.

Mon avis :

Dans ce court roman historique, nous allons découvrir l’histoire de deux femmes qui sont de deux conditions bien différentes. Tout d’abord, il y a Lady Catherine, la fille aînée des Davenport, une famille noble très aisée. La jeune femme n’est pas dans son beau fixe, étant donné qu’elle ne se sent pas à sa place dans son rôle de jeune fille noble prête à marier. Elle n’aspire pas à une vie d’épouse monotone et bien rangée alors que cela semble pourtant être son seul destin. Puis, il y a Lydia, qui n’est tout autre que la domestique de Lady Catherine. Bien loin d’imaginer ce qui se trame dans l’esprit de sa maîtresse, elle se cantonne bien tristement à sa basse condition et à son travail pénible. Mais tous les soirs, elle s’exprime dans des textes satiriques sur la famille chez laquelle elle exerce.

La différence entre les deux femmes est criante, clairement à côté de Lydia, les problèmes de Catherine semblent être de la pure pleurnicherie et la bigoterie. Mais très vite, les deux femmes vont devenir des alliées voire des amies afin de chacune atteindre leur but, c’est à dire de s’extraire de leur destin déterminé à l’avance par la société. J’ai adoré leur entente et l’auteure aborde beaucoup de thèmes très importants, que ce soit sur la lutte ouvrière ou sur les droits des femmes.

J’ai adoré tous les détails que donne l’auteur surtout sur l’envers du décor de la tenue de la maison, on est rarement du côté des domestiques et j’ai trouvé ça hyper intéressant. L’écriture de l’auteure est également très intéressante, elle a de très belles tournures de phrases et c’est vraiment une plume agréable à lire tranquillement.

C’est un très bon roman historique, avec des thèmes sociétaux intéressants, que j’imaginais pas forcément trouver dans cette lecture. Je vous le conseille !

Loin de Berkley Hall de Coralie Khong-Pascaud

16.50€
8.8

Plume de l'auteure

9.0/10

L'histoire

9.0/10

Personnages

9.0/10

Intérêt du lecteur

8.0/10

Les points positifs

  • Plume très agréable à lire
  • Des thèmes intéressants sont abordés
  • L'envers du décor de l'aristocratie et de la domesticité
Tags
Voir Plus

Littlepadfoot

Chroniqueuse sur Songe d'une nuit d'été depuis août 2014. Future libraire, je lis de tous les genres avec une prédilection pour la littérature contemporaine, le thriller, le New Adult et le Young Adult.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils